Catégorie : Médias Page 1 of 2

2021 par Jérôme SOLEIL

Le nouveau bandeau de Quercynet pour 2021 est en place ! Après Christian VERDUN, l’an passé, cette année, c’est Jérôme SOLEIL, graphiste indépendant qui s’est prêté à l’exercice.  Merci Jérôme.

 

Je l’ai pensé comme un hommage au monde animal.
Le dessin initial est au stylo bille. Un traité croquis, au traits vifs & hachurés comme symbole d’une urgence de ce monde maltraité, en danger permanent. Mais également pour garder un côté énergique & vivant.
Le vert peut paraitre étonnant, et s’il met aussi un peu mal à l’aise c’est assumé.
On peut aussi voir des traits rouges, comme des vaisseaux sanguins, participants graphiquement à la structure du dessin.
Le jeu graphique avec la typo immense et lisible a été pensé dès le départ en superposition.

 

Visitez le site internet de Jérôme SOLEIL ici :   http://www.soleilgraphiste.com/

Le Quercy, dernier repaire d’André Breton

Titre d’un des 3 sujets diffusés par la chaîne ARTE dans le cadre de l’émission “Invitation au voyage”.

Le village est filmé à son avantage et plusieurs intervenants ajoutent leurs commentaires : on y retrouve avec plaisir Alain Prillard, ancien locataire du village, qui, contrairement à André Breton, a souhaité “se désirer ailleurs !”, sans doute pour éviter la perversion commerciale qui inonde notre joli village.

Disponible du 08/12/2020 au 12/02/2021
Prochaine diffusion le mardi 15 décembre à 16 h 30

Ballade et bonne chère en pays martelais

Au début de l’année 2020, nous vous avions fait connaître les premières images de TV Martel et notamment celles consacrées à l’église Saint-Maur. Nous poursuivons avec ce panoramique sur Martel et ses bonheurs multiples.

Zadkine sculpté par le Quercy

La chaîne ARTE nous propose de re-découvrir, en passant par Bruniquel, le locataire des Arques. Quelques images plus loin, un clin d’oeil sur le DRAC clôture ce sujet.

 

Figeac, ma ville : une exposition signée Anne Forestier

“Photographe amateur ville /campagne. FIGEAC et sa région … voir plus loin …. Le but de partager avec vous.  Merci beaucoup de votre confiance”, tel est le message qui signe sa page Facebook.

En feuilletant le contenu, on sent que la ville n’est pas son seul terrain de chasse.

Pin-up avec quelques clichés très parlants, chromes et volants de rutilantes carrosseries (automobiles !) sans oublier bien évidemment une sélection de clichés-patrimoine de notre sous-préfecture sont largement exposés. On se souviendra aussi qu’en 2018, elle avait signé un ouvrage mémoire sur le passé de la tuilerie de Puy Blanc (commune de Reyrevignes) dont toute trace de ce passé industriel est aujourd’hui effacée.

Anne Forestier vit pour son territoire, ses personnages, sa vie locale et elle nous propose chaque Eté de parcourir ses derniers clichés. Ils vous attendant au restaurant “Les anges gourmands” 4 rue Seguier à Figeac.
On peut aussi visiter sa page sur les réseaux sociaux en cliquant CE LIEN

Carte mystère : celle-ci mérite toute votre attention

 

Depuis le mois de mai, mois de sa première diffusion, le lieu sur lequel se trouvait cet entrepôt n’a toujours pas été découvert. Un exemplaire du très beau livre “Le chat illustré” sera-t-il de nature à vous re-mobiliser ?
Votre réponse est attendue en cliquant CE LIEN

 

 

 

 

Quant à la carte de la semaine dernière, c’est Julien Torrès qui nous a donné la bonne réponse avec l’adresse exacte de l’établissement sis au 40 boulevard Gambetta. Il s’agissait du Café Audran, ou café de la Promenade, tenu par Gustave Barreau. Depuis, plusieurs enseignes s’y sont installées comme ‘Jeannot lou Paysan”, puis, aujourd’hui, l’enseigne “Camaïeu”.

 

 

 

Merci à nos partenaires Jean-Michel Rivière pour la proposition des cartes
et l’association des collectionneurs lotois pour les lots

 

 

Bois Raméal Fragmenté : une solution pour réduire les arrosages et nourrir vos sols

 

L’Eté nous apporte, comme chaque année, ses plaisirs mais aussi certaines contraintes que les jardiniers, qu’ils soient amateurs ou chevronnés, tentent de gérer au mieux : les arrosages et les besoins en eau.
Depuis de nombreuses années, Jacky Dupéty, ingénieur agronome installé dans le Lot, n’a de cesse de porter la bonne parole d’une technique qui nous vient du Canada, le B.R.F. et que chacun peut appliquer pour toute culture (maraîchage, remise en culture de terrains, vergers….).

 

 

Jacky Dupéty nous décrit les grands principes de cette technique dans la vidéo qui suit

+ d’informations en cliquant CE LIEN

Un blog… pour ne pas oublier

Beaucoup encore aujourd’hui, consignent leur passé ou le déroulement de leur quotidien sur un simple cahier comme peuvent le faire les ados. Avec les nouvelles technologies et la création, en quelques clics de blog, les souvenirs s’échappent et parfois se partagent via la toile. C’est la démarche de Matie, découverte par hasard.

Comme elle l’exprime tout simplement :  “je me suis laissée entrainée dans l’histoire d’une maison, celle de mon conjoint, et les habitants qui s’y trouvaient avant nous, sont devenus un peu ma famille”.

C’est juste un exemple de démarche que je souhaitais partager, en émettant toutefois une réserve quant à la sécurisation du contenu d’un blog qui n’est absolument pas garantie. L’hébergeur, peut, à tout moment, fermer l’accès et le contenu est souvent irrécupérable. Quant à la publicité avec laquelle on doit partager l’espace, cela handicape énormément le sujet principal développé dans le blog.
Au-delà de ces considérations personnelles, je vous invite à vous plonger dans “Souvenirs d’une famille du Quercy“. Belles découvertes sur le secteur de Montaigu-de-Quercy !

Attention devant, les “Mob’s” débarquent

Fidèle à sa mission, Quercy net met en avant tout ce qui se passe sur notre territoire et tout spécialement en ces temps “confinés” des initiatives pour nous divertir. Heureuse idée que celle de “Mauvaise Herbe Films” qui nous propose de raconter le Causse à leur façon (!) sous forme 5 épisodes d’une quinzaine de minute.  Le premier épisode “Toubib” nous entraîne dans une enquête à la recherche d’un lapin blanc. Résumer l’histoire est “Mission impossible”, aussi nous vous invitons à accompagner l’équipe d’enquêteur sur le terrain. Bonne balade !!!

Actualités Locales au Cinéma : des images près de chez nous

Si parcourir le monde en quelques clics est aujourd’hui un jeu d’enfant, savoir ce qui se passe dans son territoire est plus compliqué. Heureusement les médias locaux font leur travail et le partage. Puisse cette aventure se poursuivre !
Pour accéder aux reportages, cliquez CE LIEN

 

Petite souris, GROSSE BÊTISE : expo ludique par les fêlés de la BD

En cette année 2020, très officiellement placée sous le signe de la BD par le Ministère de la Culture, l’association “Les fêlés de la BD” – Martel met en place une exposition ludique & interactive pour les 7-10 ans à l’attention des Familles, Centres de loisirs et écoles de notre territoire.
Elle se tiendra dans un premier temps au Palais de la Raymondie du 19 au 27 février 2020 puis à la Médiathèque du 28 février au 28 mars 2020.
“C’est l’histoire d’une petite fille comme les autres mais dont les dents n’ont pas commencé à tomber. Une petite Suzie attachante, volontaire et débrouillarde. Peut être un peu trop débrouillarde…”
Cette exposition nous emmène à la découverte des techniques pour réaliser une BD, grâce à la BD jeunesse “PETITE SOURIS, GROSSE BÊTISE” d’Alain KOKOR & Loïc DAUVILLIER aux éditions de la Gouttière.

Quercy net rencontre le nouveau préfet du département

Premier contact pour les médias locaux avec M Michel Prosic, nouveau préfet du Lot qui vient de prendre ses fonctions. Après les présentations d’usage, tous les participants ont été invités à échanger très librement.

C’est bien évidement sur nos thèmes favoris que nous nous sommes exprimés, notamment sur notre petit patrimoine (patrimoine vernaculaire) qui, hélas trop souvent, est laissé de côté. Nous lui avons fait part de l’accroissement du désengagement par les collectivités, soit par des cessions à des particuliers ou bien encore en facilitant son élimination-transformation au profit d’activités économiques. Le bien et les lieux perdent ainsi toute leur substance et deviennent totalement illisibles. Quant au monde associatif culturel local et les habitants, ils sont dépossédés des traces d’un passé commun.

Second point abordé, celui des énergies renouvelables avec l’éolien, qui, durant ces dernières années, ont fait couler beaucoup d’encre. Le combat mené par les associations locales n’est pas contre cette technologie mais de faire reconnaître que le Lot du fait de son caractère “peu venteux”, n’avait pas vocation à satisfaire les seules recherches de profit portés par des spéculateurs.

Sans attendre nécessairement de réponses précises de la part du préfet qui maîtrise parfaitement ces sujets, ce premier échange lui permet aussi de découvrir au-delà des médias traditionnels que nos différentes composantes culturelles ont également la possibilité de prendre part régulièrement au dialogue avec les services de l’Etat.

Emission radio en langue occitane

– Mercredi 12 février, à 15h, sur Décibel FM 105.9/ 106.9 ou en streaming  sur 

https://www.decibelfm.fr/index.php?mact=LISEPosdcasts,cntnt01,default,0&cntnt01category=forra-borra&cntnt01orderby=custom_date_de_diffusion%7CDESC&cntnt01returnid=11 

Retrouvez Estève pour son émission mensuelle Forra-borra.

Au programme : interviews lors de l’AG de la Felco et du 50ème anniversaire du Creo Toulouse, chansons des collégiens de St Céré, idées de sorties en Quercy sans oublier musique occitane actuelle.

L’occitan pels nulasses

l Occitan Pels Nulasses

 

A voir sur Arte : Cahors, centre du monde

Mardi 21 janvier à 16 h 30, sur Arte, dans le magazine « Invitation au voyage », Linda Lorin nous emmène à la découverte de Cahors : « Tous les chemins mènent à Cahors ». L’écrivaine Elisa Sabathié nous ramène au sortir de la Deuxième guerre mondiale, pour nous conter l’histoire de Garry Davis, fondateur du mouvement pacifiste « Citoyens du monde » aux côtés d’Albert Sarrazac et autres Lotois, dont le Dr Louis Sauvé.

Création de « Cahors mundi »
Ainsi est rédigée à Cahors, la Charte de mondialisation en 1948, faisant de la Cité, la première ville mondialisée rebaptisée « Cahors mundi ». 236 communes du Lot emboîteront le pas à cette démarche indédite. Plus question désormais de nation, on parle de peuple du monde… Les 23, 24 et 25 juin 1950, Cahors crée le concept de mondialisme. Point de départ de cette route d’un nouveau monde, une borne implantée au pied du Pont Valentré, le 4 juin 1950, avec un premier tronçon, allant jusqu’à Saint-Cirq-Lapopie : « la route mondiale numéro 1 ».

Des passeports de Citoyens du monde sont toujours délivrés, concernant un million de personnes à travers la planète, au nombre desquelles figure Barack Obama…

Dans le magazine « Invitation au voyage » sur Arte, l’incontournable, nous ramène à l’évocation d’un chapitre de l’histoire de Cahors, datant de 70 ans !

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén