Archives : Livres Page 1 of 50

Bulletin de la Société des Etudes du Lot, 4e fascicule, octobre – décembre 2023

Cliquez pour agrandir la couverture

 

 

 

Cliquez l’image pour prendre connaissance du sommaire

La Société des Etudes du Lot est partenaire de Quercy net

Patrimoni, n° 107 / janvier-février 2024

Depuis plusieurs années, nous recommandons ce magazine chez nos voisins aveyronnais et dont le contenu très riche est un régal pour enrichir nos savoirs.

En ouverture du sommaire, sous le titre “Des oiseaux visitent ma mangeoires en hiver”, cet article nous invitera à favoriser la vie de nos fragiles compagnons du quotidien, mais au combien utiles pour la survie de l’humanité.

A suivre : L’église Saint-Julien du Cambon / Le mystère de la pépite d’or des Avols en Ardèche / La nivéole de Fabre. Hommage de botanistes à Jean-Henri Fabre / Villecomtal en Aveyron : hypothèses sur son origine / La Nèu / Ivern sul causse Mejan / Nouvelles publications et Agenda.

Vente sur abonnement : 39 € / an – contact : 05 65 61 63 74 / www.patrimoni.fr

Bulletin de l’Association des Amis du Pays de Saint-Céré, n° 80, décembre 2023.

Dans cette nouvelle parution semestrielle avec son contenu sur 96 pages, Saint-Céré et ses environs se dévoilent chaque année davantage.
Vous trouverez notamment dans ce numéro sous le titre : “Castelnau-Bretenoux : un refuge pour la Bibliothèque nationale” un article signée Pascale Thibault. Il tombe à pic compte-tenu des faits évoqués que lectrices et lecteurs vont découvrir 80 ans après leur déroulement.

Les textes des fidèles contributeurs sont toujours les bienvenus ; qu’ils continuent à nous faire partager leurs connaissances.
Pour prendre connaissance du sommaire… et de la vie de l’association, CLIQUEZ CE LIEN.

Demeures du Moyen Âge dans le Lot

Après “Les églises du Moyen Âge dans le Lot”, 2011 et “Donjons et châteaux du Moyen Âge dans le Lot”, 2014,  voici “enfin”,  dans la collection Archives de Pierre, ce troisième opus consacré aux demeures du Moyen Âge.

Agrémenté de très nombreuses photos, le livre est divisé en deux parties, avec treize chapitres thématiques et un catalogue qui détaille une cinquantaine de sites les plus emblématiques. Pierre Garrigou Grandchamp, docteur en Histoire de l’Art et Archéologie, membre de la Société archéologique du Midi de la France, et Maurice Scellès, conservateur en chef honoraire du patrimoine, ont dirigé l’ouvrage, rédigé avec le concours de nombreux spécialistes, dont Patrice Foissac, Docteur en Histoire médiévale, ancien président de la Société des Etudes du Lot, sans oublier : Nicolas Bru, Elodie Cassan, Anaïs Charrier, Florent Hautefeuille, Anne-Laure Napoléone et Gilles Séraphin.

Editions de la Flandonnière, 392 pages, 45 €

Prévoir un sac solide pour le transport,
l’ouvrage pèse presque 2 kg 🙂

DireLot, n° 274, nov-dec 2023

AU SOMMAIRE

DECRYPTAGE : Epouser la roche, le jeu avec la géographie
SAVOIR FAIRE : Qui sont ces artisans lotois de l’excellence ?
INITIATIVE: Lotois, quel est donc votre Bonheur Local Brut ?
ENQUETE : Chasse, l’impossible compromis
DYNAMIQUE : Un nouveau souffle pour Souillac
ENTREPRENDRE : Nouveau métier, nouvelle vie, ils ont choisi Cahors
ACTUALITE : Cinq ans après le drame, la gare de Figeac à nouveau sur les rails
FOCUS :  Les falaises lotoises sous étroite surveillance
ECHAPPEE BELLE : Léobard, Goujounac, Prayssac, entre Bouriane et Vallée du Lot, un bol d’air avant l »hiver
PORTRAIT : Nicolas Graniou, agent artistique nouvelle génération
BONNES ADRESSES : Prayssac, Stéphane et Christelle, 20 ans à la Rosée !
FEUILLE DE VIGNE : Le Clos d’Audhuy, du rêve à la réalité

+ d’infos en cliquant ce LIEN

Le Petit Collectionneur, n° 37, novembre 2023

C’est souvent dans l’édito” que l’on mesure la somme (1)  (d’efforts) qu’il faut déployer pour parvenir à fixer, pour la postérité, le contenu d’une publication.

Ce numéro 37 nous plonge, et ce n’est pas le spécialiste des fonds marins qui nous dira le contraire ! dans ce que chacune et chacun transporte depuis sa tendre enfance : “objets inanimé, avez-vous donc une âme…”(2) ? ou plus tardivement à la faveur d’un événement, d’un voyage, d’une découverte….

Plutôt qu’un long discours, la page “sommaire” reproduite ci-dessous, suffira pour cette découvre. Bonne lecture !

Sommaire :

Avant-propos – hommage à Daniel Contios  /      Claude Noirjean
Mes animaux de papier… les albums de Caroline /      Anne-Marie Haïtcé
Si on mettait la tête sous l’eau /      Jean-Louis Conte
Un éditeur cadurcien : Gervais Nicolaï /      Marc Lagaly
Solido /      Claude Noirjean
Christian Verdun, un illustrateur protéiforme /      Jean-Michel Rivière
Liste des adhérents /      secrétariat ACL
Chez nos adhérents /      Jean-Michel Rivière

 

(1) Il suffit de régler sa cotisation à l’ACL pour bénéficier de cette brochure et participer à la vie de l’association. Contact : ass.collectionneurs.lotois@wanadoo.fr

(2) Alphonse de Lamartine Ces objets qui nous parlent de nos grands-parents

 

 

Pierre Bonafous, Comte de Melito, 1786-1853

Sous-titré : “un éclairage sur l’époque napoléonienne à travers un personnage lotois, neveu de Joachim Murat, Roi de Naples”, l’ouvrage écrit par France Marsanne, avait échappé à nos entrées dans notre bibliothèque virtuelle.

C’est aussi avec retard, l’ouvrage datant de 2014, que nous vous l’annonçons avec le texte publié en 4e de couverture (éditions Bord du Lot).

J’ai essayé de retracer la vie d’une famille bien humble à l’origine, mais pour laquelle un concours de circonstances, une page de l’histoire de France, a dévié la trajectoire.
Pourquoi l’histoire de cette famille, direz-vous ?
Tout simplement parce qu’une partie de son existence s’est déroulée dans ma maison de Mercuès.
En effet, quelle belle surprise lorsque j’ai découvert  que près de deux siècles auparavant, cette propriété avait appartenu à la soeur du Roi de Naples, Joachim Murat, beau-frère de Napoléon…
De fil en aiguille, j’ai tenté de reconstituer la vie qui avait pu être celle de cette famille. Ce n’est pas tant le côté historique et glorieux qui m’importait, même si je ne peux le passer sous silence dans mon récit, (ce passé glorieux ne s’est pas déroulé à Mercuès!), mais l’autre côté de la médaille, la vie privée de ces personnages au lendemain de cette période fascinante, ce pan de vie dont les manuels d’histoire ne parlent pas…
Parmi tous ces personnages, deux ont pour moi une particulière importance, les deux propriétaires successifs de la propriété de Mercuès précisement : Antoinette Murat, épouse Bonafous, soeur du roi Joachim, et de ce fait, alliée de la famille de Napoléon Bonaparte, et Pierre, son fils aîné.

L’autrice lance un appel à toute personne pouvant apporter “quelques pierres supplémentaires à l’édifice ; c’est un un puzzle auquel il manque encore de nombreuses pièces” !

Le Vin de Cahors, une histoire tumultueuse

Le vin de Cahors connaît depuis quelques années un renouveau de notoriété. Pourtant, la vigne y est cultivée depuis des siècles avec diverses fortunes. Elle a été introduite en Quercy par les Romains et maintenue par les établissements religieux pour la tenue des offices. Durant le Moyen Âge, sa culture se développa sur les coteaux pierreux aux sols souvent dévastés par les orages.
La viticulture, largement répandue dès le XVIe siècle, ne devint dominante qu’à la fin du XVIIIe siècle sous l’impulsion des agronomes et l’abolition des restrictions commerciales.
La croissance de la demande des vins produits par les autres régions, la très forte hausse des prix qui s’en suivit, convainquirent les Lotois de privilégier le vignoble jusqu’à la catastrophe du phylloxéra.
Depuis la dernière guerre, le cahors a retrouvé sa qualité et est devenu un des grands vins français.
Auteur : Georges Depeyrot, directeur de recherches émérite au CNRS
https://www.facebook.com/profile.php?id=61552235943788

Les moulins à vent et à eau du Quercy

Moudre le grain, pour une population dont la base de l’alimentation est le pain, est primordial. Chaque agglomération d’importance possédait plusieurs moulins. Un ruisseau ou une rivière coulant à proximité permettait d’utiliser la force hydraulique. C’était la plus efficace parmi les énergies disponibles. Si l’eau manquait, le choix du vent s’imposait, et les moulins déployaient alors leurs grandes voiles sur l’horizon.

Auteurs : Georges Depeyrot, directeur de recherches émérite au CNRS.
Frédéric Lontcho, rédacteur en chef de la revue L’Archéologue.
https://www.facebook.com/profile.php?id=61552235943788

Patrimoni n° 106 – octobre-novembre-décembre 2023

Cliquez l’image pour agrandir

Au sommaire de ce numéro :

Hommage à Sylvie
Fabre botaniste
Le château de Jalenques
Paul-Louis Philippe de Lezay de Lusignan, évêque de Rodez et la fée Mélusine
L’eau potable à Graufesenque
Epidermique – des Causses aux gants
Le ferrage des roues
Lo Fabre
Nouvelles publications
Agenda

Abonnement à la revue en cliquant sur CE LIEN

Bulletin de l’Association des Amis du Pays de Saint-Céré n° 79 – juin 2023

Au sommaire de ce bulletin semestriel, vous y découvrirez notamment la suite du texte “Une armure de parade” signé Guylène Serin. L’auteur nous fait partager son interrogation sur l’origine d’une armure de parade, attribuée dans un premier temps au quercynois Galiot de Genouilhac, Maître de l’artillerie de François 1er, puis au roi Henry VIII d’Angleterre.

On peut retrouver l’intégralité du sommaire de ce numéro ainsi que les publications précédentes en cliquant sur CE LIEN

 

DireLot 273 / Sept – Oct 2023

EDITO
Sous le signe de la découverte et de la création

Une expérience graphique et sonore unique en milieu souterrain du côté de Pech Merle. Une visite privée et secrète de Rocamadour. Un enlumineur qui aime donner et qui donne à aimer. Des artistes pétris de talents qui puisent leur inspiration dans la nature, la pierre et la lumière du sud Quercy. Un hommage à Louis Vicat cet inventeur qui a changé la face du monde avec le béton et un festival d’art contemporain qui interroge sur la notion de progrès…Pour vous donner à voir et vous donner à vivre, voici ce numéro de rentrée que nous avons voulu inspirant à souhait !

Cette 273ème édition est dédiée à notre rédacteur et ami Pierre Sourzat disparu cet été, qui collaborait au magazine depuis sa création en 1987. Amoureux de la nature lotoise, il a partagé avec vous pendant plus de 35 ans sa passion pour la faune et la flore de son Quercy natal. Un homme de convictions et un grand humaniste au visage toujours lumineux.

À toi Pierrot… un peu de Lot, jusqu’à tout là-haut.

AU SOMMAIRE

IMMERSION : visites secrètes à Rocamadour
DECRYPTAGE : Epouser la roche… du Causse de Gramat à Limogne en Quercy
INITIATIVE : Resonances rupestres, une expérience graphique et sonore unique en milieu souterrain !
PLACES DE VILLAGES : Gigouzac, Nuzéjouls, StDenis Catus
AGRICULTURE : Reyrevignesle pâturage façon Mas d’Aillés
PERSPECTIVES : La fontaine des chartreux à Cahors, le plus grand chantier jamais entrepris sur l’agglomération
ESCAPADE : St Cyprien, St Daunès, Concots, Lamagdelaine, d’un atelier à l’autre
SOUILLAC : Louis Vicat à l’honneur
BONNES ADRESSES : Le Rest’ó Bistrot à Cahors
& bien d’autres surprises

+ d’information et abonnement en cliquant CE LIEN

Regards sur le pays d’Oc Haut-Quercy, Bas Limousin, Périgord-Noir

 

Histoire de cette région depuis l’âge de la pierre jusqu’à l’âge du chemin de fer. L’ouvrage la restitue dans le cadre de l’histoire de notre pays et met en évidences pour chaque période (20), les riches heures du Haut Quercy, Bas Limousin et Périgord Noir.

auteur : PRADELS Jean-Louis

Vieux chants quercinois: tomes 3 et 4

Lorsque, en juin 1915, l’Abbé Lacoste dépose son manuscrit à la bibliothèque de la ville de Cahors, il a conscience d’avoir constitué une somme originale des chansons que l’on pouvait entendre vers la fin du XIXème siècle et le début du XXème dans sa petite région, la Basse vallée du Lot pour l’essentiel.

Son travail est malheureusement resté à l’état de manuscrit, oublié durant plus d’un demi-siècle. Redécouvert au début des années 80 par quelques passionnés de musique populaire, il n’a depuis cessé d’être parcouru, exploité, en particulier dans le domaine des musiques et des chants à danser. Mais il est bien plus large que cela, l’Abbé Lacoste s’étant attaché à recueillir toutes sortes de chants, dans tous les genres et tous les milieux : chants du monde rural, de la bourgeoisie urbaine, chants de l’enfance, chants d’église, airs de danse, etc. Il en a scrupuleusement noté les paroles, les mélodies, constituant ainsi un recueil unique, un véritable instantané des musiques populaires d’alors – plus de 340 ! – dont la lecture devrait satisfaire tous ceux qui s’intéressent au patrimoine du Quercy.

Ces deux nouveaux tomes édités par édicausse, ont été conçu par un collectif de personnes réunies autour de l’Association pour les Musiques de tradition Populaire en Quercy, qui s’attache depuis 1985 à redécouvrir et à faire revivre les musiques, les chants et les danses traditionnels du Quercy. Information et commande des ouvrages : CLIQUEZ CE LIEN (site de l’AMTPQ)

 Tome 3, 120 pages : tome 4, 136 pages, photos et documents d’époque
(partitions avec version occitane et française). Format 21 x 29,7 cm, broché.
(ISBN 978-2-917626-
37-5) / Prix public 40 €

Les deux premiers tomes, n° 1 et 2, ont été publiés en juillet 2021 (ISBN 978-2-917626-24-5)

ITINERANCES un numéro spécial consacré à la vallée de la Dordogne

Le premier magazine intégralement dédié à la vallée de la Dordogne vient de paraitre ! Disponible dans les départements des régions Aquitaine, Occitanie et Auvergne chez plus de 650 diffuseurs de presse, ce numéro spécial de plus de 110 pages propose une multitude de reportages depuis la source de la rivière Dordogne au Puy de Sancy, jusqu’à la plaine bordelaise.

Filez pour une échappée belle vers les monts d’Auvergne, à la découverte de la Dore et de la Dogne. Entre histoire de la batellerie et phénomène du Mascaret, laissez vous glisser de Libourne à Argentat et plongez vous au cœur de la réserve de biosphère Unesco. De l’océan jusqu’aux causses du Quercy, marchez sur les traces de Saint Amadour. Beaulieu, Collonges, Autoire, Sarlat…entre Périgord, Lot et Corrèze, partez pour des escapades au fil des plus beaux villages de France. Au pays de Bergerac, profitez de rencontres insolites avec ces ambassadeurs animés par la « Périgord Attitude » ! Du Puy- de-Dôme à la Gironde, découvrez tous les types de pêche offerts par la vallée de la Dordogne. Découvrez la Xaintrie d’hier et d’aujourd’hui, territoire de cœur de Bernard Mas. Poussez les portes du barrage de Marèges pour une visite exclusive du premier grand ouvrage créé sur la Dordogne en 1935.

Magazine vendu au tarif de 7,90 euros chez les diffuseurs de presse et disponible sur le www.itinerancesmag.fr (en version papier ou digitale)

Page 1 of 50

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén