Catégorie : collections Page 1 of 2

Carte mystère : qui localisera l’Hôtel Singou ?

 

Cette nouvelle carte mystère sera-t-elle plus facile à localiser ?
N’oubliez de proposer votre réponse (n° de l’immeuble existant et nom de la voie aujourd’hui)
à déposer dans l’espace accessible en cliquant CE LIEN

A gagner un jeu de 12 cartes postales “Cahors d’Antan” série n° 2, offert par l’Association des Collectionneurs Lotois.

Et la “maison-réclames” était ….

 

…au 220 rue Victor Hugo.

Aujourd’hui, c’est un cabinet dentaire. L’immeuble est encadré par la rue Hautesserre à sa gauche et la rue Pierre Brunies à sa droite. En regardant les deux structures de ces bâtiments, on constate des similitude dans les proportions ; seuls les matériaux et les décors sont différents. Quant à la destination des lieux, les services ne sont plus les mêmes !

 

Carte mystère : elle fait de la résistance !!

 

Non, la “maison réclame” n’est pas route de Toulouse, pas à proximité des Docks et pas plus rue Blanqui ! Désolé, cherchez, cherchez encore ; nous vous accordons une semaine supplémentaire.

Et n’oubliez pas de proposer votre réponse dans CET ESPACE

Carte mystère : celle-ci mérite toute votre attention

 

Depuis le mois de mai, mois de sa première diffusion, le lieu sur lequel se trouvait cet entrepôt n’a toujours pas été découvert. Un exemplaire du très beau livre “Le chat illustré” sera-t-il de nature à vous re-mobiliser ?
Votre réponse est attendue en cliquant CE LIEN

 

 

 

 

Quant à la carte de la semaine dernière, c’est Julien Torrès qui nous a donné la bonne réponse avec l’adresse exacte de l’établissement sis au 40 boulevard Gambetta. Il s’agissait du Café Audran, ou café de la Promenade, tenu par Gustave Barreau. Depuis, plusieurs enseignes s’y sont installées comme ‘Jeannot lou Paysan”, puis, aujourd’hui, l’enseigne “Camaïeu”.

 

 

 

Merci à nos partenaires Jean-Michel Rivière pour la proposition des cartes
et l’association des collectionneurs lotois pour les lots

 

 

Carte mystère : une nouvelle vue à identifier

 

Qui découvrira l’adresse exacte de cet établissement doté d’une terrasse très fréquentée ?
Votre réponse à déposer en cliquant CE LIEN

La première personne qui nous donnera la bonne réponse recevra un lot de 12 cartes postales “Cahors d’Antan”

 

 

 

Revenons sur celle de la semaine dernière qui a généré beaucoup de réponses établissant déjà l’intérêt pour nous de poursuivre cette démarche.
Ce commerce (la bijouterie Bouyssou), aujourd’hui disparu se trouvait à l’angle du boulevard Gambetta et de la rue Joffre. A cet emplacement, est installée une agence de voyages.
La gagnante Dany Desmoulin qui habite dans le Calvados recevra un lot de 12 cartes postales “Cahors d’Antan” offert par l’Association des Collectionneurs Lotois.

 

 

La “carte mystère” : une nouvelle vue à localiser

Pour recommencer cette nouvelle série “carte mystère”, nous pensons que seront nombreuses vos réponses à la question suivante :

Quelle est l’adresse exacte de ce magasin,
situé à l’intersection de deux voies ?

Le (la) gagnant(e) recevra une série de cartes postales de collection (tirage 500 ex.) éditée en 2003 par l’association des Collectionneurs Lotois “Cahors d’Antan” série 1 , et signée du photographe cadurcien Jean-Louis Nespoulous.

 

Votre réponse obligatoirement à déposer ICI

 

Nous vous rappelons les conditions de participation à cette petite “compétition” dotée de lots offerts par l’association des collectionneurs lotois.

Participation libre et gratuite
La personne ayant mentionné la bonne réponse dans l’espace réservé sera déclarée vainqueur. Le lot lui sera adressé par les soins de Quercy net
Une personne ayant déjà reçu un lot ne pourra prétendre à une nouvelle remise dans un délai de 6 mois

“Carte mystère” un nouveau visuel à identifier

La carte de la semaine dernière (29 mai) “Maison Réclame” n’ayant pas été localisée, nous la retirons provisoirement de notre thématique “Carte mystère”.

Nous vous proposons une maison qui, aujourd’hui, est nettement plus intégrée dans la végétation et moins au centre de la ville ! Voici une indication pour vous aider à localiser ce bâti.

La première personne qui aura donné la bonne réponse et à condition que cette réponse soit obligatoirement portée dans le formulaire Nous Contacter,  recevra un exemplaire de l’ouvrage Le Chat illustré, édité en septembre 2005 par l’Association des Collectionneurs Lotois

Identifiez la “Carte mystère” et recevez un joli cadeau offert par l’ACL !

En quel lieu pouvait-ton admirer cette Maison Réclame ?

 

Nous vous l’avons annoncé la semaine dernière et grâce à nos amis de l’ACL (Association des Collectionneurs Lotois), la première personne qui aura donné la bonne réponse et à condition que cette réponse soit obligatoirement portée dans le formulaire Nous Contacter,  recevra un exemplaire de l’ouvrage Le Chat illustré, édité en septembre 2005 par l’ACL.

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage de 160 pages au format 24 x 33 cm, contient 340 cartes postales anciennes de chats, signées par les plus grands illustrateurs. Certaines sont inédites ou très rares… Un régal pour les yeux, un régal pour l’esprit.

 

 

 

Créée en 1980, l’Association des Collectionneurs lotois qui regroupe de très nombreux adhérents, organise chaque année plusieurs manifestations dont les plus importantes sont Le Salon des Collectionneurs le 11 novembre au Foyer Valentré et la Bourse aux jouets anciens dans ce même lieu, au mois de février.
Une séance mensuelle au siège du club offre aux membres la possibilité d’exposer leurs “trésors” , d’avoir accès à la bibliothèque, d’échanger et de bénéficier de réduction sur des achats de fournitures. Un bulletin de liaison est adressé également chaque année. + d’information sur le site de l’association
en cliquant CE LIEN

Autophilistes, une nouveau modèle lotois vient de sortir

Dans la longue liste des modèles recherchés par les collectionneurs, les véhicules de secours et d’intervention ont leur créateur en la personne de Thomas Clément (de Minia SMUR), résidant en région Centre,  qui réalise notamment les répliques miniatures exactes des véhicules d’intervention SMUR de toute la France. La dernière en date est donc ce véhicule du SMUR de Figeac.

Thomas Clément explique sur le site internet de Minia SMUR : « C’est en 2017 que la page Facebook Minia SMUR (contraction de Miniatures SMUR) voit le jour, me permettant, entres autres, de présenter mes réalisations. J’y découvre alors un engouement insoupçonné des amateurs et des équipes des SAMU/SMUR qui y retrouvent des véhicules qu’ils ont côtoyés.  En 2018, je lance un projet de collecte de photos auprès de l’ensemble des SMUR de France, des services communications et/ou des directions des centres hospitaliers ainsi qu’auprès de collectionneurs afin d’obtenir des photos d’archives des véhicules SMUR. L’opération est un succès puisque la photothèque que j’ai pu ainsi constituer comporte désormais plus de 10 000 photos et continue de s’étoffer. Aujourd’hui, l’objectif est, en plus de continuer à réaliser (et faire découvrir) des véhicules atypiques, d’arriver à représenter la quasi-totalité des départements au travers, à minima, d’une miniature ». Le département du Lot et le SMUR de Figeac vient donc d’intégrer l’impressionnante collection de Minia SMUR. A noter que ce véhicule  Nissan X Trail est le seul de France à équiper un SMUR, dans cette version !

Les créations de Thomas Clément sont à découvrir sur son site internet
(Sources article :  Actu.fr)

3 000 autophilistes en France
La voiture miniature s’adresse aux petits, comme aux grands. On compte aujourd’hui rien qu’en France environ 3 000 collectionneurs de voitures miniatures, appelés « autophilistes ». 30% d’entre eux posséderaient de 2 000 à 5 000 pièces et la plus grande collection, détenue par un particulier, est celle d’un parisien qui compte 23 000 petites voitures, sacré parking.
(Source : Monsieur Vintage.com)

Louis Greil, un collectionneur passionné par le Quercy

En ce début de mois de mai, deux nouveaux inventaires sont désormais accessibles par le biais du Catalogue Collectif de France, dans le cadre du plan régional de signalement des manuscrits et fonds d’archives privées.

Il s’agit de deux collections conservées à la Bibliothèque Patrimoniale et de Recherche de Cahors, la collection des manuscrits et la collection Louis Greil.

La collection Louis Greil, bibliophile, amateur d’histoire et grand collectionneur de documents historiques concernant le Quercy et la ville de Cahors, offre l’opportunité de découvrir la grande richesse des travaux de Jacques Malinowski au 19ème siècle, sur l’histoire de l’imprimerie ou de l’université de Cahors, sur les tremblements de terre en Quercy ou encore sur l’activité artistique dans le Lot. (sources Occitanie Livre et Lecture)

Carte mystère : une nouvelle série est à découvrir

C’est toujours avec l’aide précieuse de Jean-Michel Rivière, secrétaire de l’ACL (Association des Collectionneurs du Lot), que nous vous proposons une série de 3 nouvelles cartes, localisées sur Cahors.
Voici la première qui fait référence à l’Hôtel du Lion d’Or dont on devine l’enseigne peinte sur le bâtiment situé en arrière plan. A quel endroit précis se trouvait cet hôtel ?

Pour nous faire part de vos propositions de réponse, Cliquez CE LIEN

Cahors autrefois, même sans confinement !

Elle nous parle d’un temps que les moins de 20 ans…. etc, etc  !

Merci à Jean-Michel Rivière, secrétaire de l’ACL, grand collectionneur et ami des médias !

Carte mystère de la 3e semaine (café Calmon)

S’il est assez logique que face à une place publique l’on trouve de nombreux cafés, restaurants et hôtels, la place du Champs de mars, aujourd’hui place de Gaulle, avait aussi et à encore aujourd’hui, un café.
Le café Calmon (dont l’immeuble a été démoli) a été remplacé par celui, beaucoup plus haut et opulent, qui abrite en son rez-de-chaussée le Conti et la superette Spar. Merci à Jean-Michel Rivière notre apporteur de cartes mystère qui précise qu’en ce lieu, on pouvait déjeuner au restaurant Eskalduna (aujourd’hui expatrié à Albias dans le Tarn-et-Garonne).

Nous profitons de cet article pour rappeler à nos amis (ies) internautes qu’ils ont la possibilité de nous proposer des images et/ou objets mystère. Ils peuvent également nous faire partager leurs souvenirs sur des lieux, des évènements en Quercy.
Profitons de ces moments pour ajouter du partage !

La semaine prochaine, nous dévoilerons la réponse de la carte mystère de la semaine dernière et le nom de l’internaute qui s’est exprimé en premier. Sachez que vous avez été nombreux (ses) à localiser ce café de Cahors.

 

La carte mystère 4e semaine (suite…. et nouvelle recherche)

Et non, la carte publiée la semaine dernière n’a pas trouvé de réponse à sa localisation. Nous la mettons donc en attente et publions une nouvelle, qui, nous l’espérons, sera plus évocatrice.
Allez, je vous donne un indice, cela peut aider : “C’est à Cahors et le bâtiment qui fait face à cette terrasse reste ouvert en cette période de confinement !”. Vos réponses sont attendues en cliquant CE LIEN

La carte mystère 3e semaine (suite… et nouvelle recherche)

Avant de donner la réponse quant à la localisation de la carte cadurcienne publiée la semaine dernière, revenons vers celle qui concerne la ville de Dijon. Grâce à Christian Griffoul de Peyrilles, notre immeuble était, au temps des calèches, l’hôtel Gouget. Aujourd’hui encore, cette façade est toujours visible à Dijon. Grand merci pour cette précision.

Quant à la carte publiée la semaine dernière, elle a été localisée très rapidement par plusieurs internautes et c’est Jean-Luc Chambon qui a été le premier en précisant qu’à l’adresse du 19 allées Fénelon (aujourd’hui Mutuelle de Poitiers assurance) le concessionnaire automobile Simca y était installé dans les années 60. Bravo !

Et maintenant qui découvrira la localisation de cette 3e carte mystère ?

 

Page 1 of 2

Statistiques Quercy Net

Visites (sur 1 an) : 120508

Visites (sur 1 mois) : 11022

Visites (dernière semaine) : 2772

Nos Partenaires

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén