L’Envol est une publication de l’association Racines (Alvignac-les-Eaux / canton de Gramat / Lot)- Cette publication est actuellement en dépôt dans les principales librairies et maisons de la presse lotoises.

Éditorial
Le fil d’Ariane de l’association Racines, née en 1995, est le patrimoine. Les diffé-rentes sections qui la composent illustrent certaines de ses différentes facettes : his-toire locale, généalogie, œnologie, environnement, occitan et langue française. Celle-ci constitue à l’évidence notre patrimoine commun. Sans elle, point de nation. Com-ment pourrait-on avoir la conscience de son unité et la volonté de vivre en commun sans parler, aimer la même langue, sous tous ses aspects ?
Notre langue est en perpétuelle évolution. Au fil des siècles, Les hommes préhis-toriques, les Indo-européens, les Romains, les Grecs, les Germains et bien d’autres l’ont enrichie. Fort heureusement. Sans eux, elle serait morte. Pas d’unité politique sans unité linguistique. Aimer sa langue ne revient pas pour autant à ignorer voire mépriser celles des autres. Il convient au contraire de demeurer curieux des idiomes, régionaux, étrangers, vivants ou morts. Adhérons de tout cœur à la profession de foi d’ Abdou Diouf : « A travers la promotion de la langue française et des valeurs qu’elle porte en elle-même, nous entendons […] militer en faveur du respect et de l’épanouissement de toutes les langues et de toutes les cultures. »
Ne pas enfermer la langue française dans un carcan sclérosant et normatif à l’excès mais promouvoir ses richesses lexicales, ses subtilités grammaticales, sa poésie in-trinsèque. Refuser les facilités langagières, les emprunts systématiques alors que des mots français existent ou peuvent être créés. Racines fait sienne la devise de l’asso-ciation Défense de la langue française : Ni purisme, ni laxisme.
Ne perdons jamais de vue que notre expression, orale ou écrite, est le miroir de notre personnalité. A nous d’œuvrer en sorte que son reflet soit le plus fidèle pos-sible, le plus varié et le plus goûteux.
A l’occasion de son dixième anniversaire, Racines a organisé un concours de la nouvelle. Un jury composé de professeurs, libraires, écrivains, bibliothécaires profes-sionnels ou bénévoles a nominé des auteurs originaires de toute la France. Leurs textes constituent l’épine dorsale de ce premier numéro de L’Envol. Le comité de ré-daction a souhaité un sommaire éclectique : entretien, sujets biographiques, poésie, approches ludiques de la langue, invitation à l’écriture etc. Partager notre passion, être délibérément contagieux mais jamais ennuyeux. Tel est notre principal objectif.
Espérons que cette présente livraison constituera une ouverture sur un imaginaire littéraire divertissant, un Envol vers une approche différente du quotidien.
La rédaction

Sommaire du Numéro 1 :
Éditorial
Entretien : Michel Peyramaure
Le dossier de l’Envol – Dans ce numéro : Pierre Benoit et le Quercy, par Bernard Vialatte
Le jardin de Calliope – À la découverte d’une poétesse lotoise : Sandrine Mage. Poésies choisies de Jean-Robert Gaucher
Nouvelles : Court-bouillon, par Jean-Baptiste Ghudel – Le secret, par Sylvain Lignac – Elle va venir, par Françoise Guérin – Aller simple, par Jérémie Bélot
Rue des Six Nains, par Anir Ozikhan – Dis, elle marche la lune, papa ?, par Guillaume Ruiz
Le fil d’Ariane : À la découverte de l’orthotypographie
La langue au chat : Jeu poésie – Phrases mystère – Savez-vous le dire en français ? – L’écrivain inconnu
Le coin des lecteurs
À vos plumes
Le coin des libraires

Numéro 1 - Avril 2008 - 116 pages