Archives : Livres Page 1 of 50

Itinérances

Cette édition annuelle sera, cette année, dédiée à la découverte du territoire Occitan, entre Causses et Vallées. Des escapades entre nature et patrimoine ponctuées de rencontres insolites et d’expérience singulières à vivre en famille ou entre amis, mèneront le lecteur du parc naturel régional des Causses du Quercy à celui des Grands Causses dans le Rouergue, du Larzac aux gorges du Tarn ou encore de la vallée du Célé aux gorges de l’Aveyron.

Plus de pages 110 pages pour ce magazine fabriqué 100% en Occitanie qui sera diffusé surtout le Grand Sud, grâce a un réseau de plus des 700 diffuseurs de presse.

+ d’infos en cliquant CE LIEN

L’eau à Espédaillac

L’eau, ressource fondamentale, depuis la nuit des temps, hante l’esprit des hommesRetour ligne automatique
Le causse étant composé d’un sous-sol calcaire et très fissuré, la localisation et l’accès à l’eau ont nécessité de connaître les ressources disponibles, sur la commune d’Espédaillac en particulier.Retour ligne automatique
Dans cet espace géographique qu’il a sillonné dans tous les sens, notre guide, Olivier Reynal a su aborder ce sujet dans toute sa diversité, en évitant les clichés (« lac de Saint Namphaise ») et en étant soucieux de la protection de ces lieux fragiles et de la tranquilLité des propriétaires.Retour ligne automatique
Avec cet ouvrage richement illustré, il nous fait découvrir les éléments les plus discrets, les cuvettes naturelles ou creusées par l’Homme, les sources, les abreuvoirs, les puits-caselle, ces constructions en pierre sèche, caractéristiques et emblématiques du causse, sans oublier les points d’eau aujourd’hui disparus.

Située dans le centre du département du Lot (région Occitanie), Espédaillac est l’une des communes les plus vastes et les plus sauvages des causses du Quercy. Incluse dans le Parc naturel régional des Causses du Quercy (label géoparc Unesco), elle possède un patrimoine remarquable composé d’une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique.

L’auteur : Retraité de la Direction départementale des Territoires, Olivier Reynal parcourt le causse depuis une cinquantaine d’années. Son grand intérêt pour la protection de la nature l’a conduit à collaborer en 2021 à la rédaction de l’ouvrage Espédaillac, village des Causses du Quercy (éd. édicausse).

L’ouvrage est préfacé par Alain Turq, Conservateur en chef du patrimoine et archéologue.Retour ligne automatique

56 pages, prix 15 €, éditions édicausse

DireLot, n° 277, mai-juin 2024

6,80

AU SOMMAIRE

VIE DE CHATEAU : le Château de Roussillon
ATMOSPHERE : Autour d’un moulin… so cosy, en vallée du Célé
FOCUS : Cahors, la place Chapou hier, aujourd’hui et demain
ESCAPADE : de St Cirq à Calvignac, savoir-faire nature au fil du Lot
PLACE DE VILLAGE : Castelfranc, comment le village se tourne vers l’avenir ?
DECOUVERTE : la pêche pour ceux qui y ont toujours pensé mais n’ont jamais essayé…
AGENDA : les sorties du printemps
BONNES ADRESSES : la Table 354 à Loubressac
PORTRAIT : Anglars Juillac, Doriane et Laurence, l’âme féminine du Clau
LECTURES : la sélection de la rédaction

+ d’infos en cliquant CE LIEN

Patrimoni, n°108, avril-juin 2024

Le nouveau Patrimòni (n°108) d’Avril à Juin est paru, le prochain paraitra en Juillet. Le magazine des patrimoines de l’Aveyron et de ses Voisins, vous attend dans votre kiosque ou par correspondance.

« Photographies d’Édouard-Alfred Martel » par Daniel ANDRÉ qui a souhaité les publier dans Patrimòni, c’est un honneur ! Elles sont du début du XXème siècle, réalisées avec les moyens de l’époque. Pour les amoureux des Causses et des Gorges, c’est un véritable trésor, un témoignage et une remontée dans le temps !

« Lévézou, terre de résistance » par le Syndicat Mixte du Lévézou. Les élu(e)s animé(e)s par un devoir de mémoire, ont souhaité rappeler les événements de l’année 1944, en cette année 2024, qui marque les 80 ans de la « libération » de l’Aveyron.

« La loutre d’Europe en Aveyron, un retour réussi » par Jean-Marc Cugnasse, qui vient nous rappeler son existence fragile parmi nous ! Furtive et méfiante c’est une espèce solitaire auréolée de prestige dont l’observation se gagne et enchante !

« d’Emma Calvet à Emma Calvé ! » par Christian BERNAD, passionné et historien de notre cantatrice, il nous présente le parcours atypique de cette aveyronnaise de cœur et de voix ! La plupart d’entre nous en a entendu parler ou plutôt chanter, mais nous connaissions mal son Histoire.

En Occitan : « Santiago » per Gèli Combas. Acabam nòstra lectura per l’apoteòsi d’un long camin a Santiago « lo camin de camins ». Gèli Combas nos descriu en occitan çò que motiva tant de pelegrins a se “getar” dins aquela incredibla aventura !

Patrimòni est depuis 18 ans le magazine de tous les patrimoines, faune, flore, bâti, géologie, histoire, archéologie… son but est d’apprendre à mieux les connaître pour notre curiosité, notre plaisir, mais aussi pour mieux les protéger pour nous et nos successeurs. Il a 36 pages en couleur, il est écrit en français et quelques pages en occitan. Il est en vente dans les kiosques aveyronnais ou par abonnement.

Vous pouvez visiter son site pour le découvrir ou connaître les sommaires des anciens numéros : www.patrimoni.fr.

Contact : Patrimòni, 2 Lassis 12430 Alrance, Tél. 05 65 61 63 74, Mail : patrimoni.com@orange.fr.

Patrimòni, 2 Lassis 12430 Alrance

Tél. : 05 65 61 63 74 – Courriel : patrimoni.com@orange.fr Site : www.patrimoni.fr

Frédéric Empaytaz, dernier préfet du Lot nommé par le gouvernement de Vichy

Dernière publication des éditions édicausse, cet ouvrage nous fait revivre des moments très sombres de notre histoire qui, pour beaucoup, interpellent et font ressurgir des questionnements encore aujourd’hui sans réponse.

3 préfets se sont succédés dans le Lot entre 1940 et 1944. Frédéric Empaytaz, le dernier avant la Libération, ne sera resté que 6 mois. 6 mois sans doute les plus angoissants. Entre l’occupant qui fera montre de ses extrémités dans la répression et la résistance qui régnait, durant les derniers mois précédant la Libération , sur une bonne partie du département, le préfet est seul face à un gouvernement agonisant et une hiérarchie régionale incapable de répondre à ses subordonnés.
Une présentation par son petit-fils, Pascal Bouchard, nous en livre les clefs nous permettant de comprendre l’itinéraire d’un homme confronté aux instants les plus tragiques de son histoire, et de la nôtre.

Une iconographie composée à partir de photos et de documents d’époque, choisis au plus près de ce texte, apporte un éclairage sur :
> les services préfectoraux et les représentants des services rattachés, les deux sous-préfets, les élus des principaux villages traversés par le préfet : Figeac, Saint-Céré, Gramat, Souillac, Puy-l’Evêque, Gourdon … mais également les parlementaires, les conseillers départementaux et les figures politiques du moment comme Anatole de Monzie dont le préfet nous fait partager leur long entretien.
> l’occupant, la milice, les forces partisanes sans oublier les libérateurs qui franchiront, le 17 août 1944, l’imposant portail de la préfecture pour prendre les commandes du département.

250 pages couleur, dos carré collé, format 16 x 24 cm, prix 30 €
En vente en librairies, maisons de la presse
ainsi que sur le site de l’éditeur en cliquant CE LIEN

 

 

Sites archéologiques d’Occitanie des origines à l’an Mil

L’Occitanie avec ses statues-menhirs, ses oppida celtiques, ses villes romaines possède un patrimoine antique riche et varié à découvrir. Qu‘ils se cachent au détour d’un chemin, ou qu’ils soient célèbres, tous les sites présentent un intérêt. Ils sont des jalons dans l’histoire d’un pays et tous méritent d’être découverts.

Des premiers hommes arrivés sur ces terres aux premiers paysans, des citées celtes à l’Empire romain jusqu’aux premiers chrétiens, des vestiges se dressent à travers l’Occitanie et révèlent la richesse du passé d’une région.

Ouvrage collectif, ed. le long des chemins, 16 x 24 cm, 64 pages,  12,00 €

Thémines, entre Causse et Limargue

Cet ouvrage présente le village, son histoire , la vie locale, l’architecture, les gravures de la grotte de Roucadour, les pertes de l’Ouysse et les vestiges des moulins, un livre de 150 pages, illustré de 150 photos et cartes.

+ d’information sur : culture-patrimoine-themines.com

Bulletin de la Société des Etudes du Lot, 4e fascicule, octobre – décembre 2023

Cliquez pour agrandir la couverture

 

 

 

Cliquez l’image pour prendre connaissance du sommaire

La Société des Etudes du Lot est partenaire de Quercy net

Patrimoni, n° 107 / janvier-février 2024

Depuis plusieurs années, nous recommandons ce magazine chez nos voisins aveyronnais et dont le contenu très riche est un régal pour enrichir nos savoirs.

En ouverture du sommaire, sous le titre “Des oiseaux visitent ma mangeoires en hiver”, cet article nous invitera à favoriser la vie de nos fragiles compagnons du quotidien, mais au combien utiles pour la survie de l’humanité.

A suivre : L’église Saint-Julien du Cambon / Le mystère de la pépite d’or des Avols en Ardèche / La nivéole de Fabre. Hommage de botanistes à Jean-Henri Fabre / Villecomtal en Aveyron : hypothèses sur son origine / La Nèu / Ivern sul causse Mejan / Nouvelles publications et Agenda.

Vente sur abonnement : 39 € / an – contact : 05 65 61 63 74 / www.patrimoni.fr

Bulletin de l’Association des Amis du Pays de Saint-Céré, n° 80, décembre 2023.

Dans cette nouvelle parution semestrielle avec son contenu sur 96 pages, Saint-Céré et ses environs se dévoilent chaque année davantage.
Vous trouverez notamment dans ce numéro sous le titre : “Castelnau-Bretenoux : un refuge pour la Bibliothèque nationale” un article signée Pascale Thibault. Il tombe à pic compte-tenu des faits évoqués que lectrices et lecteurs vont découvrir 80 ans après leur déroulement.

Les textes des fidèles contributeurs sont toujours les bienvenus ; qu’ils continuent à nous faire partager leurs connaissances.
Pour prendre connaissance du sommaire… et de la vie de l’association, CLIQUEZ CE LIEN.

Demeures du Moyen Âge dans le Lot

Après “Les églises du Moyen Âge dans le Lot”, 2011 et “Donjons et châteaux du Moyen Âge dans le Lot”, 2014,  voici “enfin”,  dans la collection Archives de Pierre, ce troisième opus consacré aux demeures du Moyen Âge.

Agrémenté de très nombreuses photos, le livre est divisé en deux parties, avec treize chapitres thématiques et un catalogue qui détaille une cinquantaine de sites les plus emblématiques. Pierre Garrigou Grandchamp, docteur en Histoire de l’Art et Archéologie, membre de la Société archéologique du Midi de la France, et Maurice Scellès, conservateur en chef honoraire du patrimoine, ont dirigé l’ouvrage, rédigé avec le concours de nombreux spécialistes, dont Patrice Foissac, Docteur en Histoire médiévale, ancien président de la Société des Etudes du Lot, sans oublier : Nicolas Bru, Elodie Cassan, Anaïs Charrier, Florent Hautefeuille, Anne-Laure Napoléone et Gilles Séraphin.

Editions de la Flandonnière, 392 pages, 45 €

Prévoir un sac solide pour le transport,
l’ouvrage pèse presque 2 kg 🙂

DireLot, n° 274, nov-dec 2023

AU SOMMAIRE

DECRYPTAGE : Epouser la roche, le jeu avec la géographie
SAVOIR FAIRE : Qui sont ces artisans lotois de l’excellence ?
INITIATIVE: Lotois, quel est donc votre Bonheur Local Brut ?
ENQUETE : Chasse, l’impossible compromis
DYNAMIQUE : Un nouveau souffle pour Souillac
ENTREPRENDRE : Nouveau métier, nouvelle vie, ils ont choisi Cahors
ACTUALITE : Cinq ans après le drame, la gare de Figeac à nouveau sur les rails
FOCUS :  Les falaises lotoises sous étroite surveillance
ECHAPPEE BELLE : Léobard, Goujounac, Prayssac, entre Bouriane et Vallée du Lot, un bol d’air avant l »hiver
PORTRAIT : Nicolas Graniou, agent artistique nouvelle génération
BONNES ADRESSES : Prayssac, Stéphane et Christelle, 20 ans à la Rosée !
FEUILLE DE VIGNE : Le Clos d’Audhuy, du rêve à la réalité

+ d’infos en cliquant ce LIEN

Le Petit Collectionneur, n° 37, novembre 2023

C’est souvent dans l’édito” que l’on mesure la somme (1)  (d’efforts) qu’il faut déployer pour parvenir à fixer, pour la postérité, le contenu d’une publication.

Ce numéro 37 nous plonge, et ce n’est pas le spécialiste des fonds marins qui nous dira le contraire ! dans ce que chacune et chacun transporte depuis sa tendre enfance : “objets inanimé, avez-vous donc une âme…”(2) ? ou plus tardivement à la faveur d’un événement, d’un voyage, d’une découverte….

Plutôt qu’un long discours, la page “sommaire” reproduite ci-dessous, suffira pour cette découvre. Bonne lecture !

Sommaire :

Avant-propos – hommage à Daniel Contios  /      Claude Noirjean
Mes animaux de papier… les albums de Caroline /      Anne-Marie Haïtcé
Si on mettait la tête sous l’eau /      Jean-Louis Conte
Un éditeur cadurcien : Gervais Nicolaï /      Marc Lagaly
Solido /      Claude Noirjean
Christian Verdun, un illustrateur protéiforme /      Jean-Michel Rivière
Liste des adhérents /      secrétariat ACL
Chez nos adhérents /      Jean-Michel Rivière

 

(1) Il suffit de régler sa cotisation à l’ACL pour bénéficier de cette brochure et participer à la vie de l’association. Contact : ass.collectionneurs.lotois@wanadoo.fr

(2) Alphonse de Lamartine Ces objets qui nous parlent de nos grands-parents

 

 

Pierre Bonafous, Comte de Melito, 1786-1853

Sous-titré : “un éclairage sur l’époque napoléonienne à travers un personnage lotois, neveu de Joachim Murat, Roi de Naples”, l’ouvrage écrit par France Marsanne, avait échappé à nos entrées dans notre bibliothèque virtuelle.

C’est aussi avec retard, l’ouvrage datant de 2014, que nous vous l’annonçons avec le texte publié en 4e de couverture (éditions Bord du Lot).

J’ai essayé de retracer la vie d’une famille bien humble à l’origine, mais pour laquelle un concours de circonstances, une page de l’histoire de France, a dévié la trajectoire.
Pourquoi l’histoire de cette famille, direz-vous ?
Tout simplement parce qu’une partie de son existence s’est déroulée dans ma maison de Mercuès.
En effet, quelle belle surprise lorsque j’ai découvert  que près de deux siècles auparavant, cette propriété avait appartenu à la soeur du Roi de Naples, Joachim Murat, beau-frère de Napoléon…
De fil en aiguille, j’ai tenté de reconstituer la vie qui avait pu être celle de cette famille. Ce n’est pas tant le côté historique et glorieux qui m’importait, même si je ne peux le passer sous silence dans mon récit, (ce passé glorieux ne s’est pas déroulé à Mercuès!), mais l’autre côté de la médaille, la vie privée de ces personnages au lendemain de cette période fascinante, ce pan de vie dont les manuels d’histoire ne parlent pas…
Parmi tous ces personnages, deux ont pour moi une particulière importance, les deux propriétaires successifs de la propriété de Mercuès précisement : Antoinette Murat, épouse Bonafous, soeur du roi Joachim, et de ce fait, alliée de la famille de Napoléon Bonaparte, et Pierre, son fils aîné.

L’autrice lance un appel à toute personne pouvant apporter “quelques pierres supplémentaires à l’édifice ; c’est un un puzzle auquel il manque encore de nombreuses pièces” !

Le Vin de Cahors, une histoire tumultueuse

Le vin de Cahors connaît depuis quelques années un renouveau de notoriété. Pourtant, la vigne y est cultivée depuis des siècles avec diverses fortunes. Elle a été introduite en Quercy par les Romains et maintenue par les établissements religieux pour la tenue des offices. Durant le Moyen Âge, sa culture se développa sur les coteaux pierreux aux sols souvent dévastés par les orages.
La viticulture, largement répandue dès le XVIe siècle, ne devint dominante qu’à la fin du XVIIIe siècle sous l’impulsion des agronomes et l’abolition des restrictions commerciales.
La croissance de la demande des vins produits par les autres régions, la très forte hausse des prix qui s’en suivit, convainquirent les Lotois de privilégier le vignoble jusqu’à la catastrophe du phylloxéra.
Depuis la dernière guerre, le cahors a retrouvé sa qualité et est devenu un des grands vins français.
Auteur : Georges Depeyrot, directeur de recherches émérite au CNRS
https://www.facebook.com/profile.php?id=61552235943788

Page 1 of 50

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén