L’agneau, la noix, le cabécou, le Croustilot, la truffe, la châtaigne, le safran, le melon, le vin, et nous en oublions sans doute. Avec tous ces produits, nos cuisiniers et cuisinières ont inventé des plats savoureux qui font la renommée du Quercy. 

Derrière les murets de pierre des Causses du Quercy s’abritent d’immenses troupeaux d’un mouton très particulier avec de drôles de “lunettes noires” autour des yeux et dont la qualité est tellement célèbre et reconnue, que ces agneaux ont été les premiers labellisés en France (*).

Qualité qui tient non seulement à la race, mais également à son mode d’élevage : nourri principalement au lait de sa mère, complété par une ration à base de céréales, sa belle chair rosée fondra dans votre bouche…

La Caussenarde du Lot, ou brebis à lunettes

Je suis rattachée au grand groupe des races pyrénéennes. Je suis reconnue pour ma production laitière,
mais aussi pour ma laine.

Mes agneaux sont prisés pour la qualité de leur viande claire, tendre, au goût discret.

Je suis très précoce pour avoir des agneaux  (Dès l’âge de 7 mois, 2/3 des femelles peuvent en avoir). Je me reproduis tout au long de l’année : C’est une chance inestimable pour un élevage de qualité.

Les naissances de mes petits sont ainsi très étalées  et 53 % de mes agnelages ont lieu d’août à décembre.

(*) Label rouge, qui, après un élevage dans les meilleures conditions, n’est attribué en moyenne qu’à peine une bête sur deux. Sélection impitoyable, mais garantie de “qualité supérieure”. 

Retrouvez toutes les informations sur l’Agneau fermier du Quercy ICI