Catégorie : Patrimoine Page 1 of 32

Art et Patrimoine, 14e expo de Printemps

Conférence de l’UPTC : Sarah Bernhardt et ses mystères

mardi 23 avril 2024 à 14 h 30 au Centre universitaire Maurice Faure

La gloire de Sarah Bernhardt (1844-1923) née au temps des crinolines et morte à la période Art Déco, semble éternelle. Cent ans après sa mort, elle fascine toujours autant. Evoquer sa vie tumultueuse c’est se souvenir de ses succès, de ses tournées mondiales, de ses amours mais aussi de son enfance solitaire et de sa résistance ; des clés pour tenter de comprendre qui était la vraie Sarah Bernhardt et d’aller au-delà des légendes comme l’existence de sa jambe de bois.

Intervenante : Claudette JOANNIS : Conservateur en chef honoraire du patrimoine, a exercé ses fonctions dans plusieurs musées nationaux ce qui l’a conduite à travailler sur les bijoux et sur le théâtre. Elle a rédigé plusieurs ouvrages et catalogues d’expositions. Elle a organisé un groupe d’étude sur le costume de théâtre au département des arts du spectacle à la BNF, a été co-commissaire de l’Exposition Sarah Bernhardt. Portraits (2000). Elle est l’auteure de Edouard de Max, gloire et décadence d’un prince de la scène française (2020) et de Sarah Bernhardt, reine de l’attitude et princesse des gestes (2000) dont une nouvelle édition vient de paraitre.

L’UPTC est partenaire de Quercy net

Conférence de l’UPTC : Les obélisques et le voyage extraordinaire de celui de la Concorde

Jeudi 25 avril 2024 à 14h30 au Centre universitaire Maurice Faure

Qu’est-ce qu’un obélisque ? Pourquoi et comment les anciens Egyptiens ont-ils fait tant d’efforts pour les tailler, pour les transporter, les ériger ?
Leur sens, leur histoire, leur actualité de l’Antiquité à nos jours
Qu’ils soient égyptiens, antiques ou non, les obélisques se dressent sur tous les continents
Le grand voyage de celui de la Concorde, le plus célèbre d’entre eux : cinq ans et demi d’aventures qui tiennent en haleine.

Intervenant : Marc Blanchard. Agrégé de l’Université (mathématiques), j’ai enseigné la discipline en Tunisie et à Rochefort (Charente-Maritime). J’ai fait partie d’un groupe universitaire de recherche sur l’enseignement des mathématiques et j’ai été auteur de manuels scolaires.,De 1981 à 1986, j’ai travaillé comme attaché au service culturel de l’Ambassade de France au Caire.
De retour en métropole, je suis devenu inspecteur d’Académie. A ce titre, j’ai exercé différentes responsabilités en rectorats et au Ministère de l’Education nationale. Retraité, je m’adonne à mes passions conjuguées que sont l’histoire et l’Egypte en proposant et en présentant des conférences dans les Universités populaires de la région ou des régions voisines.

 

L’UPTC est partenaire de Quercy net

Dins lo temps

Difficile d’imaginer aujourd’hui le monde tel qu’il était en 1921 lorsque Hortense est née au petit bourg de Gindou dans le Lot.

Pas d’ordinateur bien sûr pour voir ces images, pas de télévision, pas de téléphone portable, pas de téléphone du tout . pas de voitures sur la route qui coupe le village en deux, pas de tracteurs dans les champs, ici presque tout le monde est agriculteur. Pas de radio, car pas d’électricité, pas de frigidaire ou de congélateur, de micro onde, de grille pain, de séche cheveux, de rasoir électrique, de volets électriques, de sonnette.

Pas d’eau courante non plus, non, en 1921 on sort juste d’une guerre qui a saigné le pays et tout se fait à la main, chez soi le plus souvent, et si on doit se déplacer c’est presque toujours à pied.

1921 rappelez vous c’était hier et tout le monde ou presque parlait occitan.

Sur YouTube, vous pouvez activer la traduction.

Un film de Daniel Mézergues

Concots : ville Moyen Age ?

Amis de l’abbaye de Marcilhac-sur-Célé : un aperçu du programme 2024

L’association des Amis de l’Abbaye de Marcilhac-sur-Célé est partenaire de Quercy net

Les essentiels du patrimoine : Rendez-vous à Saint-Cirq-Lapopie

Le service du patrimoine de la ville de Cahors et l’office de tourisme de Cahors, Vallée du Lot proposent chaque mardi du mois d’avril une visite “Saint-Cirq-Lapopie historique”.

Niché au sommet de la falaise, le village de Saint-Cirq-Lapopie vous plonge au cœur de cette ambiance médiévale bordé par ses ruelles et ses jardins intimes. Classé parmi les plus beaux villages de France avec ses treize édifices protégés au titre des monuments historiques, vous serez séduit par son histoire et son patrimoine, entre maisons datant du XIIe siècle au XVe siècle et leurs arcades marchandes, les vestiges de son château seigneurial ou les nombreuses échoppes qui animent son centre-ville.

Source d’inspiration pour les artistes du XXe siècle, ce lieu a longtemps été au cœur de la création artistique, en témoignent les traces laissées par Henri Martin, Pierre Daura ou encore André Breton, dont on peut découvrir la demeure, labellisée “maison d’artiste”.

Départ à 10 h 30 de l’office de tourisme de Saint-Cirq-Lapopie. Tarifs : 8 € adultes / 6 € tarif réduit. Informations au public : Direction du patrimoine de la ville de Cahors : 05 65 20 88 91 ou 05 65 20 88 77. Office de tourisme de Cahors, Vallée du Lot : 05 65 53 20 65.

On peut également découvrir le quotidien des habitants de ce village depuis les origines jusqu’aux guerres de Religion (16e siècle) dans l’ouvrage signé du médiéviste Patrice Foissac et publié en 2023 chez édicausse. Il est disponible à l’Office de tourisme de Saint-Cirq-Lapopie.

Cajarc, conférence et commémoration du 6 avril 2024

 

Merci à Jean-Michel Rivière pour le partage de ses photos révélatrices d’une intense ferveur en mémoire des combattants qui se sont engagés contre l’occupant.  Le “Coup de Cajarc” du 10 avril 1944 fera entrer dans l’histoire nos résistants conduits par Jacques Chapou dans ce premier engagement rassemblant les maquis du Lot et ceux de l’Aveyron.

Cliquez les images (x 2) pour agrandir

Echos surréalistes contemporains – Du Nil à Saint-Cirq-Lapopie

Expo/résidence : Le retour d’une première rencontre surréaliste en 2022 au Caire et à Alexandrie, initié par Mohsen Elbelasy et Ghada Kamal, fondateurs au Caire du groupe surréaliste égyptien. Cet évènement sera accompagné de performances, ateliers collectifs, concerts…
En partenariat avec Sulfur et les éditions La belle inutile.

Rendez-vous du 15 au 30 avril / Maison André Breton et Emile Joseph-Rignault
+ d’infos en cliquant CE LIEN

Faites votre marché en musique ; Les concerts du marché reprennent !!

– Les concerts du marché reprennent à partir du samedi 6 avril 2024 – 

Avec la complicité de la paroisse Saint-Etienne de Cahors, « l’Association des Amis de l’Orgue de la Cathédrale de Cahors » a, pour le 14e année consécutive, organisé un série de petits concerts ou chant, musique ancienne, orgue, flûtes, violon et autres instruments qui s’alterneront pour le plus grand plaisir des visiteurs du marché.
Les quatre premiers concerts se dérouleront sous forme de « concerts commentés » sur le thème de la musique française du XVIIe et XVIIIe siècles. Nul besoin d’être capable de lire une partition, d’avoir une grande connaissance des formes musicales ! votre curiosité suffit amplement.
Chaque samedi de 11 h à 11 h 30 vous pouvez vous poser un instant dans la cathédrale pour profiter de ces moments de détente musicale. Les « concerts du marché » commencent à 11 heure précises et sont gratuits.

Détails de chaque concert du marché
sur le site des Amis de l’Orgue de la Cathédrale en cliquant CE LIEN

L’association des Amis de l’Orgue de la cathédrale de Cahors est partenaire de Quercy net

Les villages à fuir cet été… et les alternatives

Un article de Philippe Viguié-Desplaces dans l’édition digitale du Figaro nous propose quelques destinations moins fréquentées en période estivales.

Pris d’assaut par une vague humaine, comme un tsunami touristique, certains de nos plus beaux villages de France en sont devenus infréquentables entre le 14 juillet et le 20 août. Ces destinations sont à proscrire, mais des villages à quelques kilomètres seulement sont une alternative parfaites à la haute saison.

L’écomusée de Cuzals fermé au public jusqu’en 2028 !

Fermé depuis en novembre dernier et ce pour plusieurs raisons.

Essoufflement de la fréquentation, difficultés pour recruter des saisonniers, bâtiments vétustes. Cette période de fermeture permettra aux équipes de l’écomusée de procéder à un inventaire sur les collections conséquentes : 16 000 objets dont 3 276 inscrits à l’inventaire Musée de France sont à recenser (ce qui n’a jamais été réalisé totalement), à trier et à restaurer pour certains.

Aujourd’hui, il faut moderniser Cuzals sans renier le passé, garder l’esprit du musée, mais prendre en compte le changement climatique. La collectivité, qui a repris le musée il y a vingt ans, souhaite ainsi un écomusée tourné vers l’avenir et les préoccupations environnementales de l’époque comme la préservation de la biodiversité, de la ressource en eau, le pastoralisme, la lutte contre les incendies ou encore le renouveau des pratiques agricoles. La collectivité souhaite également établir un projet en adéquation avec un tourisme qui se veut plus proche de la nature.

Cuzals fermé au grand public, reste cependant ouvert aux groupes scolaires : “Des résidences d’artistes, des stages de poterie, de vannerie et les rencontres Plantes et compagnie sont maintenues”. L’écomusée ouvrira également ses portes lors des Journées européennes du patrimoine, les samedi 21 et dimanche 22 septembre. Le temps de réflexion et les travaux prendront du temps. Le Département espère une réouverture en 2028.

Source : La Dépêche du midi, 28 mars 2024

Visuel de couverture : transfert d’un pigeonnier de pignon de grange (Ségala) Quercy recherche, n° 61, 1995

——————————————————————————————————————-

En complément du texte de nos collègues de La Dépêche, je ne résiste pas à vous ajouter le texte de l’éditorial signé Jean-Luc Obereiner, l’un des inventeurs de Cuzals, que l’on peut lire en page Une du numéro 61 du magazine Quercy Recherche :

Vous visiterez, cet été, le Musée de Plein Air du Quercy, qui ouvrira ses portes le 1er juillet (1995 ! presque 30 ans déjà). Que trouverez-vous à Sauliac ? du vieux ou du neuf ?
Vous trouverez un lieu d’aujourd’hui, moderne, mais sans agressivité, traditionnel mais sans poussière.
Le passé, à Cuzals, c’est la mémoire, notre mémoire à tous, essentiellement celle du XIXe et du début de ce siècle.
Le présent, c’est l’agrément, les loisirs, la liberté de se promener et de choisir.
Que vous vous intéressiez à tel ou tel aspect de la vie rurale de nos ancêtres, ou que vous préfériez boire frais en regardant votre bambin attraper le pompon sur un manège, vous pourrez choisir le contenu de votre journée.
Assis à l’ombre, ou l’oeil au viseur de votre appareil photo pour saisir les vaches attelées à l’araire ? vous choisirez !
Observant de près une charpente à tuiles canal (de près parce qu’elle est posée au sol) ou comparant un granit à un calcaire oolithique ? vous choisirez !
Et puis, et puis… vous ne serez pas traités en “touristes” (ces galeux…) ou en “clients”. Cuzals est conçu pour le respect de ses visiteurs. Tout simplement parce que la culture populaire que nous y montrons est celle de tout le monde, les ruraux et les urbains.
Ni musée, ni parc, ni piège à vacanciers, Cuzals n’est ni un temps de la culture, ni une baraque à frites. A l’égal de ce que pratiquent les anglo-saxons, elle est un lieu non de passage mais de séjour.
Nous vous y accueillerons avec amitié.

 

Préhistoire du Sud-Ouest fête ses 40 ans d’existence

L’association Préhistoire du Sud-Ouest rassemble des amateurs et des professionnels de la Préhistoire pour diffuser les connaissances sur le quart sud-ouest de la France. Fondée en février 1984 au musée de préhistoire Amédée Lemozi à Cabrerets (Cabrerets, Lot), sur le site du Pech Merle, l’association propose à ses adhérents depuis 40 ans un bulletin édité maintenant 2 fois par an. Pour marquer cet anniversaire, l’association organise tout au long de l’année des visites de sites archéologiques dans le Lot et Lot-et-Garonne ainsi que des conférences. Les manifestations commencent ce samedi 23 mars avec 4 mini-conférences à suivre au musée du Pech Merle à partir de 14h30 en accès libre et gratuit.

Jean-Christophe CASTEL, archéozoologue au Museum d’histoire naturelle de Genève, présentera les faunes de la dernière période glaciaire. Les fouilles récentes qu’il a dirigé dans les avens-pièges du Quercy révèlent la diversité des animaux présents il y a 10 à 30 000 ans. Ensuite Edmée LADIER, préhistorienne et présidente de l’association, brossera le portrait des sites paléolithiques de la vallée de l’Aveyron. Entre Saint-Antonin-Noble-Val et Montricoux les rives de l’Aveyron ont offert aux hommes du Paléolithique un environnement particulièrement favorable. Cette présentation sera complétée par celle de Yanik LE GUILLOU, préhistorien, qui montrera un autre témoignage de l’occupation humaine à travers les trois grottes ornées des Gorges de l’Aveyron. Enfin, Nicolas VALDEYRON de l’Université de Toulouse, fera le point sur les fouilles qu’il mène depuis 20 ans sur le site du Cuzoul de Gramat, un site de référence pour la période du Mésolithique dans le sud-ouest de la France. .

A l’occasion de cette première journée de manifestations, un hommage sera rendu à Monsieur Claude Lemaire, Président Fondateur de Préhistoire du Sud-Ouest, et en sa présence, à l’occasion d’une rétrospective de l’association. Le reste de la programmation de ce quarantième anniversaire sera aussi dévoilé, mais il restera réservé aux membres de l’association. Pour les amateurs, il est encore temps de prendre sa carte de membre !

Plus d’info sur le programme du 23 mars : https://www.prehistoiredusudouest.fr/confs-ag-pso-2024/

Contact presse : Bertrand Defois, Secrétaire de Préhistoire du Sud-Ouest / Tel : 06 86 27 79 25 / b.defois@orange.fr

Semaine de la langue française et de la Francophonie

Avec MC Solaar et ses mots qui font du bien, partageons la 29e semaine de la langue française et de la Francophonie du 16 au 26 mars 2024.

n-François Champollion en tenue égyptienne, peinture au pastel de G. Angelelli, 1828. © Crédit photo : Musée du Louvre/Wimedia Commons

Dictée solidaire : Une cité de caractère pour la défense des caractères

Ce samedi 16 mars, une dictée géante va être lue sur des centaines de sites en France, parmi lesquels un des plus emblématiques : Figeac, berceau de Jean-François Champollion. En effet, la cité médiévale qui a vu naître celui qui a déchiffré les hiéroglyphes, va faire office de salle de classe à l’occasion de la Dictée du Rotary, événement visant à informer et à lutter contre l’illettrisme. À vos stylos !

Prenez le cadre prestigieux de ses ruelles pavées et vous pourrez retomber en enfance le temps d’une après-midi. Aux côtés de nombreux participants, vous pourrez alors vous attabler dans une salle de classe à quelques « coudées royales » de la maison natale du célèbre égyptologue et manipuler comme lui les caractères. Certes pas ceux de l’Égypte ancienne, mais ceux de la langue française et faire parler votre sens de l’orthographe, de la conjugaison et de la grammaire.
Symbole de l’écriture avec son « Musee Champollion – Les Ecritures du Monde », la cité natale de l’égyptologue se prête parfaitement à l’évènement, laquelle participe pleinement à la promotion des langues de l’humanité dont la langue française et de l’excellence de leurs héritages. C’est donc dans ce cadre prestigieux que vous pourrez vous armer de vos stylos et participer à une dictée, en écoutant attentivement la voix de Marie-Hélène Pottier, archéologue, ancienne conservatrice du musée Champollion et auteur d’ouvrages et autres publications sur l’histoire des écritures et plus généralement sur les origines de l’humanité.
👉 Dictée du Rotary / samedi 16 mars 2024 à 13 h 30 / Salle Roger Laval (ancien CES) – 2, Rue Victor DELBOS – 46100 FIGEAC

Page 1 of 32

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén