ditions Segnat - Collection Figeac au temps passé - 48 pages - Décembre 2005.

Auteur : Guy CHASSAGNARD

Auteur d’une biographie des frères Champollion (parue en 2001), mais aujourd’hui épuisée), notre chroniqueur Guy Chassagnard vient de manifester à nouveau son intérêt pour les « Enfants de Figeac », en publiant une plaquette de 48 pages consacrée à la vie à Figeac du plus célèbre d’entre eux, à savoir Jean-François Champollion.
L’auteur n’a pas l’ambition de présenter, en quelques dizaines de pages, une biographie exhaustive de Champollion, mais plus simplement d’offrir à la lecture la relation des trois séjours que celui-ci fit dans sa ville natale.
Issu d’une famille d’agriculteurs du Dauphiné, Champollion naquit par accident, ou par simple hasard, à Figeac. Il y vécut dans un premier temps les dix premières années de sa courte vie.
En 1816 et 1817, il séjourna à nouveau dans sa ville natale, parce que chassé, avec son frère aîné, de Grenoble pour menées bonapartistes.
En 1831, à quelques mois de sa mort, survenue à l’âge de 42 ans, l’égyptologue, désormais célèbre et reconnu, tenta, en vain de se ressourcer à Figeac, avant d’effectuer un ultime voyage à Paris, lieu de son décès et son inhumation.
En définitive, s’il ne raconte pas dans le détail la vie et la gloire de Champollion dit le Jeune, Guy Chassagnard souhaite, par les témoignages et les documents d’époque, montrer ce que fut son aventure humaine au pays natal.