Le lotois Jean Calvel, pionnier de radiodiffusion nationale française

Il y aura 30 ans cette année, disparaissait Jean Calvel, originaire du village de Lanzac.  Né en 1910 et diplômé de psychologie de l’Ecole pratique des Hautes Etudes, il s’oriente vers le journalisme. Lors de la période sombre du Second Conflit mondial, il sera présent en Quercy, son nom figurant dans la liste des Résistants (FTP). A la Libération, il participera à la relance de Radio Toulouse puis, appelé à Paris pour l’émission Ce soir en France, diffusée tout d’abord sur les antennes de la radio américaine en Europe puis sur celles de la Radiodiffusion française.
Il se liera d’amitié avec Simon Copans – dont le nom est associé à jamais au festival de jazz de Souillac – universitaire américain francophile qui est chargé après le débarquement, d’assurer la diffusion de la voix officielle de l’Amérique….
Jean Calvel poursuit sa brillante carrière qui le verra notamment comme rédacteur en chef au “Journal parlé”. D’autres titres d’émission sont également associés à son nom : Actualités de Paris, Paris vous parle ce soir. Parmi son équipe citons quelques noms qui marqueront également l’histoire de la radio et des premiers temps de la télévision Jacqueline Baudrier, Pierre Dumayet, Raymond Marcillac, Pierre Sabbagh…

Il trouve le temps de faire découvrir le Lot à des personnalités du monde du spectacle comme Line Renaud ou aider quelques compatriotes, en facilitant, notamment, l’entrée de Roger Couderc à la radio.

Successivement, il est nommé rédacteur en chef du service des échanges internationaux de la RTF, puis, détaché à l’UNESCO où il dirige la Division de la radio et de l’information visuelle.

Au plan local, il participe activement à la vie associative et fait partie de l’équipe des mousquetaires créateurs du club de tennis de Souillac… il favorisera les écrivains locaux par la création de prix littéraire “Lou Canton” qui récompensera entre autre Elisabeth Molisson, Christian Signol, Tibor Pataki.

Enfin, en 1982, il sera le premier président du Comité d’Histoire de la Radiodiffusion.

 

Les Colloques de l’ADELF, (volume IX), Regards croisés sur la Francophonie au Maroc. Extrait de la communication faite par Gilles Chevriau, p. 317-321.

Précédent

Il y a presque 40 ans, naissait Radio Chabrot

Suivant

Christian Verdun dédicace à Cahors

  1. Elizabeth Mollison

    Je suis ravie que vous avez fait une chronique sur notre bon ami jean Calvel qui a traduit mon livre sur Le Roc en français.

    En ce moment il y a à Souillac un petit expo dans la bibliothèque sur mon epouse
    Henk Romijn Meijer écrivain et jazzman. Jean Calvel et Sim Copans ont créé le festival de jazz à Souillac

Répondre à Elizabeth Mollison Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén