Réhabilitation de soldats fusillés pour l’exemple : trois lotois figurent dans la liste

Félix Albert Vayssié né à Boussac

L’Assemblée nationale a voté dans la nuit de jeudi à vendredi 14 janvier une proposition de loi demandant la réhabilitation de 639 soldats fusillés pour l’exemple, une page sombre de la Première guerre mondiale. Parmi eux, trois Lotois devraient retrouver leur honneur.

Ils étaient les oubliés de l’Histoire de la Grande Guerre, les parias, les bannis, ceux qui n’apparaissaient pas sur les monuments aux morts. Les fusillés pour l’exemple étaient pourtant les victimes d’une justice expéditive condamnées arbitrairement, une justice militaire de la terreur pour faire peur aux soldats et éviter les désobéissances ou les désertions. Félix Albert Vayssié, Joseph Pascal et Louis Benoit sont les trois soldats lotois qui ont été fusillés pour l’exemple en 1914 et 1915. Plus d’un siècle après, ils devraient être bientôt réhabilités. Les parlementaires ont voté le 14 janvier pour que les noms des 639 soldats soient inscrits sur les monuments aux morts et qu’un monument national soit érigé.
(Source La Dépêche du Midi)

Précédent

La grammaire d’Uc de Saint-Circ au service de l’Italien moderne

Suivant

Offres d’emploi

  1. Bonjour,

    le travail reste à faire.

    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén