Quercy.net

Le Portail internet du Quercy

Catégories Librairie : Généalogie et Histoire des familles du Quercy Page 1 of 2

Autour de Léon Gambetta (1838-1882)

Journées du Patrimoine 17 et 18 septembre 2016, Cahors collège Gambetta, catalogue de l’exposition. Amicale des anciens élèves du Lycée et du Collège Gambetta.

Murat, la solitude du cavalier

ed. Perrin
ISBN 978 2 262 03927 1
Prix 29 €

Aristocraties méridionales

DÉSERTEURS, INSOUMIS,
RÉFRACTAIRES EN QUERCY

Un de vos ascendants a inexplicablement disparu, toutes vos recherches se sont avérées infructueuses, votre arbre généalogique est menacé d ‘amputation ! Où est donc passé ce cher absent ? Cette question demeurant sans le moindre embryon de réponse vous obsède…

Et s’il avait déserté ? Autrement dit abandonné son régiment, sans tambour ni trompette, et filé à l’étranger ? Comment savoir ?

L’A.R.H.Fa publie un numéro hors série, ainsi titré, relatif à cette question, comportant une liste de plus de mille soldats originaires de notre département, (1077 exactement) ayant fait acte de désertion ou d’insoumission durant la période comprise entre 1870 et 1913 et dont les noms, prénoms, dates, lieux de naissance sont fidèlement rapportés, ainsi que les noms, prénoms et lieux de résidence des parents de chacun d’eux.

D’autres, en presque aussi grand nombre, acteurs directs ou indirects d’actes ou de tentatives de désertions antérieurs à cette période ont également leurs noms cités au hasard des évènements auxquels ils furent mêlés.
Pourquoi refusait-on en aussi grand nombre à se soumettre aux obligations de la loi, pourquoi enregistrait-on tant de défections, insoumis et déserteurs confondus ? Cette étude répond aussi à cette question et révèle les méthodes, parfois violentes, employées par les jeunes conscrits, souvent aidés de leurs parents, pour ne pas revêtir l’uniforme.

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://www.arhfa.org/

LE QUERCY ROUGE

« Le Quercy rouge ! ». Non, amis lecteurs, il ne s’agit pas de la couleur du vin que notre Quercy produit en quantité – et en qualité devrai-je ajouter pour ne pas m’aliéner la sympathie des vignerons locaux – il ne s’agit pas davantage de la couleur du drapeau que brandissent quelques uns de nos distingués politiciens en période électorale, le rouge est aussi la couleur du sang et c’est bien de cette couleur-là dont il va s’agir ici.
« C’est le Quercy rouge ! ». Telle fut l’exclamation que proféra en 1907 le procureur général de la cour d’assises du Lot, M.Korn, confronté au nombre et à la fréquence des crimes de sang commis dans sa circonscription.
Que cet important personnage me pardonne de lui avoir emprunté cette expression pour intituler ce modeste ouvrage dont l’origine doit beaucoup à une demande qui me fut adressée par une personne désireuse de connaître les circonstances du décès de son arrière grand-père mort dans des conditions mystérieuses en 1907.
Pour satisfaire sa bien légitime curiosité, je me suis plongé dans des recherches qui au fur et à mesure de mes découvertes ont ravivé en moi des souvenirs d’enfance : la narration d’histoires de brigands, évoquées jadis, à la veillée, entre parents, voisins et amis, dont les horribles détails me faisaient frissonner de peur dans l’instant et peuplaient mes nuits d’angoissants cauchemars.
Au cours de cette quête, j’ai pu constater que mes juvéniles effrois angoissèrent aussi, un siècle plus tôt, la population adulte de nos campagnes confrontée à quantité d’agressions sanglantes commises dans leur proche environnement. Au crépuscule, chacun se barricadait chez soi, et le jour nul ne se hasardait à entreprendre seul un quelconque trajet à l’écart des zones habitées.
J’ai pu ainsi prendre connaissance de nombreuses affaires criminelles, rapportées ici, susceptibles d’intéresser ceux qui, comme ma correspondante, sont en recherche de séquences de vie au cours desquelles leurs ascendants furent acteurs, témoins ou victimes.
Si tel est votre cas, je vous invite à partager les affres de vos prédécesseurs avec cet ouvrage, que je me dois pourtant de déconseiller aux âmes sensibles !

LE QUERCY ROUGE – AFFAIRES TRAITEES :
LABERTRANDIE Antoine > LANDES Pierre (Thégra/Lavergne 1819)
MAZET Etienne dit Bourret > BOUAT François (Loubressac 1822)
LADAIN Jean > ISSALY Jeanne veuve ALBENQUE (Figeac 1824)
MAYNARD Flottard, MAYNARD Louise, RICHARD François > PELET Guillaume (Figeac 1824)
PEZET Jean, PELISSIE Antoine > PONS François (Brengues 1833/1839)
LIARSOU Antoine, PRADALES Marguerite > FILLOL (Pomarède 1841)
LAFON François, NIEL Rose > LACOMBE Pierre (Lissac 1842)
CEROU François > DELPY François, l’amant de sa femme (Gignac 1852)
ALBAREL Jean > FAU Guillaume (Cajarc 1852)
BESSOU Pierre > BESSOU Guillaume, son père (Carennac 1856)
BORNES Jean-Pierre > BORNES Françoise, sa soeur (Blars 1856)
GENNOT François > TEYSSEDOU, son beau-père (Terrou 1863)
GINESTE Louis > CORNEDE Casimir, son rival (Felzins 1867)
TRIEUX Antoine > ANDRAL Jean-Pierre, l’amant de sa femme (Rocamadour 1874)
GAUTHIE Sophie > ses enfants (Le Bourg 1875)
CASSAN Jean > MARTY Denis (Molières, Thémines 1875)
Attentat > ROZIERES Jules (Lacapelle-Marival 1883)
ALAZARD Jean > CALMON Catherine, sa belle-mère (Trespoux-Rassiels 1883)
BADUEL Jean Jacques > TOURNEMELLE Jean, le mari de sa mère (Castelnau-Montratier 1883)
FAURIE Jean > DARNAUD Marie Françoise, sa femme (Cahors 1885)
MEULET Jean Pierre > LACAVALERIE (Cabrerets 1885)
BOUSQUET Pierre > DELRIEU Pierre (Laburgade 1886)
MARRONCLE Henri > CABRIDENS Rosalie, sa belle mère, SABATHIER Jeanne (St-Félix 1887)
DELPECH Géraud > ROSSIGNOL Louis (Carlucet 1890)
GALAN Denis > GALAN Ambroise, son frère (Rampoux 1890)
GREGORY Jean Baptiste > MARGOT Pierre, son neveu, (Milhac 1893)
DELBREIL Pierre > FOURNEL Pierre (Cassagnes 1900)
DELCROS Jean-Baptiste > CLARY Jean Edouard, l’amant de sa femme (Espère 1901)
BRUGOUS Joseph Gabriel > veuve BRUGOUS, sa mère, (Saint-Félix 1901)
DILLAC Denis, PONS Jean > DOURNES Jean (Orniac 1902)
CANCROS Pierre > DELBOS Annet (Rocamadour 1902)
ROUCHY Jean > GARDES Guillaume (Flaugnac 1903)
HEREIL Toinette > AYROLLES Louis, son époux (Rueyres 1903)
BONNET Baptiste > AUSSEL (Le Vigan 1904)
MOURGUES Jules > CALMON Lina (Cahors 1904)
DELMAS Pierre > MAZET Basile (Terrou 1904)
LACAZE Michel Eugène dit Elie > COUDERC Pétronille, veuve Lacaze, sa mère (Arcambal 1906)
BES Jean-Pierre > son épouse (Montvalent 1907)
AUSSEL Firmin > PAGES Basile dit Roques (Soucirac 1907)
Inconnu > FELZINES Pierre Joseph (Saint-Maurice, Capdenac-le-Haut 1907)
TEULIERES Henri > de GUIRARD Eugénie, son épouse (Bagnac 1908)
RAMES > VAYSSE le maire de Béduer (Béduer 1910)
VIALARD Louis > FRANCOULON Adrien (Les Arques 1911)
MINHOT Jean > MINHOT, son père (Labastide-Marnhac 1911)
IZORCHES Maria > BARRIERE Marie, l’épouse de son amant (Miers 1911)
BARREAU Armand > les époux REDOULES (Anglars-Juillac 1911)
BALDY Ferdinand dit Marcel, HESSE Marcel > PEGOURIE Joseph, MAURY Anne (Thégra 1911)
CASTAGNE > VERNIE Emilie veuve DESPRATS, son épouse, DESPRATS Louis (Luzech 1911)
GACHES Marie > RUSCASSIE Higin, son mari, (Faycelles, La Valade 1912)
BARRAS Baptiste > BORNES Pauline, son épouse (Peyrinhac 1912)

http://www.arhfa.org/

CAHORS, VILLE DE GARNISON du 7ème R.I. DE LIGNE – 1877-1914

Importante documentation réunie par R. Austry sur les militaires du 7ème R.I. de ligne à Cahors.

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

PETIT CATALOGUE DES METIERS ET FONCTIONS EXERCEES AUTREFOIS

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

DROIT, LOI, JUSTICE DANS L ‘ANCIEN REGIME

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

L ‘ARMEE DE TERRE AUX TEMPS ANCIENS

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

SANTE ET MEDECINE AUX TEMPS ANCIENS

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

TAXES, IMPOTS ET AUTRES REDEVANCES SOUS L ‘ANCIEN REGIME

Association de Recherches sur l ‘Histoire des FAmilles, ARHFa, s/c Archives Départementales, 218 rue des Cadourques, 46000 CAHORS – Format : 21 x 29,7 cm – 30 pages – Juillet 2006.

LE REPEUPLEMENT DU QUERCY

Le repeuplement du Quercy: travail effectué par Gilles COMBES d ‘après les travaux de
J. LARTIGAUT et la lecture des minutiers de Figeac, Cahors, Montcuq.
Cartes et illustrations d ‘après croquis d ‘époque.
Liste des migrants établie par J. LARTIGAUT.

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

CONTRIBUTION A L ‘ETABLISSEMENT D ‘UN ARMORIAL QUERCYNOIS

Essai d ‘armorial quercinois. Les travaux de Prat et Calmon, illustrés par J. Poulet.
Y est joint une étude des écus de familles quercynoises de Jean Lartigaut, de 6 pages

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

DOCUMENTS GENEALOGIQUES SUR LES POTIERS D ‘ETAIN

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

NOS ASCENDANTS ET LES LOUPS… ou vingt siècles de belligérance

Voir la liste et les tarifs des publications de l ‘ARHFa :
http://arhfa.free.fr/publications.html

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén