Avec la sortie le 7 novembre prochain d’un timbre et d’une mini-feuille de la série Poste aérienne illustrée par un chasseur Dewoitine D1, nous rappelons aux amis du patrimoine aéronautique les quelques éléments suivants.

 

Les anciens qui ont fréquenté entre 1931 et 1970 le terrain d’aviation, aujourd’hui disparu de Cahors-Labéraudie, se souviendront sans doute d’un avion de cette marque toulousaine qui appartenait à Gaston Artigalas.

Publication : “L’aérodrome de Cahors-Labéraudie, 1931-1970”, LUFEAUX Claude et AUSTRUY Serge, éditions édicausse, 2017

Pionnier de l’aviation dans le Lot, l’un des initiateur de ce lieu de mémoire et président de l’ACQ (Aéro-club du Quercy) il possédait un modèle très rare (Dewoitine D 7) qu’il a offert dans les années 60 au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

L’histoire complète de cet aérodrome a été écrite par Claude Lufeaux et Serge Austruy. L’ouvrage est disponible aux éditions édicausse www.edicausse.fr

On peut retrouver le parcours professionnel d’Emile Dewoitine, à l’origine du développement de la construction aéronautique en région toulousaine en cliquant CE LIEN

 

 

Timbre Dewoitine : crédit photo www.phil-ouest.com