Catégorie : Environnement Page 1 of 5

Environnement et développement durable en quercy

Gréalou : de nouvelles découvertes sur le site de Pech Laglaire

Le site de Pech Laglaire est connu et étudié depuis de longues années.

Un des trois dolmens a été fouillé et documenté en 2013 dans le cadre d’une fouille préventive menée par Bertrand Poissonnier (Inrap), le second sera fouillé cette année. En effet celui-ci disposerait d’une double chambre funéraire, ce qui est rare. Des prospections géophysiques réalisées en 2016, nous ont permis de parfaire nos connaissances sur cet ensemble de dolmens.

Quels sont les objectifs des fouilles programmées en 2021 ?

L’objectif est de fouiller la chambre principale du dolmen avant son remblaiement et également de de vérifier l’existence d’une seconde chambre funéraire. Plusieurs sondages seront pratiqués afin de mieux cerner les contours du cairn. En fonction des résultats, une seconde fouille ou d’autres opérations seront envisagées. Ces travaux s’inscrivent dans la continuité d’un programme commun de recherche : Mégalithismes en Quercy : implantations territoriales, architectures, usages et chronologies mené en 2018-2020 sous la direction de Vincent Ard. Ils permettront également de consolider et de préserver les monuments de ce site.

Sources : Méga Néo

Voir également la publication du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy

 

Histoire naturelle, un nouveau poème proposé par Ottomar

Splendide, le charme majestueux,
contemple les folles herbes,
décorées de toutes les fleurs :
Séneçons à feuilles d’Adonis,
Impatientes « ne-me-touche-pas »
Lathrées clandestines.

La chaleur envahit l’espace.
Le chant des criquets invisibles
occupe l’étendu du Causse.
Les petits animaux se terrent.

Le Grand Capricorne est dolent,
l’Hoplie azuré avance droit,
l’Agrion de Mercure, cette petite libellule,
évolue avec légèreté.

Les papillons s’agitent,
Aurore de Provence,
Cuivré des Marais,
Moiré des Fétuques.

Passe une grande sauterelle, magicienne dentelée.

Le Pouillot siffleur sommeille.
Cette nuit, sur les grands versants rocailleux,
une genette cherchera ses proies.

Sème tes haricots à la Saint Didier …

Nous dit le Le dicton populaire qui ajoute : “tu en auras plein le panier” ou encore : “pour un tu en auras un millier”.

Profitons-en pour rappeler que Didier est un nom célèbre. Même si plusieurs évêques portant le nom de Didier sont répertoriés, nos préférences iront à notre évêque lotois.

Originaire de la Narbonnaise, il fut d’abord trésorier royal de Dagobert. Vivant à la cour, il fut en relation avec les grands saints de son époque: saint Ouen et saint Eloi. Le roi Dagobert fit de lui l’évêque de Cahors en réponse à une demande des habitants de cette ville. La lettre du roi mérite d’être connue: “Nous faisons violence à nous-même en nous privant d’un officier si nécessaire. Mais nous devons donner à l’Eglise des pasteurs qui conduisent nos peuples selon Dieu.”
Désiré ou Géry, évêque de Cahors et successeur de saint Rustique, son frère.
Une localité s’est mise sous son vocable: Saint-Géry-46330.
À Cahors, vers 655, saint Didier, évêque , qui fit construire plusieurs églises et monastères, et entreprit d’autres travaux d’utilité publique, sans négliger le moins du monde de préparer les âmes comme le vrai temple du Christ.

(Sources : Nominis)

Les artisans lauziers couvreurs s’organisent

Quatorze actions pour relancer la pierre sèche et la lauze
Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, à Gréalou (Lot), le refuge pour randonneurs, ouvert début 2020, symbolise les objectifs d’un programme lancé en avril. Laubapro – acronyme de lauziers et bâtisseurs professionnels -rassemble 10 partenaires jusqu’à la fin 2022 autour de 14 actions, avec un budget de 729 000 €. Coordonnés par l’association Artisans bâtisseurs en pierre sèche (ABPS), leurs projets couvrent toute la filière, depuis l’extraction jusqu’à l’assurance des ouvrages en passant par la formation.

Pour construire l’abri avec ses salariés, Vincent Caussanel (Espédaillac) a bénéficié d’un précédent programme. « J’ai validé les deux certificats de qualification professionnelle de la pierre sèche », témoigne l’artisan. Ces CQP d’ouvrier et de compagnon sont ainsi nés de Laubamac – acronyme de Lauzier et bâtisseurs du Massif central -mené de 2016 à 2019. Leur détention a rendu possible l’assurance du bâtiment de Gréalou, qui repose sur des murs en pierre sèche coiffés par une toiture en lauze. Grâce à Laubapro, Vincent Caussanel vise la validation d’un CQP spécifique à ce type de couverture. La nouvelle association des artisans lauziers couvreurs (ALC) porte le projet. « Nous espérons ouvrir la première session au printemps 2022 », annonce Tsilia Poussin, animatrice de Laubapro recrutée en mars.

(source Le Moniteur)

Crédit photos :@gdsudinsolite

Les arbres de la Liberté : quand la nature nous raconte l’Histoire

L’Orme inondé de soleil !

Dans quelques semaines nous serons appelés aux urnes pour le renouvellement des élus départementaux et régionaux. Dans les programmes qui nous seront proposés, il sera très certainement question de Patrimoine et d’Histoire, deux sujets qui figurent parmi nos favoris.

Sans vouloir absolument rédiger un article qui les réunisse, le hasard a voulu qu’un ami m’invite à faire connaissance avec l’un des derniers témoins de la Révolution française ; un arbre de la Liberté dont il ne reste que quelques exemplaires dans le Lot (Sérignac, Tauriac et Lamagdelaine).

Considérant leur grand âge, je me suis donc dépêché d’aller à la rencontre du plus proche de mon domicile et après avoir traversé la rivière, j’ai découvert, au hameau du Chantre, commune de Lamagdelaine, un magnifique arbre, tout de vert vêtu. Un panneau indique très clairement 1789, tandis que le témoignage d’un “ancien” du village a complété en décrivant la situation sanitaire de ce vénérable.  Ce beau feuillage cache son véritable état à savoir que son tronc, ceinturé pour éviter l’éclatement, est creux et qu’une bâche en son sommet tente de limiter les apports d’eau. En vous donnant le lien vers l’article de La Dépêche du midi (2011), je serais incomplet dans mon propos si j’omettais de faire référence au site internet Krapoarboricole où des passionnés nous font partager les fruits de leurs découvertes sur ces végétaux dont nous apprenons un peu plus chaque jour la richesse et les bienfaits qu’ils veulent nous communiquer lorsque nous nous en approchons…. chut, ils nous parlent !

Un dernier mot : n’oubliez pas la 23e éditions des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins dont le thème cette année est : l’arbre

 

La grotte du Pech Merle ouvre ses portes le 19 mai !

panneau des Chevaux ponctués, peinture réalisée il y a 29 000 ans, Grotte du Pech Merle (Cabrerets, Lot)

Une ouverture qui reste limitée pour le moment
La grotte du Pech Merle n’a plus accueilli de visiteurs depuis le 28 octobre dernier, date du second confinement national. C’est donc tout naturellement que toute l’équipe du Centre de Préhistoire du Pech Merle est très heureuse et impatiente de retrouver un peu d’activité à partir du mercredi 19 mai et d’accueillir les premiers visiteurs de l’année.
« C’est un soulagement pour nous tous, indique Guilhem Cledel le Directeur du site. Nous avons passé une partie de l’hiver à remettre en état le site, le nettoyer et réaliser des travaux de maintenance qui n’avaient pas été faits depuis des années. La grotte, le musée et les extérieurs sont maintenant prêts à recevoir nos visiteurs. »
Naturellement la réouverture du site se fera dans le respect des consignes sanitaires qui sont maintenant bien connues : port du masque obligatoire, nettoyage systématique des mains, sens de circulation unique pour éviter les croisements et accueil du public dans une jauge limitée. « Nous savons que nous ne pourrons pas accueillir autant de visiteurs que d’habitude, précise le Directeur du site. Plus que jamais il est nécessaire de prendre une réservation en ligne avant de venir visiter. Le système fonctionne très bien et permet de limiter le nombre de personnes par visite. » Sans présager du déroulement de la saison, le site du Pech Merle espère pouvoir ouvrir davantage cet automne, après les vacances de la Toussaint, pour tenter de rattraper la baisse de visiteurs de ce printemps.

Une nouveauté cette année sur les conditions de visite
« Cette saison sera marquée par la mise en place d’un nouvel équipement pour l’accueil des visiteurs, annonce Guilhem Cledel. Chaque visiteur sera équipé d’un audiophone qui lui permettra d’entendre parfaitement les commentaires du guide. A ne pas confondre avec les audioguides, l’audiophone permet de transmettre la voix du guide jusqu’aux visiteurs par une oreillette. C’est unique en France : Pech Merle est la première grotte à systématiser la visite avec ce système et nous sommes persuadés que ça apportera une vraie amélioration de la qualité de visite. »

Ouverture tous les jours à partir du mercredi 19 mai, de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
Réservation nécessaire sur pechmerle.com.

panneau des Chevaux ponctués, peinture réalisée il y a 29 000 ans, Grotte du Pech Merle (Cabrerets, Lot)

Contact presse : Bertrand Defois, Directeur du développement culturel et touristique
Bertrand.defois@pechmerle.com Tel : direct 05 65 31 05 27 / 06 86 27 79 25

 

La grotte du Pech Merle est partenaire de Quercy net

Le réveil des moulins du Quercy

Moulin de Larnagol

L’Association de Sauvegarde des Moulins du Quercy a vu le 12 février 2021 la pertinence de son projet de « Réveil des Moulins » récompensé par délibération du Conseil Régional d’ OCCITANIE.

Déposée en octobre 2018 et soutenue par les responsables de collectivités telles que le Département du Lot, le Grand FIGEAC, la ville de FIGEAC, l’association de pêche de Figeac, l’association Sauvegarde du Célé, l’association Céléwatt, la Société des Amis du Vieux Saint-Antonin et plus largement par les propriétaires et les usagers des moulins du Lot et du Tarn-et-Garonne, notre réponse à l’appel à Projets : ENERGIES RENOUVELABLES COOPERATIVES ET CITOYENNES émis par la Région et l’Ademe a trouvé son avènement !

Le projet que porte notre association a pour objectif la faisabilité de la réactivation de moulins à eau à des fins de production d’électricité décarbonée grâce à leur participation au mix énergétique indispensable au respect de l’engagement TEPOS de notre Région à trouver son autonomie énergétique à l’horizon 2050 !

C’est une première action concertée et collective qui servira d’exemple à toutes celles et ceux qui trouveront là un point d’appui pour une autre réponse que les destructions d’ouvrages hydrauliques actuels, la loi n’ayant jamais exigé autre chose que le rétablissement de la qualité des eaux en « gérant, équipant et entretenant » les ouvrages de nos cours d’eau.

Pour que vivent nos rivières il faut que vivent nos moulins.

Pour lire le communiqué dans son intégralité, CLIQUEZ ICI

 

L’association des Moulins du Quercy est partenaire de Quercy net

A quoi servaient les dolines ?

Témoignages de l’activité agricole qui était pratiquée sur les causses, les dolines étaient les rares endroits où l’épaisseur du sol permettait de cultiver du chanvre, des céréales, du tabac, des pommes de terre. Ces parcelles étaient entourées d’un mur afin de les protéger des animaux. En automne et en hiver, on y parquait les brebis et les chèvres durant la nuit, pratique qui permettait une fumure du sol par les déjections des animaux.

A Caniac-du-Causse, un chantier au long cours est mené par le Département du Lot dans le cadre des Espaces naturels sensibles du Lot afin de restaurer plusieurs dolines du massif de la Braunhie (elles sont situées à proximité du circuit d’interprétation de Planagrèze …. + d’information sur le site du Conseil départemental CLIQUEZ ICI

La coccinelle : une ode au Printemps

Chaque année, au retour de la belle saison,
la coccinelle très friande de pucerons,
est annoncée dans le jardin, pour le printemps.
Elle sait bien la coquette, qu’une fleur l’attend.
Elle a mis, pour lui plaire, sa belle robe rouge
tachetée de pois noirs. Alors ses ailes bougent
Et virevoltant dans les airs avec bonheur
S’enivre, autant qu’elle peut, de toutes les senteurs.

Merci à Ottomar (Bernard Bachman)

Découvrez les arbres et paysages du Causse

Le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF), en partenariat avec le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Grand Quercy et Alice Freytet, paysagiste, vous invitent A la découverte des paysages et arbres des Causses.
Avec Yann, expert forestier, venez découvrir la diversité des milieux forestiers du Causse et des méthodes de pérennisation de notre patrimoine boisé.
Avec Alice, paysagiste, nous prendrons de la hauteur pour parler de l’évolution des paysages et capterons les paysages par le biais d’un support artistique, le rouleau de paysages.
Suite à la balade nous déroulerons le rouleau de paysage en salle pour échanger et découvrir l’exposition « des forêts et des hommes ».

RDV à 9h15 à Douelle (place de l’école) 21 mars 2021

Informations pratiques :
– Balade de 5kms (environ 2h30 de 9h30 à 11h30 puis de 11h30 à 12h : échange autour du rouleau et visite de d’exposition).
– Dénivelée important (une bonne condition physique et des chaussures de randonnée sont recommandées).
– Le masque est obligatoire.
– Gratuit
Renseignements au 06 76 98 51 71

Hemp-Act, des solutions pour l’extraction des fibres longues du chanvre

FEVRIER 2021 : Hemp-Act est lancé !
En tant que toute jeune entreprise, Hemp-Act démarre l’année en pleine ébullition : l’équipe qui s’étoffe de 3 personnes supplémentaires est en cours d’assemblage de la première ligne.

Les fondements de Hemp-Act
D’une réflexion sur le chanvre….à un projet industriel de solutions d’extraction des fibres longues.

Relancée depuis quelques années, la culture du chanvre a de multiples débouchés et bienfaits : agronomiques, soutien de la biodiversité, alimentaires, textiles, santé, construction et isolation…

La massification de la culture du chanvre va ainsi devenir un levier majeur au développement mondial d’économies biosourcées et relocalisées.

L’enjeu est de taille :
> environnemental d’abord : contrecarrer les effets multiples du changement climatique en développant une nouvelle économie de restauration et de régénération tout en fixant du CO2 soit 15 t/ha/an en eq C02 capturé.

> économique et social : développer de nouvelles activités de production de biomatériaux génératrices d’emplois ancrés localement et de valeurs ajoutées pour des territoires devenus prospères et résilients.

Construire l’avenir : face à un imprévisible qui s’impose comme la nouvelle norme, il est urgent de dessiner une trajectoire d’avenir claire, solide et basée sur une nouvelle bio-économie accessible à tous, en tous points de notre belle planète Adopter les bonnes solutions pour aujourd’hui comme pour demain est inéluctable, mais le changement d’échelle doit être immédiat et massif.

Pour accompagner la montée en puissance de la filière et générer des débouchés, le développement de solutions industrielles est nécessaire.

Chanvrier depuis plus de 20 ans, tour à tour paysan chanvrier bio, concepteur de solution chanvrières et textiles et militant écologiste, c’est à la réalisation de ce changement d’échelle radical que je souhaite apporter mon énergie et ma contribution en tant que Fondateur et Président de Hemp-Act.

Nous développons ainsi au sein de Hemp-Act des outils et des solutions spécifiques dédiés à l’extraction et à l’affinage des fibres longues du chanvre.

+ d’information : Pierre Amadieu, Président de Hemp-Act
Lieu-dit Bétille – 46 120 Lacapelle-Marival
pierre.amadieu21@gmail.com
Portable 06 03 96 16 28

 

La Roseraie se chauffe désormais au bois !

Revue de presse environnement

Medialot

Montfaucon : La Roseraie se chauffe désormais au bois

La légende de la brebis Caussenarde

Oh my Lot ! Raconte-nous une Histoire

Connaissez-vous celle de la brebis caussenarde, race 100% lotoise ?

Une légende dit que le reflet du soleil sur les roches calcaires des Causses du Quercy abîmait les yeux des brebis.

Un jour d’hiver, un berger entoura les yeux de ses bêtes avec du charbon pour les protéger.

 

Eoliennes industrielles : le comité syndical du Parc rend un avis négatif

Depuis plusieurs années, les associations qualifiées en matière en matière de protection de l’environnement, notamment l’Association pour la Sauvegarde des Maisons et Paysages du Quercy se sont prononcées contre l’implantation de ces machines dont les résultats sont d’autant plus faibles que le département du Lot est qualifié de “non venteux”.

Après les services de l’Etat et tous les acteurs qui interviennent sur le plan éolien, c’est le Parc naturel régional des Causses du Quercy qui prend position tout en laissant la porte ouverte à l’éolien domestique.

– ne pas encourager le développement de l’éolien sur le territoire du Parc,

– rendre des avis systématiquement négatifs sur les projets éoliens de grande ou de très grande hauteur,

– faire une exception, et d’analyser au cas par cas, les projets éoliens de petite hauteur à des fins domestiques,

– demander aux services de l’Etat qu’il sollicite le Parc en amont de la procédure, puis pour avis, sur les projets éoliens, hors Parc, mais qui du fait de leur covisibilité, impacteraient le territoire et les habitants du Parc.

On peut prendre connaissance de l’argumentaire complet sur le site du Parc en cliquant CE LIEN

Photo du Jour

Un Milan Royal se pose entre Lot Cantal et Aveyron !

Cliquez pour agrandir

Merci à Jean Claude Boyer pour cette superbe photo.

Le Milan Royal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén