Catégorie : Patrimoine Page 1 of 26

L’Ecole de Chaillot est dans nos murs !

L’Ecole de Chaillot (créée en 1887),  forme en deux ans des architectes, déjà dans la vie active, souhaitant se spécialiser dans la conservation, la restauration et la mise en valeur du patrimoine architectural, urbain et paysager. Dans le cadre d’un partenariat entre la Ville de Cahors et l’Ecole de Chaillot, 46 élèves vont ainsi se pencher sur plusieurs édifices du patrimoine cadurcien qui seront définitivement choisis au cours d’un exercice qui a débuté hier mardi 20 septembre.

Parmi ceux-là pourraient figurer l’église Saint-Urcisse, le palais Duèze, l’immeuble du 35 rue Nationale, les remparts, de la tour Saint-Jean à la tour du Pal, l’ilot Chico-Mendès et la briqueterie de Boissières pour ce qui est d’un patrimoine du XXème siècle situé sur une commune du Grand Cahors.

Les pré-choix ont été effectués en fonction des enjeux et de l’actualité de ces sites. La cinquantaine d’étudiants s’est d’abord rendue au mont Saint-Cyr pour une meilleure compréhension du paysage depuis le lointain puis a assuré une visite de ville, au résultat de quoi les enjeux principaux seront identifiés, confortant ou non les choix pré-opérés. Les étudiants sont accompagnés par cinq enseignants de l’Ecole, architectes du patrimoine ou architectes en chef des monuments historiques.

Cet atelier intensif sur site se déroule sur une semaine et se clôturera par un affichage commenté des travaux vendredi soir en direction des étudiants, des enseignants et des représentants de la Ville de Cahors. Il s’organisera en deux phases : observations et recueil de données puis premières analyses associées. Lors d’un second atelier qui se déroulera en mars prochain, les élèves poursuivront leurs travaux par une hiérarchisation des analyses et des propositions de restauration et de réutilisation des édifices. Enfin, une restitution publique aura lieu en juin prochain.

Cette immersion à Cahors intervient après des expériences passées à Clermont d’Oise (60), Hesdin (62) et Etampes (91). Elle témoigne de la richesse du patrimoine cadurcien, de son actualité et des perspectives qui s’offrent à lui et à la cité. 

Photo ©photothèque Ville de Cahors / Grand Cahors, C. Gonzalez
Source texte : Médialot

Le Lot à travers l’Histoire Colloque de la Société des Etudes du Lot des 1er, 2 et 3 décembre 2022

> Présentation de la Société des Études du Lot par Étienne Baux, vice-président

Programme du Colloque (Version en téléchargement, cliquez ICI)


Jeudi 1er décembre
Salle Henri-Martin, Hôtel de Ville

LA SOCIETE DES ETUDES DU LOT, 150 ANS D’ACTIVITÉS

13 h 15   Accueil des participants
13 h 45   Accueil par le maire de CahorsJean-Marc Vayssouze-Faure
14 h       Introduction par Président de la Société des Études du LotMarc Lecuru
14 h 15   Conférence inaugurale : Une relecture de l’histoire du Quercy,
Jean LartigautJean-Pierre Amalric
15 h      La Société des Études du Lot des années 1930Étienne Baux
15 h 45   Il était une fois : la Société des Études du Lot. Ses origines. Quelques faits de son histoireJean-Michel Rivière

Pause

17 h 15   La Société des Sciences et des Arts du Lot … séante à Montauban (1795-1809) ,
Jacques Carral
17 h 45   Essai biographique sur Jacques-Antoine Delpon de Livernon, précurseur de la SEL, Guy Reveillac
18 h 15  L’archéologie à la SEL, les chercheurs et les thématiques, Didier Rigal
18 h 45 ..Questions, échanges

Soirée : repas (restaurant “la Chartreuse”) et concert-présentation,. Camins de biais, par Xavier Vidal. Voyage au sein des musiques de traditions populaires d’Occitanie depuis le Gers, les Landes, et les Pyrénées gascons, en passant par le Lauragais et se terminant par le Quercy lotois


Vendredi 2 décembre
Espace Clément Marot, salle des congrès :

LE LOT DU MOYEN-AGE A L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

9h          Accueil des participants
9h30     Les photographes de la SEL et le patrimoine quercynois : mise en perspective dans l’histoire de la photographie, Nelly Blaya
10 h       L’’évêque de Cahors, les seigneurs du Quercy et Simon de Montfort en 1211, Maxime Gazaud

Pause

10 h 45  Un document riche d’enseignements, le Livre consulaire de Saint-Cirq-Lapopie (1534-1564), Patrice Foissac
11h15  Les débuts de la communication administrative, l’exemple du Lot (1789-1815), Charles Montin
11h45  Questions, échanges

Repas sur place

14h30  De Gisbert à Gisbert ou petite chronique de la vie municipale cadurcienne de 1742 à 1942, Marc Lecuru
15h      Anatole de Monzie, maire de Cahors, Geneviève Dreyfus-Armand
15h30  Les lieux de la guerre 1939-1945 à Cahors, Emmanuel Carrère

Pause

16h15   30 juin 1944, un crime de guerre à Boissières, Chantale Chabaud
16h45   Administrer provisoirement le Lot à la Libération. Études et mise en relation du Comité départemental de libération (CDL) cadurcien et de quelques Comités locaux de libération (CLL) entre août 1944 et mai 1945, Enzo Delpech
17h15   Questions échanges

Soirée : repas et veillée quercynoise, restaurant la Chartreuse. Avec Xavier Vidal et Mickaël Vidal. Initiation du public à partir de chants à répondre et de danses collectives pour les volontaires.


Samedi 3 décembre
Espace Clément Marot, salle des congrès : NATURE, CULTURE ET PATRIMOINE EN QUERCY

9 h        Accueil des participants
9 h 30    Histoire du stade Lucien Desprats à Cahors, Jean-Louis Conte
10 h       Quand André Breton découvrait Saint-Cirq-Lapopie, Michel Auvray

.             Pause

10 h 45  Quelques oiseaux du Lot, peu fréquents, rares ou sur liste rouge, Alain Fouclet
11 h 15  La loutre d’Europe en Quercy, Mathieu Flaujac
11 h 45  Questions, échanges

12h – 14h30  Repas sur place –

14 h 30    Le “Lot illustré” de Léon Mailhol, un inventaire photographique du patrimoine lotois, Joanna Cassoudesalle
15 h       Jean Mouliérat, le ténor quercynois mécène et restaurateur du château de Castelnau- de-Bretenoux, Danielle Mariotto
15 h 30   Les fièvres du phosphate, Thierry Pélissié
16 h       Questions, échanges
16 h 45  Essai de synthèse du colloque
17 h       Libre parole aux associations culturelles du Lot
“Notre association en 180 secondes”
17 h 30  Clôture des Journées
17 h 45  Pot de l’amitié

                                                                EXPOSITIONS

Photographies de Nelly Blaya, Jean-Louis Nespoulous, et Léon Mailhol 

Placards d’information de la période 1789-1815 mis à disposition du colloque par Charles Montin



LA SOCIETE DES ETUDES DU LOT EST PARTENAIRE DE QUERCY NET

Journée-conférence autour de la mémoire de Louis Aragon et de sa mère, Marguerite Toucas. 

En compagnie de Nathalie Piégay, professeur de littérature française moderne et contemporaine à l’Université de Genève, spécialiste de Louis Aragon.
VENDREDI 7 OCTOBRE 2022 

• Espace Clément-Marot, place Bessières, de 10h à 12h : MARGUERITE TOUCAS-MASSILLON, MÈRE D’ARAGON.
Nous découvrirons le destin très romanesque de Marguerite Toucas-Massillon, femme invisible et mère illégitime, dont la vie s’achève à Cahors pendant la guerre, en 1942. 

• Cimetière de Cahors (ville) 12h : DÉCOUVERTE DE LA PIERRE TOMBALE DE MARGUERITE TOUCAS
Rendez-vous devant la porte Saint-Michel (entrée du cimetière)

• Espace Clément-Marot, place Bessières, de 15h à 16h30 : LOUIS ARAGON ET SON OEUVRE
Quelle place fait-il dans son œuvre à son enfance, à son père, Louis Andrieux, à sa mère, Marguerite Toucas-Massillon ? Nous verrons comment l’écriture puise avec liberté et virtuosité au mensonge initial sur la naissance et l’identité, pour inventer, affabuler et dissimuler. Ce sont ces enjeux que nous évoquerons en prenant appui sur les récits d’Aragon et sur ses poèmes. 

« Te nommer ma sœur me désarme
J’ai trop respecté ton chagrin
Le silence a le poids des larmes
Et leur refrain
Puisque tu dors et que leurs rires
Ne peuvent blesser ton sommeil
Permets-moi devant tous de dire
Que le soleil est le soleil “

Extrait de « Le mot » par Aragon

Voir programme en ligne en cliquant le lien ci-après : programme Journée Aragon
Animations gratuites et sans inscription. Renseignements :  Maison du patrimoine  8, rue de la Halle  / 46000 Cahors  / 05 65 20 88 91

Jean-Jacques Chapou : Exposition-hommage à Montcuq

Exposition du 21 au 28 Septembre 2022, (heures d’ouverture de la mairie).

Inauguration mardi 27 Septembre 2022, 11 h, salle d’Honneur de la Mairie, Place des Consuls.

En présence de Mme Françoise CHAPOU, et de Sarah CHABERT, respectivement fille et arrière-petite-fille de Jean-Jacques CHAPOU.

M. Alain LALABARDE Maire de Montcuq en Quercy-Blanc et M. Hervé THIEBAUT, Président du comité de Montcuq du Souvenir Français seraient heureux de vous accueillir

Merci de bien vouloir donner une réponse avant le 21 septembre 2022
Contact Mairie : mairie.montcuq@wanadoo.fr / 05 65 22 94 91
ou
Contact Souvenir français : hervethiebaut@wanadoo.fr / 06 88 98 81 75

Tous au Chemin de Saint-Jacques le 1er octobre !

Cliquez l’image pour agrandir

INSCRIPTION OBLIGATOIRE AVANT LE 23 SEPTEMBRE

 

Les “Anciens” de Gambetta se sont retrouvés.

Notre tribun veille toujours sur “son ” Lycée

Le dimanche 4 septembre s’est déroulée la traditionnelle rencontre qui, depuis 1881, date de création de l’Amicale, réunit, dans une chaleureuse ambiance, les “Anciens” du Lycée et du collège Gambetta dans les locaux du collège, rue Wilson.

L’assemblée générale a permis à plus de 60 membres de se rencontrer et, pour 45 d’entre eux, dans la salle Fénelon, de participer au déjeuner présidé par le Docteur Hervé Gomar, gynécologue-obstétricien, qui nous a parlé de ses années au Lycée puis de son parcours professionnel très dense. L’Amicale a eu le plaisir de compter sur la présence de la nouvelle principale et ses principaux collaborateurs à ce déjeuner.

A cette occasion l’Amicale a accueilli 6 nouveaux membres, preuve de sa vitalité et de l’intérêt qu’elle suscite encore après 140 années d’existence.

Les anciens qui souhaitent rejoindre l’Amicale sont invités à nous contacter, soit à l’adresse suivante: anciens.gambetta@ac-toulouse.fr soit en envoyant un courrier à « Amicale des Anciens Collège Gambetta 105 rue Wilson 46000 Cahors ». L’adhésion, inchangée depuis 2006, est à 15 € par an. Un bulletin annuel retrace les activités de l’Amicale.

Histoire et mémoire de la Résistance en Occitanie

L’association “Mémoire Résiste – Histoire et mémoire de la Résistance en Occitanie ” est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, qui a pour objet de perpétuer la mémoire des actes de la Résistance dans la Région Occitanie, et les faire connaître auprès d’un large public en utilisant toutes formes de supports de communication (multimédia, publications, expositions, conférences, ….). Présidée par Pierre Coll jusqu’à son décès, cette association est désormais animée par Pierre Léoutre, président, Patrice Castel et Thierry Jamin.

L’association “Mémoire Résiste – Histoire et mémoire de la Résistance en Midi Toulousain ” s’intéresse à l’histoire de la Résistance dans les départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées : Ariège (09), Lot (46), Gers (32), Haute-Garonne (31), Tarn-et-Garonne (82), Aveyron (12), Tarn (81), Hautes-Pyrénées (65), via, notamment les réseaux sociaux, elle développe également des liens avec les associations mémorielles de toute la région Occitanie mais encore toute personne s’intéressant à l’histoire de la Résistance dans l’ancienne région R4.

1944 dans le Lot : de “Mansergue” (entre Carennac et Miers) à Cahors

Depuis la création du Musée de la Résistance, de la Déportation et de la Libération du Lot, dont les collections ne seront accessibles au public qu’en 2025, nombreux sont les témoignages et questionnements qui se font jour sur les faits de guerre durant les années du Second conflit mondial.

Les déplacements récents en France de deux familles (Britannique et Américaine) ont permis des retrouvailles non seulement fort émouvantes mais également la visite des lieux notamment des parachutages (Mansergue) et surtout d’échanges en présence des membres de l’association des amis du musée. Il revenait à Jean-Luc Couderc de présenter aux représentants de la presse locale nos visiteurs et leurs motivations

Depuis sa Louisiane natale Donna Wakeman est dans le Lot depuis le 23 juin pour marcher sur les pas de son père, William Hawk-Daniels alias capitaine Dick, officier de l’OSS Office of Strategic Services (qui deviendra plus tard la CIA) parachuté en juillet 1944 sur le terrain du Bouleau entre Carennac et Miers.
« Mon père, né également en Louisiane, parlait Français (Cajuns). Capitaine du 506ème d’infanterie parachutiste de la 101ème aéroportée était volontaire pour des mission d’appuis de la Résistance sur le territoire français”.

Donna Wakeman, le 14 juillet dernier, devant la stèle rendant hommage aux combattants parachutés au lieu-dit Mansergue, entre Carennac et Miers (photo Jean-Luc Couderc)

Dès son arrivée dans le Lot, il rejoint les Britanniques du réseau FOOTMAN aux côtés de Cyril Watney dit Michel et Georges Hiller dit Maxime – parachutés également à Mansergue mais en janvier 44. Tous ces soutiens extérieurs venaient apporter leurs compétences techniques (maniement des armes, utilisation des explosifs, transmission de messages radio…) On leur doit des sabotages de ponts (Saint-Pantaléon, Lascabanes, Lhospitalet) mais également de certaines lignes téléphoniques importantes comme celle qui reliait Montauban et Cahors….

Les membres de la  Famille de Cyril Watney (Anthony, Tina et Isabel Martin).également présents participent à ces échanges très fructeux avec l’évocation de l’accrochage par l’armée allemande le 22 juillet de la voiture d’André Malraux de passage à Gramat. Les autres passagers Georges Hiller et Collignon, responsable des groupes Veny sont blessés et conduits à Maniagues  par Cyril Watney où ils seront soignés avec “les moyens du bord”. Fort heureusement William Hawk-Daniels alias capitaine Dick à assuré la livraison de médicaments parachutés depuis Londres et dont le musée possède le container utilisé lors du parachutage (v. photo de groupe)

Cet épilogue est concrétisé par un rapport écrit et remis au musée par Donna Wakeman, fille du capitaine Dick. A noter que le capitaine Dick était présent à Cahors le jour de la libération de la ville.

 

 

Le musée ferroviaire de Saint-Géry nous dévoile son programme

Le Musée ferroviaire à Saint-Géry (Lot), a ouvert ses portes.
Après le matériel du parc remis en peinture et en ordre, fleuri également par les bénévoles dévoués de l’association, des visites guidées du Musée, du parc et de la station de pompage SNCF sont prévues pour les visiteurs, ainsi que des démonstrations du réseau miniature rénové entièrement cette année.

Jours et horaires d’ouverture : pendant les mois de juillet et août, le musée est ouvert tous les mercredis, vendredis et dimanches, de 10h à 13h et de 14h à 18h. Au mois de septembre, il est ouvert uniquement le dimanche aux mêmes horaires.

Plusieurs animations supplémentaires et originales sont prévues :
 Conférences sur la ligne Cahors-Capdenac :
– jeudi 14 juillet à 10 h 30
– lundi 15 août à 10 h 30
présentées par Claude Marmiesse, ancien Président et Fondateur du Musée ferroviaire.

 Nocturne : repas-grillades dans le parc :
– vendredi 29 juillet à 20 h
préparées par le tandem de professionnels Momo et Jean-No
Animation gracieuse par le groupe vocal BALIVERNES, d’Esclauzels

 39èmes Journées Européennes du Patrimoine :
16, 17 et 18 septembre : visites guidées du Musée et du parc, promenades en petit train, expositions diverses, conférences et balades en vélorails pendant la semaine jusqu’à la station de pompage SNCF, près de l’écluse

Réservations fortement conseillées pour chaque activité auprès du : 06 24 09 51 46 ou du 06 09 50 32 18
Courriel : memorailquercyvapeur@gmail.com
Président : Jean-Marc Lagarde : 06 09 50 32 18

Archéologie : programme des visites de l’aqueduc Divona (commune de Vers)

Cliquez sur l’image pour lire le programme

En compagnie de Didier Rigal, archéologue, des visites vous sont proposées durant les mois de juillet, août et septembre. Voir les dates sur l’affiche jointe

Visite de l’aqueduc DIVONA, sur la commune  de Vers

en Juillet, Août et Septembre
de 10h à 12h et de 17h à 19h

Inscriptions par SMS (uniquement) au 06 78 75 58 63 (6€/personne). Les enfants sont acceptés à partir de 10 ans.
Départ devant le Jardin des Murs-Murs

 

(1872-2022) 150e anniversaire de la Société des Etudes du Lot

 

Le Lot à travers l’Histoire, titre du colloque qui se tiendra les 1er, 2 et 3 décembre.
Pré-programme à télécharger en cliquant CE LIEN  et n’hésitez pas à le partager largement !
Rendez-vous début décembre à l’espace Clément Marot à Cahors.

 

 

 

La Société des Etudes du Lot est partenaire de Quercy net

Patrimoine ferroviaire : Un jumelage inédit en Occitanie

Cliquez l’image pour agrandir

MUSEE POSTAL DES AMBULANTS ET  D’UN MUSEE FERROVIAIRE AVEC SA CREATION EN GARE DE CAHORS

« L’AVENIR DU PASSE » voici l’expression favorite de l’initiateur du projet qui le résume, Pierre Lazuech, cet aveyronnais devenu lotois, également passionné de train, de philatélie et d’aéropostale.

Sa rencontre avec le Musée postal des anciens ambulants de Toulouse puis avec le Musée ferroviaire de Saint-Géry (Lot) aura permis cette initiative en cours de finalisation avec le concours de la SNCF, de La Poste et des collectivités territoriales qui se donnent la main pour sauvegarder l’historique de métiers vieux de plus de 150 ans, aujourd’hui disparus, et d’objets anciens tant postaux que ferroviaires.

Le tout en gare de Cahors, écrin spacieux et toujours magnifique, pour mettre en valeur et donner un nouveau souffle à ces deux musées déjà particulièrement originaux, en accueillant généreusement une nouvelle structure, plus spacieuse, plus attractive et surtout unique par ce jumelage se rapprochant par surcroît de leurs activités professionnelles initiales !

Origine du projet : Le Musée postal des anciens ambulants de Toulouse doit quitter son emplacement de l’ancienne gare Raynal suite au projet de métamorphose urbaine autour de la gare Matabiau.

+ d’informations en cliquant CE LIEN

L’exposition historique permanente de ce Musée est d’abord constituée de trois voitures postales (PA et PE)  désaffectées et récupérées officiellement lors du démantèlement des services ambulants de La Poste. Ils sont les témoins de l’histoire des ambulants depuis les années 1920. Depuis 2006, un dernier véhicule, une R.A.P. (Rame Automotrice Postale) composée d’une motrice et d’une remorque a été rajoutée. Au total cinq éléments, soit plus de 120 mètres de long, plus deux containers et du matériel de quai (petit tracteur électrique et chariots, etc…)

Informations : site du Musée postal des anciens ambulants 

Le Musée ferroviaire de Saint-Géry (Lot), quant à lui, était en même temps à la recherche d’un local annexe situé à Cahors pour désengorger son bâtiment devenu exigu à Saint-Géry à la suite de nombreux et futurs donateurs désireux d’apporter leurs soutiens généreux et amicaux à notre Musée ; pour également organiser des expositions sur La Poste, le Rail, des conférences, etc, et la création d’un club de modélisme ouvert aux adultes mais aussi aux enfants en liaison avec les écoles du département.

L’adjonction de deux voitures postales devient nécessaire de façon à constituer un ensemble capable de recevoir confortablement les matériels exposés et constituer en même temps une réserve d’exposition pour les deux Musées.

Informations : Site du Musée ferroviaire de St-Géry (Lot)

Page Facebook du Musée ferroviaire de St-Géry (Lot)

Dossier complet du jumelage sur le site du musée ferroviaire de St-Géry

Contacts :
Jean-Luc CAVALIER : 06 65 02 72 70 – courriel :
jeanluccavalier46@laposte.net
Philippe MAGRY : 06 51 87 89 00 – courriel : magry.philippe@free.fr

Financement participatif : HelloAsso « Jumelage inédit en Occitanie »

Association déclarée d’intérêt général permettant aux donateurs particuliers de bénéficier d’un crédit d’impôt de 66 % et pour les entreprises de 75 %

Cahors, les patrimoines en mouvement : une nouvelle association

Présenté par son président Michel Simon (ancien Premier adjoint de la Ville de Cahors), le projet est d’associer les forces vives de la ville, les habitants, les commerçants, les acteurs culturels, sociaux et économiques, les investisseurs, les artisans pour constituer une force de proposition pour l’animation et le rayonnement de la ville.

3 grands projets constitueront le socle des actions envisagées
> L’Université du Patrimoine Médiéval
> Le Laboratoire d’Initiative Citoyenne
> La Fabrique des Projets

Quelques exemples d’animation : Redynamiser l’artère principale médiévale de la place Metge à la place Lafayette, création d’un salon des métiers d’art et de la gastronomie, organiser une biennale des patrimoines cadurciens sur les trois piliers patrimoniaux (eau, vin et pierre)…

Les bonnes volontés ainsi que les adhésions à l’association sont attendues pour participer à la mise en mouvement des patrimoines cadurciens !

Contact : Michel Simon 07 87 50 72 07 / contact@patrimoinesenmouvement.fr

 

GÉNÉALOGIE ET HISTOIRE : Des ateliers des Archives départementales dans les médiathèques du Lot

Vous souhaitez débuter des recherches généalogiques ou écrire l’histoire de votre village : les Archives départementales du Lot se déplacent pour vous faire connaître les sources disponibles et vous fournir les méthodes pour bien les approprier. Plusieurs ateliers gratuits seront proposés en cette année 2022 dans six médiathèques lotoises.

Je fais l’histoire de mon village

La grande Histoire a eu des répercussions dans nos villes et nos campagnes. Si vous souhaitez retracer l’histoire de  votre commune, cet atelier va vous permettre à la fois d’identifier les sources disponibles et d’acquérir les bases méthodologiques pour les exploiter.

  • Médiathèque de Latronquière, 5 avril ( 05 65 40 14 12)
  • Médiathèque de Saint-Céré, 6 septembre
  • Médiathèque de Gramat, 21 septembre
  • Médiathèque de Puy l’Evêque, 26 septembre
  • Médiathèque de Souillac, 29 septembre
  • Médiathèque de Labastide-Murat, 18 octobre

Ateliers à 14 heures, limités à 10 personnes

Je débute ma généalogie

Démarrer sa généalogie peut sembler difficile et fastidieux. Si vous souhaitez vous plonger dans l’histoire de votre famille, cet atelier va vous permettre de découvrir les sources disponibles en ligne sur le site internet des Archives départementales du Lot et d’acquérir les bases pour débuter vos recherches.

  • Médiathèque de Souillac, 12 mai
  • Médiathèque de Puy l’Evêque, 16 mai
  • Médiathèque de Saint-Céré, 7 juin
  • Médiathèque de Labastide-Murat, 21 juin
  • Médiathèque de Gramat, 22 juin
  • Médiathèque de Latronquière, 27 septembre

Ateliers à 14 heures, limités à 10 personnes

Inscription obligatoire en cliquant CE LIEN

Eglises du Lot : Une nouvelle émission de Radio Présence

Portail principal

Solidement implantée dans notre département ainsi que dans plusieurs autres de l’Occitanie, Radio Présence propose un programme généraliste d’inspiration chrétienne. Avec ses deux studios dans le Lot (Cahors et Figeac), elle dispose d’une large audience. Depuis quelques mois, elle réalise depuis nos églises des enregistrements en invitant les personnes ressources qui sont en lien avec la gestion et l’animation des lieux. On peut retrouver notamment une série de quatre émissions consacrées à l’église Saint-Antoine d’Arcambal. Pour écouter cette série – ainsi que l’ensemble des enregistrements – cliquez CE LIEN

Durant les enregistrements, l’ouvrage consacré à l’église édité par édicausse en 2018 a largement été évoqué.

Couverture de l’ouvrage

Page 1 of 26

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén