Éditions : La Louve, Cahors - Format : 14 x 22 mm - 190 pages - Parution : avril 2006

Auteur : Georges PASSERAT

Sur la route du Mont Saint-Michel à Narbonne, la tragédie sanglante des Juifs, au début du XIVe siècle (1320)

Ce livre raconte par le menu la dernière croisade populaire de l ‘histoire de l ‘Occident médiéval.
En 1320, les Pastoureaux, sorte de vagabonds et de miséreux, traversèrent la France en semant la terreur sur leur passage. Cette croisade, menée par des fanatiques et des illuminés, choisit pour cible les Juifs d ‘Aquitaine, de la vallée de la Garonne et des Pyrénées aragonaises, détruisant entièrement au passage la communauté de Toulouse.

Derrière ces événements dramatiques, l ‘auteur s ‘interroge sur le sentiment réel des populations du Midi à l ‘égard des Juifs. Quelle est l ‘origine de l ‘antijudaïsme en terre d ‘Occitanie, pourtant réputée pour sa tolérance, en particulier envers les vaudois et les cathares ?

C ‘est au moment où se déroulent les grands procès d ‘Inquisition, où meurent sur le bûcher les Templiers, les derniers cathares et les Spirituels, que les Juifs de Toulouse, de Verdun-sur-Garonne et d ‘ailleurs, sont massacrés en masse par une croisade populaire.

En parcourant cette histoire méconnue, cet ouvrage tente en outre de répondre à bien des questionnements récurrents et douloureux, dont certains nous renvoient à une mémoire plus récente… et tout aussi sombre.

ISBN :2916488006

Commander sur AMAZON ?