Quercy.net

Le Portail internet du Quercy

Catégories Librairie : Beaux livres Page 1 of 3

Donjons et châteaux du Moyen Âge dans le Lot (coll. Archives de pierre)

En 1159, Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre et nouveau duc d’Aquitaine, à la tête de sept cents chevaliers, prend possession du Quercy au nom de son épouse Aliénor. À l’arrière-plan de cette opération militaire d’envergure, la mise en œuvre d’un grand projet : la liaison commerciale entre l’Atlantique et la Méditerranée, entre La Rochelle et Montpellier, par laquelle transiteraient vins, draps et épices.

En impliquant le comte de Barcelone, les vicomtes de Nîmes et de Narbonne, mais en excluant le comte de Toulouse, l’entreprise est de nature à diviser la noblesse méridionale. Par les liens indéfectibles du serment, et en mettant à la disposition de leur suzerain des tours nouvellement édifiées, les chevaliers du Quercy matérialisent alors leur attachement à un clan ou à un autre.

Pièce essentielle de l’échiquier politique, la tour devait protéger le roi, ou à défaut, le prince. En quelques décennies, du milieu du XIIe à la fin du XIIIe siècle, on peut estimer que cent cinquante à deux cents tours féodales furent édifiées en Quercy, imprimant dans le paysage les forces en présence et les codes architecturaux d’une nouvelle société féodale. Une centaine d’entre elles existent encore aujourd’hui dans le département du Lot. Bien connues des Lotois, les tours de Cardaillac, Saint-Laurent-les-Tours, Montcuq, et leurs équivalents rupestres appelés « châteaux des Anglais », confèrent au département une image originale que les guides touristiques se plaisent à mettre en valeur.

Donjons grêles mais altiers, les tours féodales du Quercy constituent aux XIIe et XIIIe siècles le noyau du château fort du baron et de la résidence rurale du chevalier, tandis que sous les crénelages, la vie économique prend un essor sans précédent réduit ensuite à néant par la guerre de Cent Ans et la peste.

Donjons et châteaux du Moyen Âge dans le Lot examine quelque deux cents châteaux médiévaux du Lot.

Des chapitres, signés Gilles Séraphin, présentent un regard complet sur l’histoire et l’architecture des châteaux, depuis les premiers établissements du Xe au XIIe siècle jusqu’aux monuments reconstruits à partir du XVe siècle. Une place importante est consacrée à la tour féodale, perçue plus comme un symbole de vassalité qu’un simple édifice de défense. Le catalogue, signé Maurice Scellès, propose une sélection des principaux châteaux du Moyen Âge, chacun bénéficiant d’une notice descriptive, de plans et de photographies.

L’ouvrage, fruit d’un travail de recensement et d’une étude scientifique menés par le Département du Lot et la Région Midi-Pyrénées, est illustré en partie par les photographies éclatantes de Nelly Blaya.

24x30cm – Cartonnée, reliée – 384 pages – 36,00 €

+ d’infos chez l’éditeur

PUY-L ‘EVEQUE

De vieille souche puy-l ‘évêquoise, j ‘ai voulu faire connaître mon village et faire partager mon amour pour ses vieilles pierres. Fièrement accroché à son éperon rocheux, au milieu de l ‘aire de production du vin de Cahors, le village médiéval de Puy-l ‘Êvéque se reflète dans les eaux calmes du Lot et mérite une visite approfondie.
Guide de visite et livre d ‘histoire, cet ouvrage devrait satisfaire la curiosité du lecteur parcourant ses vieux quartiers et découvrant les bâtiments les plus intéressants de la partie rurale de la commune. L ‘histoire locale, replacée dans le contexte national, montre comment ses habitants se sont adaptés a l ‘évolution de leur environnement et à l ‘arrivée du XXIe siècle.
Une abondante documentation me permet aujourd ‘hui de présenter de très nombreuses reproductions, notamment des photos dont certaines datent du XIXe siècle.
Au XVIIe siècle, La Bruyère écrivait « Il y a des lieux qu ‘on admire, il y en a d ‘autres qui touchent et où on aimerait revenir ».
Mon but sera atteint si je contribue à ce que Puy-l ‘Évêque soit l ‘un d ‘entre eux.

Jacques Mayssal

LES VERGERS DE LA VICOMTE

Des années 800 jusqu’à la date de 1738, la Vicomté de Turenne fut un territoire quasiment indépendant. Elle réunissait des contrées contrastées autour de la puissance vitale de la Dordogne.

Ce livre peut se lire comme un guide et un carnet de voyage où le regard se focalise avant de s’ouvrir à l’ampleur panoramique, mais aussi comme une promenade littéraire en compagnie notamment de Maynard, Fénelon, Loti, Colette, Vitrac, ou encore et plus particulièrement comme une approche des lieux à l’aune de l’imaginaire. En effet, ces pages voudraient faire partager la conviction que la découverte du paysage est une conquête sur les routines du regard et une exaltante aventure intérieure.

EXTRAIT : …Rares sont les contrées où se trouvent rapprochées et mêlées tant de beautés naturelles ou créées de la main de l’homme, de la pleine lumière du Quercy aux ombres des ravins de la Xaintrie, des maisons de calcaire et de tuiles légères aux demeures de granit étroitement liées aux lauzes de micaschiste, des cazelles subtilement déclinées du causse aux vastes granges-étables à porche des plateaux corréziens, tandis qu’à l’intérieur du triangle dessiné par les Tours de Turenne, de Saint-Laurent, de Merle, s’élève Castelnau, dans sa fière insularité. L’art sacré, à Carennac, Beaulieu, Saillac, l’architecture civile, à Collonges-la-Rouge, Curemonte, Saint-Céré, Martel, Argentat, mêlent la variété de la pierre et des styles.

AU FIL DU LOT/ALONG THE LOT RIVER

Entre sa source en Lozère et sa confluence dans le département du Lot-et-Garonne, le Lot coule sur près de cinq cents kilomètres à travers le Cantal, l ‘Aveyron et le Lot. Sa vallée, une des plus visitées de France, comble le voyageur par l ‘exceptionnelle diversité de ses paysages et la richesse de son patrimoine humain. L ‘immense variété de sites, tant naturels qu ‘architecturaux, a constitué la matière de cette sélection de croquis et d ‘aquarelles, réalisés sur le vif par Vincent Desplanche au cours de ses nombreux séjours.

LE LOT

René Gilabert a parcouru le département du Lot et nous livre ici toutes ses nuances, sa diversité et sa richesse. « Une surprise à chaque pas » nous indiquent
encore aujourd’hui les panneaux de bienvenue installés par le Conseil Général du Lot. Cette promesse n’est jamais démentie lorsque l’on déambule à travers
le département.
Villages classés parmi les plus beaux de France, Châteaux, patrimoine bâti préservé, édifices religieux, sites naturels étonnants, grottes et gouffres, rivières
indomptables, paysages ruraux somptueux…la liste est longue et pratiquement impossible à réunir dans un seul ouvrage.
Les choix ont été difficiles, certains lieux auraient mérité de figurer dans cette
« promenade lotoise » … Ce livre vous propose donc de continuer la balade,
d’aller de pas en pas découvrir les surprises que vous réserve le Lot.

PÉRIGORD-QUERCY

Périgord, Quercy.
deux terroirs riches et généreux, deux provinces séparées par l ‘histoire mais réunies par une même authenticité. Ce pays béni des dieux est à juste titre plébiscité par l ‘homme depuis un demi-million d ‘années. L ‘eau y a sculpté des vallées souriantes et fertiles et, de l ‘autre côté du miroir, des gouffres fabuleux et de somptueuses cathédrales souterraines où ont été créées les premières oeuvres d ‘art de l ‘humanité.
Son architecture rurale à la fois noble et rustique est sans conteste l ‘une des plus belles de France. Une histoire tourmentée lui a légué plus de mille châteaux qui enflamment l ‘imaginaire et ressuscitent les temps héroïques de la chevalerie. Enfin, les fruits de sa terre, truffes, foies gras, confits, vins corsés et moelleux, ont grandement contribué à donner ses lettres de noblesse à la gastronomie française et à légitimer ce fameux proverbe venu d ‘outre-Rhin : ” Heureux comme Dieu en France.

LES RENCONTRES CINÉMA
DE GINDOU

Gindou, village du Lot situé en Bouriane, à 25 kms de Cahors accueille tous les ans, en août – depuis 1985 – “Les Rencontres Cinéma”. Pendant une semaine, c’est une centaine de films internationaux dont la plupart sont inédits ou peu diffusés en France qui seront visionnés en plein air. Des cinéastes, venant du monde entier, découvrent ce coin du Quercy où des passionnés viennent « tchatcher » avec eux.

En 25 ans, le festival a connu des moments inoubliables. Ce livre retrace, à travers des photos et témoignages, de nombreuses étapes de cette aventure humaine et cinématographique. L’esprit du 7ème Art règne à jamais à Gindou où le parfum des chaudes nuits d’été distille aux spectateurs rêves et conscience.

CAHORS, ROMAINE ET INTEMPORELLE

Cahors,avec pour fil conducteur 2000 ans d’histoire qui vont conduire le lecteur des origines romaines à l’époque contemporaine.
Vestiges gallo-romains,empreinte médiévale,personnages illustres mais également vie quotidienne (marché du samedi, promenades dans les jardins secrets…), vie culturelle (visites des musées – Henri Martin, Résistance… )…
Un chapitre entier consacré au Pont Valentré (700 ans en 2008), plusieurs pages pour évoquer
le vin de Cahors. Un livre complet pour un regard neuf sur la cité cadurcienne.

Reg’Art sur une ville – Patrimoine & traditions – Une collection qui se propose de dresser, livre après livre, le portrait
des villes de France ou d’ailleurs… Leur face visible comme leur face cachée, leur patrimoine architectural et végétal comme leurs traditions, leurs modes de vie comme leurs atmosphères… sur un rythme déterminé par la personnalité propre de chacune des cités ainsi explorées…

PIGEONNIERS EN MIDI-PYRENEES

Construits avec passion et ingéniosité, les pigeonniers abondent en région Midi-Pyrénées.
Témoins d’une autre époque, ils vous enchantent par la beauté, la finesse et la force qui
se détachent de chacun d’entre eux.
Consacrant une large place aux photographies, cet ouvrage vous aide à reconnaître,
à apprécier l’architecture et à découvrir l’histoire de ces trésors du patrimoine rural.
Le développement récent du « tourisme vert » a permis de sauver de l’oubli certaines de
ces « maisons de pigeons ». Gageons qu’au fil des pages, l’envie vous prendra d’oeuvrer
à votre tour pour la sauvegarde et le respect de cet héritage !

Ce livre vous fera découvrir les 8 départements de Midi-Pyrénées (Ariège, Aveyron, Gers, Haute Garonne, Lot, Tarn, Tarn et Garonne, Haute Pyrénées) au travers des pigeonniers que l ‘on pourra découvrir au cours de promenades. Quelques 300 photos accompagnées de textes explicatifs et de termes spécifiques vous apprendrons tout ce qui fait l ‘extraordinaire attrait de ces bâtisses d ‘un autre temps que je vous engage à apprécier comme je le fais depuis prés de vingt ans tout en vous encourageant à oeuvrer à leur sauvegarde.

Ce livre vous indiquera les communes où se trouvent les pigeonniers, tous sont visibles depuis la route et donc facilement accessibles. Je vous demande de respecter la tranquillité des lieux car vous risquez de rencontrer dans certains des effraies ou dame Blanche, de respecter la nature et puis si vous en voyez d ‘autres, non mentionnés dans ce livre, n ‘oubliez pas de demander aux propriétaires l ‘autorisation d ‘en prendre une photo et surtout d ‘accorder un instant d ‘attention à ceux qui vous apprendrons l ‘histoire de leur pigeonnier.

L ‘OUYSSE

Après l’Alzou, rivière spectaculaire dont le canyon abrite Rocamadour, nous vous proposons l’Ouysse la mystérieuse, son bassin supérieur des environs de Thémines, son trajet souterrain de plus de 20 kms, son chapelet de moulins des cours amont et aval et le débouché dans la Dordogne au pied du charmant château de Belcastel. Sont abordées l’archéologie, l’histoire de la seigneurie de Belcastel, des moulins, la géographie, la géologie, la flore et la faune : une somme, un dossier complet sur l’une des plus attrayantes rivières de France.

Vous découvrirez :

• La formation géologique de l’Ouysse
• Sa toponymie
• Les croyances populaires
• Les seigneuries de Belcastel et de Mandaval
• La vie des moulins et des meuniers.
• L’archéologie si riche de cette région
• Sa faune et flore

LES RICHES HEURES DU BRUGAL

Un très beau livre faisant découvrir la flore et la faune qui s ‘épanouissent
tout au long d ‘une année dans cette Combe Quercynoise. De délicates
aquarelles, appuyées de textes d ‘observation, retracent avec amour toutes
les joies et les découverte de l ‘auteur du 1er janvier au 31 décembre. Plus
de 180 planches reflètent les beautés que la nature offre à ceux qui savent
la regarder. On y découvre de nombreux oiseaux, des mamifères, de nombreux
insectes (parmi eux, les papillons crépusculaires dont les ailes ont la
délicatesse ou la somptuosité de véritables robes de bal), des fleurs et des
graminées et une vingtaine d ‘espèces d ‘orchidées poussant dans cette terre
calcaire. Vivant en osmose avec certains insectes, elles en imitent la
forme.

DONJONS, LOCOMOTIVES ET SABOTIERS

La tour de Luzech, le pont de fer de Puy-l ‘Evêque, le sabotier de Gourdon. Autant de lieux et de scènes typiques de notre région fixées par les membres de la Société des Études du Lot. Mais attention ! Au-delà des stéréotypes, ces photographies sont avant tout un témoignage vivant sur des hommes et leur pratique de la photographie au XIXème siècle. Qui étaient-ils ? Quelle a été leur place dans la vie lotoise ? Que photographiaient-ils ? Pourquoi et comment ?
Les réponses sont dans ce livre. Il fait revivre tout un passé : dans ces photos se rencontrent petites histoires et histoire nationale. Elles sont donc un formidable objet d ‘étude. Elles proposent aussi une invitation au rêve grâce à des images superbes qui, au gré des pages, nous racontent des histoires de donjons, de locomotives et de sabotiers…

LOT, TERRE DE LUMIERE, PAYS DE MEMOIRE

Présentation :
Issu de l ‘ancienne province du Quercy, le département du Lot réunit des régions naturelles aux charmes contrastés. D ‘où vient l ‘impression d ‘unité profonde qui en émane ? De la longue présence d l ‘homme, venu orner ses grottes dès la préhistoire ? De la mémoire d ‘une histoire rude, inscrite dans la pierre des villes, des églises et des châteaux ? De l ‘harmonie préservée entre les modes de vie actuels et les paysages hérités de la civilisation rurale ?
Le secret est peut-être dans le sentiment, partagé par tous les Lotois, d ‘un écoulement du temps plus lent qu ‘ailleurs… Mais il revient à chacun de forger son opinion. Cet ouvrage n ‘a pas d ‘autre ambition que de donner envie d ‘en voir et d ‘en savoir davantage sur ce département très visité et pourtant méconnu.
« Peut-on parler du Lot sans être née dans le Lot ? Je crois y être aidée par les attaches terriennes que je dois à mes grands-parents, petits paysans du Berry. Et surtout, j ‘aime faire connaître ce département où j ‘ai choisi de vivre. »
Présentation de l ‘auteur :
Colette Chantraine-Zachariou est l ‘auteur de plusieurs ouvrages sur le patrimoine touristique et gastronomique du Lot. Historienne de l ‘art formée à l ‘Ecole du Louvre, guide-conférencière du patrimoine, elle fait visiter la ville de Cahors, ainsi que le prieuré de Catus. Elle habite un hameau en Bouriane, avec son mari le sculpteur Michel Zachariou.

Akim Benbrahim collabore activement à l ‘illustration de sa belle région, le Lot. Ses clichés ont reçu de très nombreuses récompenses dont le prestigieux prix Ilford. Deux fois premier prix national noir et blanc de la fédération nationale de photographie, il détient aussi le titre très convoité de Portraitiste de France décerné par le groupement des photographes professionnels.

LES FRUITS DU SOLEIL

Ces broderies sont une invitation au voyage dans les pays où les fruits se parent des couleurs du soleil où l ‘ombre et la lumière jouent pour créer un décor idyllique qui nous entraîne vers une délicieuse rêverie. Ces douze fruits peuvent être brodés seuls ou associés, en ajoutant ou non les motifs de fond ou d ‘encadrement, sur des coussins, des nappes, des draps, un cabas, une couverture de carnet de voyage… Les gabarits en noir et blanc et les dessins en couleur vous permettront de broder facilement ces créations. De plus, une illustration des différents points de broderie utilisés et quelques conseils aideront les débutants.

SOUVENIRS BRODÉS D ‘ITALIE

L ‘Italie est l ‘incarnation de la Dolce Vita. On y croise de manière surprenante l ‘art, la nature, l ‘histoire, l ‘élégance, le bonheur et le savoir-vivre. On y trouve des églises magnifiques, des villages forteresses, des jardins merveilleux. On admire des fresques, on contemple des mosaïques, des pavements… On s ‘égare dans les collines d ‘Ombrie… et on repart abasourdi devant tant de richesse et de bonheur. Ce livre est un carnet de voyage où les images sont brodées. Vous y découvrirez des abécédaires – Venise, Pasta, Terracotta – des nappes – Arlequin et Millefiori -, des sets de table, un sac de voyage ” Tour de pise “… En tout onze créations à broder facilement. Richement illustré de photographies, ce livre enchantera à la fois les amoureux de l ‘Italie et de la broderie.

Auteur :
Agnés Delage-Calvet, cadurcienne, créatrice textile passionnée par l ‘art du fil, elle
est une passionnée de broderie traditionnelle. Elle travaille depuis plus de dix ans avec des magazines dans lesquels elle propose des dessins de broderie ou de tapisserie.
Passé empiétant, passé plat, point de nœud et point de lancé n’ont aucun secret pour elle. Elle a le don incroyable de dessiner en imaginant à l’avance la broderie définitive en relief.

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén