Catégorie : Environnement Page 1 of 4

Environnement et développement durable en quercy

Hemp-Act, des solutions pour l’extraction des fibres longues du chanvre

FEVRIER 2021 : Hemp-Act est lancé !
En tant que toute jeune entreprise, Hemp-Act démarre l’année en pleine ébullition : l’équipe qui s’étoffe de 3 personnes supplémentaires est en cours d’assemblage de la première ligne.

Les fondements de Hemp-Act
D’une réflexion sur le chanvre….à un projet industriel de solutions d’extraction des fibres longues.

Relancée depuis quelques années, la culture du chanvre a de multiples débouchés et bienfaits : agronomiques, soutien de la biodiversité, alimentaires, textiles, santé, construction et isolation…

La massification de la culture du chanvre va ainsi devenir un levier majeur au développement mondial d’économies biosourcées et relocalisées.

L’enjeu est de taille :
> environnemental d’abord : contrecarrer les effets multiples du changement climatique en développant une nouvelle économie de restauration et de régénération tout en fixant du CO2 soit 15 t/ha/an en eq C02 capturé.

> économique et social : développer de nouvelles activités de production de biomatériaux génératrices d’emplois ancrés localement et de valeurs ajoutées pour des territoires devenus prospères et résilients.

Construire l’avenir : face à un imprévisible qui s’impose comme la nouvelle norme, il est urgent de dessiner une trajectoire d’avenir claire, solide et basée sur une nouvelle bio-économie accessible à tous, en tous points de notre belle planète Adopter les bonnes solutions pour aujourd’hui comme pour demain est inéluctable, mais le changement d’échelle doit être immédiat et massif.

Pour accompagner la montée en puissance de la filière et générer des débouchés, le développement de solutions industrielles est nécessaire.

Chanvrier depuis plus de 20 ans, tour à tour paysan chanvrier bio, concepteur de solution chanvrières et textiles et militant écologiste, c’est à la réalisation de ce changement d’échelle radical que je souhaite apporter mon énergie et ma contribution en tant que Fondateur et Président de Hemp-Act.

Nous développons ainsi au sein de Hemp-Act des outils et des solutions spécifiques dédiés à l’extraction et à l’affinage des fibres longues du chanvre.

+ d’information : Pierre Amadieu, Président de Hemp-Act
Lieu-dit Bétille – 46 120 Lacapelle-Marival
pierre.amadieu21@gmail.com
Portable 06 03 96 16 28

 

La Roseraie se chauffe désormais au bois !

Revue de presse environnement

Medialot

Montfaucon : La Roseraie se chauffe désormais au bois

La légende de la brebis Caussenarde

Oh my Lot ! Raconte-nous une Histoire

Connaissez-vous celle de la brebis caussenarde, race 100% lotoise ?

Une légende dit que le reflet du soleil sur les roches calcaires des Causses du Quercy abîmait les yeux des brebis.

Un jour d’hiver, un berger entoura les yeux de ses bêtes avec du charbon pour les protéger.

 

Eoliennes industrielles : le comité syndical du Parc rend un avis négatif

Depuis plusieurs années, les associations qualifiées en matière en matière de protection de l’environnement, notamment l’Association pour la Sauvegarde des Maisons et Paysages du Quercy se sont prononcées contre l’implantation de ces machines dont les résultats sont d’autant plus faibles que le département du Lot est qualifié de “non venteux”.

Après les services de l’Etat et tous les acteurs qui interviennent sur le plan éolien, c’est le Parc naturel régional des Causses du Quercy qui prend position tout en laissant la porte ouverte à l’éolien domestique.

– ne pas encourager le développement de l’éolien sur le territoire du Parc,

– rendre des avis systématiquement négatifs sur les projets éoliens de grande ou de très grande hauteur,

– faire une exception, et d’analyser au cas par cas, les projets éoliens de petite hauteur à des fins domestiques,

– demander aux services de l’Etat qu’il sollicite le Parc en amont de la procédure, puis pour avis, sur les projets éoliens, hors Parc, mais qui du fait de leur covisibilité, impacteraient le territoire et les habitants du Parc.

On peut prendre connaissance de l’argumentaire complet sur le site du Parc en cliquant CE LIEN

Photo du Jour

Un Milan Royal se pose entre Lot Cantal et Aveyron !

Cliquez pour agrandir

Merci à Jean Claude Boyer pour cette superbe photo.

Le Milan Royal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Milan Royal

Le Milan royal est un rapace assez grand, plus grand que la Buse variable par exemple. Sa longueur se situe entre 60 et 70 cm, son envergure de 145 à 170 cm et son poids de 800 à 1 600 g.

Le royal adulte a la tête d’un gris-cendre très clair et finement striée de sombre. L’iris est d’un jaune très pâle, parfois presque blanc. Les parties supérieures apparaissent brunes, avec le manteau d’un brun moyen et les couvertures plus claires. La pointe de l’aile est brun-noir. La queue est nettement rousse dessus, légèrement plus sombre sur les bords.

Offre d’emploi sur le PTER des Hautes Terres d’Oc

L’association archéologies nous fait passer la présente offre d’emploi

Chargé·e de mission “animation du Tiers Lieu”du PTER des Hautes Terres d’Oc
(Pôle d’Equilibre Territorial et Rural dedeux communautés de communes des Monts de Lacaune, de la Montagne du Haut-Languedoc et Sidobre)
CDD temps plein, 1 an renouvelable
+ d’infos en cliquant CE LIEN

Pas d’éoliennes dans les gorges de l’Escaumel

L ‘Association Pour la Protection des Gorges de l’Escaumel, APPGE à l’initiative d’une pétition avec  Agir Autrement Pour La Xaintrie AAPLX, est heureuse d’annoncer  le rejet par la préfecture du Lot , de la demande d’autorisation environnementale d’exploiter  le parc éolien de 5 aérogénérateurs par la société SAS Futurs Energies Comiac , filiale d’ENGIE. A ce jour, l’arrêté du 8 octobre 2020, n’a pas fait l’objet  de recours de la part de l’exploitant .

L’association attend la décision de la préfecture de Corrèze, concernant le projet du Deyroux et ses 10 éoliennes d’Eolfi, arrêté  qui devrait intervenir fin janvier 2021…

 

+ d’information en cliquant CE LIEN

La chevêche d’Athéna

Selon www.oiseau.net : la Chevêche d’Athéna est des rares rapaces nocturnes que l’on peut apercevoir dans la journée somnolent dans une cavité ou dans un arbre protégée qu’elle est par le mimétisme de son plumage qui se confond avec l’écorce environnante.

La Chevêche d’Athéna

Les mésanges

Les mésanges

Merci à Jean Claude BOYER, photographe animalier figeacois de nous faire partager ses clichés sur la faune du Quercy. aujourd’hui ; les mésanges.

La mésange fait partie de la famille des paridés, un passereau corpulent de taille petite à moyenne. Il existe de part le monde une quarantaine de variétés différentes, c’est la couleur de leur plumage qui les différencie.

Le pic épeiche

Merci à Jean Claude BOYER, photographe animalier figeacois de nous faire partager ses clichés sur la faune du Quercy. aujourd’hui ; le Pic épeiche.

Selon Oiseaux.net la référence du web ; le Pic épeiche – Dendrocopos major – fait partie des picidés qui sont des oiseaux de la taille d’un moineau à celle d’une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole.

Le Pic épeiche

Les paysages du Quercy : une richesse présentée par Catherine David

 

 

l’ASMPQ (Association pour la Sauvegarde des Maisons et Paysages du Quercy) milite depuis plus de 40 ans pour la défense et la promotion de notre bâti et de nos paysages. 

 

 

 

Catherine David, architecte spécialisée en patrimoine paysager, conférencière et membre de l’Association, proposera, cette semaine dans le quotidien La Dépêche du midi, une analyse des paysages emblématiques du Lot.

Première région présentée : LE QUERCY BLANC, lequel vient après les grandes vallées lotoises en termes d’intérêt et de beauté des panoramas

En quoi les paysages du Quercy blanc sont-ils emblématiques ?
Le Quercy est un vieux pays qui dégage un fort et délicieux parfum médiéval. Les fermes quercynoises voisinent sans problème avec les monuments médiévaux. Quand le paysan enrichi construit un pigeonnier-tour, il perpétue la forme la plus symbolique du pouvoir féodal. Le four à pain est une réplique de l’église romane. C’était une grande époque d’architecture. On visait la beauté pour la gloire de Dieu ou son propre prestige. On faisait à la fois de la performance et de la mise en scène en perchant les forteresses sur les roches ou bien en flanquant une cité religieuse contre la paroi rocheuse, créant ce qu’on appelle des paysages épiques.

Quelle est donc la composition de ces paysages ?
Les serres du Quercy blanc sont caractérisées par ces motifs épiques, avec leurs châteaux et leurs villages perchés : Charry, Lastours, Saux, Marcillac, Flaugnac, Castelnau-Montratier, Montcuq… Dans les vallons du Quercy blanc, les fermes étaient admirablement implantées à la rupture de pente, offrant des paysages étagés, ordonnés et bien dessinés par les toisons boisées surplombant les champs en partie basse.

Comment préserver ce patrimoine et quel va être le rôle du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) ?
Parce que très vieux, ces paysages sont très sensibles à la modernité et à son désordre. Les services de l’État, du département, les collectivités et les bureaux d’études ont généralement préservé, au travers des PLUi, cet étagement et ce caractère épique des vallées. Cela réclame aussi un attachement profond des habitants à cet art de bâtir à partir d’une géographie originale, point fort de la culture quercynoise. Continuons à employer notre génie à inventer des solutions contemporaines à hauteur de cet héritage.

Que pensez-vous du projet de parc solaire de 66 ha à Montcuq ?
Pour ce qui est du photovoltaïque, il faut éviter les paysages épiques ou remarquables, les bonnes terres agricoles, les biotopes des pelouses sèches, rester à l’échelle d’un pays jardiné par la petite et moyenne propriété avec des surfaces de panneaux raisonnables, s’adapter avec souplesse à cette géographie complexe et pittoresque. Il y a un modèle quercynois à inventer digne de cette intelligence du sol et des reliefs qui caractérisait la culture paysanne quercynoise. C’est précisément pour protéger ces paysages épiques que les projets de grandes éoliennes de 180 m de haut ont été écartés en Quercy blanc. La bonne méthode est de réfléchir en amont avec tous les services concernés dont le CAUE, la chambre d’agriculture, la DDT, le milieu agricole, les collectivités, les instances du tourisme. Pour définir à l’avance des critères en intelligence avec le paysage.

Sources : La Dépêche du midi 9/12/2020

 

 

La faune du Quercy

Merci à Jean Claude BOYER, photographe animalier figeacois – bien connu également pour ses photos de rugby – qui a très gentiment accepté de nous faire partager ses clichés sur la faune du Quercy.

Il a choisi de débuter ses présentations par un oiseau magnifique : le Martin-pêcheur.

Retrouvez ce bel article et ses magnifiques photos en cliquant ici 

Le martin-pêcheur

Damier de la succise (Euphydryas aurinia)

Préserver les espaces naturels, rôle du Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie

Damier de la succise (Euphydryas aurinia)

Un des espèces déterminantes pour les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF).

Notre belle région Occitanie regorge entre autres de milieux secs à fortes valeurs patrimoniales abritant des espèces rares et protégées. Tous participent à notre écosystème et à notre environnement. Grâce à l’achat de terrains, le Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie valorise et maintient ces habitats naturels en bon état de conservation.

Aujourd’hui, nous souhaitons acquérir 13 ha situés sur la commune de Saint-Paul-de-Loubressac, dans le département du Lot (46), au sud de Cahors. Cette démarche reçoit un soutien important de la commune et ce site abrite des enjeux forts liés aux espèces de faune et de flore d’intérêt local, national, voire européen.

Les terrains à acquérir représentés sur la carte ci-dessus sont composés à 70% de pelouses sèches et 30% de bois de chênes, avec plusieurs espèces patrimoniales dont le Lézard ocellé (Timon lepidus), espèce menacée et classée “en danger” sur la Liste Rouge des amphibiens et des reptiles de Midi-Pyrénées, l’Azuré du Serpolet (Phengaris arion), ou encore la Zygène cendrée (Zygaena rhadamanthus) représentés ci-dessous et bénéficiant tous d’une protection nationale.

Afin de mener à bien ce projet le CEN du Lot lance un financement participatif pour permettre l’acquisition de ce terrain et sa restauration sur le site Helloasso.com (cliquer ici).

Contact antenne du CEN du Lot : 09 84 09 83 99

Rapiette des murets

Sur les causses, on trouve de nombreux murets en pierres sèches qui sont le paradis pour les rapiettes …

C’est ainsi que l’on nomme le lézard des murailles, chez nous.

Rapiette

En fait, la rapiette est le Lézard des murailles (Podarcis muralis). C’est une espèce de sauriens de la famille des Lacertidae.

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén