Quercy.net

Le Portail internet du Quercy

Catégories Librairie : Beaux livres Page 2 of 3

SOUVENIRS BRODÉS D ‘ITALIE

L ‘Italie est l ‘incarnation de la Dolce Vita. On y croise de manière surprenante l ‘art, la nature, l ‘histoire, l ‘élégance, le bonheur et le savoir-vivre. On y trouve des églises magnifiques, des villages forteresses, des jardins merveilleux. On admire des fresques, on contemple des mosaïques, des pavements… On s ‘égare dans les collines d ‘Ombrie… et on repart abasourdi devant tant de richesse et de bonheur. Ce livre est un carnet de voyage où les images sont brodées. Vous y découvrirez des abécédaires – Venise, Pasta, Terracotta – des nappes – Arlequin et Millefiori -, des sets de table, un sac de voyage ” Tour de pise “… En tout onze créations à broder facilement. Richement illustré de photographies, ce livre enchantera à la fois les amoureux de l ‘Italie et de la broderie.

Auteur :
Agnés Delage-Calvet, cadurcienne, créatrice textile passionnée par l ‘art du fil, elle
est une passionnée de broderie traditionnelle. Elle travaille depuis plus de dix ans avec des magazines dans lesquels elle propose des dessins de broderie ou de tapisserie.
Passé empiétant, passé plat, point de nœud et point de lancé n’ont aucun secret pour elle. Elle a le don incroyable de dessiner en imaginant à l’avance la broderie définitive en relief.

LES NAPPES FLEURIES

Délicates, gaies et pourtant très faciles à faire, les nappes en broderie traditionnelle présentées dans cet ouvrage ne sont qu’une infime partie des trésors que recèlent ses armoires. Tout chez elle est prétexte à dessin et à broderie. Une artiste, tout simplement…

Auteur :
Agnés Delage-Calvet, cadurcienne, créatrice textile passionnée par l’art du fil, elle
est une passionnée de broderie traditionnelle. Elle travaille depuis plus de dix ans avec des magazines dans lesquels elle propose des dessins de broderie ou de tapisserie.
Passé empiétant, passé plat, point de nœud et point de lancé n’ont aucun secret pour elle. Elle a le don incroyable de dessiner en imaginant à l’avance la broderie définitive en relief.

Collection cahier du créateur
La collection – Cette collection présente un créateur et son travail. Chaque ouvrage propose, dans la première partie, d’entrer dans l’intimité d’un créateur et de découvrir sa personnalité, ses sources d’inspiration, ses techniques de reproduction, ainsi que sa façon de travailler et son matériel. La deuxième partie, plus importante, présente de nombreux ouvrages sur le thème traité et leur grilles (de 20 à 40 modèles), afin que chacun puisse les reproduire.

TISSUS FLEURIS AU POINT DE CROIX ET EN TAPISSERIE

Comment amener les fans de point de croix vers la tapisserie, et inversement ?
Parce que malheureusement les brodeuses se cantonnent à une seule spécialité, nous avons décidé de leur montrer que le point de croix et la tapisserie sont deux techniques très proches, qui ont chacune leur charme et sont aussi faciles l’une que l’autre.
Agnès Delage-Calvet propose dans cet ouvrage des modèles de tissus et “papiers peints” fleuris très faciles à réaliser, aux motifs et aux coloris très “tendances”, à broder aussi bien au point de croix qu’en tapisserie. Une façon originale de montrer qu’à partir d’une même grille, on peut obtenir des résultats tout à fait différents selon la technique utilisée.

Auteur :
Agnés Delage-Calvet, cadurcienne, créatrice textile passionnée par l ‘art du fil, elle
est une passionnée de broderie traditionnelle. Elle travaille depuis plus de dix ans avec des magazines dans lesquels elle propose des dessins de broderie ou de tapisserie.
Passé empiétant, passé plat, point de nœud et point de lancé n’ont aucun secret pour elle. Elle a le don incroyable de dessiner en imaginant à l’avance la broderie définitive en relief.

Collection cahier du créateur
La collection – Cette collection présente un créateur et son travail. Chaque ouvrage propose, dans la première partie, d’entrer dans l’intimité d’un créateur et de découvrir sa personnalité, ses sources d’inspiration, ses techniques de reproduction, ainsi que sa façon de travailler et son matériel. La deuxième partie, plus importante, présente de nombreux ouvrages sur le thème traité et leur grilles (de 20 à 40 modèles), afin que chacun puisse les reproduire.

LE PASTEL EN PAYS D ‘OC

Si tout le monde connaît le pastel, craie de pigment fréquemment utilisée par les peintres, il n’en est pas de même pour la fleur jaune du même nom, une des rares sources naturelles de colorant bleu.
Peu usité jusqu’alors, le bleu connaît, dès le fin du Moyen Âge, un engouement qui ne se dément pas, de nos jours encore. Principalement cultivé dans le Lauragais, le pastel devient essentiel pour les drapiers et teinturiers d’Europe. De Londres à Anvers, le précieux colorant se négocie sur toutes les places boursières. Culture et exportation du pastel engendrent un véritable âge d’or pour l’Albigeois et le Midi Toulousain. Pendant plus d’un siècle, Toulouse, jusqu’alors simple place agricole, connaît une expansion extraordinaire, tant au plan économique que culturel. Château pasteliers et somptueux hôtels particuliers sont les magnifiques témoins de cette Renaissance Toulousaine.
Ce livre conte l’histoire fabuleuse d’une simple plante fourragère qui, à la Renaissance couvrit d’or et de prestige les grands marchands du pays d’oc.

QUERCY ROMAN

Moissac, Duravel, Marcilhac, Cahors, Carennac, Souillac, tympan de Beaulieu,…

TRÉSORS DU PARC DES GRANDS CAUSSES

À la pointe méridionale du Massif central, là où autrefois s’étendait une mer immense, les bouleversements de notre planète ont donné naissance à des plateaux infinis fracturés de lieux de vertige. Ce pays unique, terre de silence et de lumière, éveille en nous l’irrépressible envie de tout vivre, de tout voir, de tout parcourir.
Il fallait bien un parc, le Parc naturel régional des Grands Causses, pour protéger toute la beauté des trésors que Richard André nous invite à découvrir : hauts plateaux calcaires, profonds canyons, opulentes vallées, paysages vertigineux d’espace et de liberté qui chaque fois repoussent les limites de notre imagination, mais aussi arôme des petits plats traditionnels, chaleur d’une rencontre, fraîcheur des caves de Roquefort.
Du subtil parfum de l’orchidée à la sincérité d’une poignée de main, il nous offre ainsi, avec générosité, les plus beaux trésors des Grands Causses : l’incroyable richesse de ses paysages, de sa culture, de son patrimoine et l’agrément des rencontres avec ses habitants.

Le Lot une des plus belles rivières de France

Les aménagements écologiques et touristiques de la vallée du Lot.

Larrieu Peintre landais

La peinture de Gaston Larrieu est définie par Denis Picard, critique pour la revue « Connaissance des Arts » comme « un réalisme sensible ». Discret, il débute par une esthétique néo-cubiste qui évolue peu à peu vers une vision plus souple de a réalité, des séries de paysages landais, bretons, espagnols ou marocains qui se caractérisent par un embrasement des couleurs. Devant un étang qu ‘éblouit le soleil et où se mirent pins et joncs, on pense à Gaston Larrieu, peintre landais. Le docteur Jean Peyresblanques, qui l ‘a intimement connu, s ‘est enfin décidé à nous parler de la peinture de son ami. Il définit ainsi le cheminement pictural de l ‘artiste et nous guide dans les thèmes abordés, tant dans les Landes adorées, qu ‘en Espagne, Venise, Maroc, Provence, Quercy ou Bretagne. D ‘une plume alerte, il situe l ‘œuvre chatoyante qui charme aujourd ‘hui comme hier. Un livre édité parallèlement à l ‘exposition Gaston Larrieu présentée à Dax entre le 4 octobre et 15 novembre 2002.

TRUFFE ET TRUFFICULTURE

LE LIVRE
Avec cette deuxième édition de Truffe et trufficulture, entièrement revue et corrigée, Jean-Marc Olivier, Jean-Charles Savignac et Pierre Sourzat renouvellent l ‘approche traditionnelle de la truffe et de sa culture. Ils ont élaboré une synthèse du sujet en ce début du xxie siècle. L ‘ouvrage a profité des apports du Congrès international de la truffe en 1999 à Aix-en-Provence et des résultats obtenus par les travaux d ‘expérimentation réalisés dans le cadre du me plan.

Les auteurs ont réuni les connaissances biologiques et techniques aujourd ‘hui disponibles, intégrant hypothèses et voies nouvelles pour proposer une source d ‘information mais aussi de réflexion et d ‘action.

Cette démarche s ‘appuie sur l ‘expérience de terrain en France et en Europe, indissociable de ses aspects humains et culturels pour définir une trufficulture le plus en accord possible avec l ‘écosystème du noble champignon.

LES AUTEURS

JEAN-MARC OLIVIER est le directeur de la station de recherche sur les champignons de l ‘Institut national de la recherche agronomique (INRA) à Bordeaux, au carrefour des informations scientifiques et techniques sur la truffe. Il est coordonnateur désigné par le ministre de l ‘Agriculture sur le dossier de la truffe.

JEAN-CHARLES SAVIGNAC préside la Fédération française des trufficulteurs. Il a fondé en 1982 l ‘écomusée de la truffe à Sorges en Périgord. Il connaît bien les données économiques et sociologiques, mais aussi historiques et gastronomiques de la truffe.

PIERRE SOURZAT, formateur et responsable technique de la station trufficole du lycée professionnel de CahorsLe Montat, a accumulé en plus de vingt-cinq ans sur le terrain une expérience des réalités écologiques et techniques sur la truffe. C ‘est aussi un photographe à l ‘oeil exercé des pays et des hommes de la truffe. Il a réalisé les photographies de l ‘ouvrage.

VACHES

“Au fil de mes balades, j’ai fait le plein de lumière, de silence, entouré d’une prolifération infinie de matières, de couleurs vivantes. La terre, le lait, l’immobilité chargée de poésie, les petits matins brumeux, les bistrots et le vin de pays toujours à proximité, tout cet univers qui entoure les vaches m’est apparu comme autant d’éléments ressourçant pour l’homme, nous renvoyant à une partie de nous-mêmes. C’est ce que j’ai essayé de montrer à travers ces photographies” (Thierry des Ouches).
Splendides ruminantes, les vaches ont tapé dans l’oeil de Thierry des Ouches, qui compose un livre magnifique et attachant, bel hommage à ces reines de nos campagnes.
Un véritable livre de photo, plein d ‘humour et de tendresse. Arguments de vente :
“ Une photographie respectueuse dont l’élégance peaufine des images d’éternité.” L’événement du jeudi
“ Cet album est tout simplement irrésistible” Lire
“ Les images de Thierry des Ouches ont un parfum d’herbe fraîche, de pommes ventrues et de lait bien crémeux. Une petite louche de bonheur bien bonne à se tartiner.” Télérama
“ Ce livre est un pur bonheur, limpide, branché sur l’envie de faire mieux vivre un décor que l’on croise trop souvent sans s’arrêter.” Jalouse
“ Vaches en ville”, une expo de 39 photos grand format de ce livre est prévue à :
Rennes, Place du Parlement, du 15 mai au 15 juin 2004
Paris, Place Vendôme, pendant 3 mois, du 15 juin au 15 septembre 2004.
L’exposition sera sponsorisée par France Inter

LE TARN ET GARONNE DE LA PREHISTOIRE A NOS JOURS

Le Tarn-et-Garonne occupe une place originale parmi les départements français.
Lors du découpage du royaume par l’assemblée Constituante en 1790, Montauban, pourtant à la tête d’une vaste généralité, un peu l’équivalent d’une région actuelle, se vit ramenée au rang de simple chef-lieu de district, puis de sous-préfecture du Lot.

Il fallut attendre le passage de Napoléon Ier, dix-huit années plus tard, pour que l’injustice soit réparée. L’empereur, répondant aux sollicitations du maire Vialètes de Mortarieu, créait autour de Montauban un nouveau département, aux dépens de ses voisins.

Prétendre écrire une histoire de ce Tarn-et-Garonne fait de morceaux épars de Quercy, de Gascogne, de Languedoc et de Rouergue, pourrait à priori apparaître comme une gageure. On s’aperçoit pourtant que les pays qui le composent,
ont connu bien souvent au cours des siècles
une destinée commune.

le des matières :

Préface :
Jean-Michel BAYLET – Ancien ministre – Sénateur du Tarn-et-Garonne
Président du Conseil général

Terroirs et territoire:
Alain CAUJOLLE – Professeur agrégé de géographie au lycée Bourdelle de Montauban.

Des origines à la fin du premier âge du Fer :
Bernard PAJOT – Chargé de recherche au CNRS. Docteur en préhistoire.

Les temps antiques :
Michel VIDAL – Conservateur en chef du Patrimoine.
Chargé de mission, archéologie, DRAC Midi-Pyrénées.
Jean-Charles ARRAMOND – Ingénieur à l’INRAP.
Didier RIGAL – Assistant d’étude à l’INRAP.

Le Moyen Age :
Florent Hautefeuille – Maître de conférence à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour..
Georges PASSERAT – Chargé de cours à l’Institut catholique de Toulouse.
Président de la Société archéologique et historique de Tarn-et-Garonne.
Jean-Claude FAU

L’Ancien Régime et les révolutions :
Jean-Pierre AMALRIC – Professeur émérite d’histoire moderne à l’Université de Toulouse-le-Mirail. Président de la Fédération historique de Midi-Pyrénées.

Le Tarn-et-Garonne de 1848 à nos jours :
Philippe FORO – Professeur agrégé d’histoire, Université de Toulouse-le-Mirail.

Des troubadours aux félibres : Georges PASSERAT

QUERCY

Le Quercy présente la particularité d’être constitué d’une unité géologique certaine agrémentée par des causses (plateaux) : causses de Martel, Gramat, Cajarc, Limogne, Caylus…

Le travail de l’eau a également produit dans cette région ces merveilles naturelles que sont les grottes : Padirac, Martel, Rocamadour, Gourdon…

Dans cette forteresse naturelle, les hommes ont fait une forteresse militaire ; ainsi, la vallée du Lot est truffée de villes-forteresses qui défendaient le passage : Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, Luzech, Puy-Lévêque…

Productions typiques (tabac, noix, truffe, safran, vins…), art de vivre “à la campagne”, riche patrimoine des villes et villages… composent ce territoire à travers les photographies de Régine Rosenthal.

Notes sur l ‘auteur / les auteurs :
Charles Daney (textes) et Régine Rosenthal (photographies). Ensemble, ils ont publié plusieurs beaux livres à La Renaissance du Livre consacrés au Sud-Ouest : Arcachon (2000), Estuaire de la Gironde (2002), etc…

MAISONS ET PAYSAGES DU QUERCY

Parler d ‘architecture rurale c ‘est parler de tradition, c ‘est à dire de cette culture qui appartient au passé et dont il est rassurant d ‘imaginer qu ‘elle était sage et belle. Il est beau, de ce fait, ce paysage bâti quercinois, dans la diversité de ses matériaux et de ses formes: pierres, pans de bois, pisé, tuiles plates sur de grands toits pentus, tuiles canals sur les toits méditerranéens..
Mais la sagesse n ‘est qu ‘apparente……..

LE LOT

Le monde entier connaît Rocamadour. Bien des britanniques le situent en Périgord. Quant ils découvrent le Quercy, ils n ‘en aiment pas moins la folie de la cité de la Vierge noire mais aussi la discrète vallée de l ‘Ouysse, les soirs d ‘été sur la Dordogne, la pierre ocre de la Bouriane, la lumière du Quercy blanc, l ‘âpreté mélancolique du causse central, les caprices du Célé, l ‘harmonie de la vallée du Lot, le caractère du Vin de Cahors, la richesse gastronomique. Le département du Lot compte parmi les plus touristiques de la région Midi-Pyrénées. Sans doute parce qu ‘il conjugue un accueil sans façon, des paysages contrastés, un patrimoine qui commence avec l ‘art des cavernes, enfin un art de vivre qui est le reflet du paysage intérieur des Lotois. Christian Cazard et Jean-Louis Nespoulous racontent le Lot à deux voix. Le premier en décrit les méandres, les facettes. Une approche affective avec ses propres mots. Le second en capture les couleurs, la lumière. Un regard tout frais, cueilli à cheval sur deux millénaires. La plupart des photographies de cet ouvrage sont inédites.

LE VIN DE CAHORS des origines à nos jours

De l ’empire romain au machinisme du XXe siècle, … voici enfin l ‘histoire illustrée d ‘un vignoble deux fois millénaire. Riche d ‘enseignement et d ‘images capiteuses, ce beau livre dresse le paysage contrasté d ‘un vin en pleine évolution, désormais servi sur les meilleures tables. Le nom de Cahors sonne maintenant bien haut dans la bouche des fins connaisseurs.
A feuilleter sans modération.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén