Colorys Editions, Cahors - 160 pages - 16 x 24 - Illustrations noir et blanc - 2005.

Auteur : Nicolas SAVY

La guerre de Cent Ans ! Aujourd’hui presque oubliée, elle entraîna pourtant vers la mort des dizaines de milliers d’individus dans tout le royaume de France.
En Quercy, ses effets furent effroyables car la province était une zone “frontière”, aux portes de l’Aquitaine anglaise. Lorsque les premiers détachements anglais se ruèrent vers la ville en 1345, les consuls de Cahors prirent immédiatement toute une série de mesures pour renforcer les défenses.
Tout au long du conflit, ils poursuivirent leur action, organisant leurs forces, achetant de l’artillerie, construisant des fortifications.
Les Cadurciens d’alors consentirent d’importants sacrifices financiers pour se protéger, mais c’est physiquement qu’ils payèrent le plus de leurs personnes.
Réquisitionnés pour construire les murailles, ils montaient la garde jour et nuit et combattaient les armes à la main. La guerre n’était pas le seul fléau du temps : les désordres climatiques occasionnèrent la perte des récoltes et des famines à répétition, tandis que les épidémies de peste se succédèrent à partir de 1348.
Vers 1440, c’est appauvrie,
différente et diminuée de moitié que la société cadurcienne retrouva la paix.

C’est cette période noire, qui fut si longue, que le présent ouvrage vous invite à découvrir.