Catégories Librairie : Histoire - Documents Page 1 of 19

Une Semence d’Éternité Saint Jean-Gabriel Perboyre

Enfant de Montgesty (Lot) 1802-1840, son itinéraire nous le montre inscrit dans un terroir, dans une famille nombreuse, sur un sol qu’il travaille. Prêtre de la Mission (Lazariste), il “laboure” la terre des séminaires (Montauban, Montdidier, Saint-Flour) et devient formateur de prêtres. La mission lointaine l’appelle et bravant tous les obstacles, il atteint l’Extrême Orient. Apôtre né du réalisme terrien, Jean-Gabriel sera le premier saint de Chine (Canonisé par Jean-Paul le 2 juin 1996).

Auteur : Jean-Yves Ducourneau, prêtre de la Mission, aumônier militaire en réserve citoyenne, il est chanoine de Saint-Louis des Invalides. Il est Chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite.

L’ouvrage est préfacé par Mgr Laurent Camiade, évêque du diocèse de Cahors.
160 pages, 15 € –  éditions édicausse (vente en ligne et chez les libraires).

Une Semence d’Eternité Saint Jean-Gabriel Perboyre

Prêtre de la Mission, martyr, Jean-Gabriel Perboyre est le premier saint de Chine.

Si l’ouvrage nous dépeint Jean-Gabriel comme un être d’exception : MISSIONNAIRE et MARTYR, son itinéraire nous le montre inscrit dans un terroir, son village natal de Montgesty (Lot), aîné d’une famille nombreuse et sur un sol qu’il travaillera durant les premières années de sa courte vie.Retour ligne automatique
Appelé par Dieu, il “labourera” la terre des séminaires et devient formateur de prêtres (Paris, Montdidier, Saint-Flour).Retour ligne automatique
La mission lointaine l’appelle et bravant tous les obstacles, il atteint l’Extrême-Orient.Apôtre né du réalisme chrétien, il sera le premier saint de Chine.

Jean-Gabriel Perboyre a été canonisé par Jean-Paul II, le 2 juin 1996.

160 pages illustrées. Dos carré collé, format 12 x 19 cm, prix 15 €. Ouvrage disponible chez édicausse

Préfacé par Mgr Laurent Camiade, évêque du diocèse de Cahors.

L’auteur : Jean-Yves Ducourneau est prêtre de la Mission de saint-vincent de Paul (lazariste). Aumônier militaire en réserve citoyenne, il est chanoine de Saint-Louis des Invalides. Prédicateur de retraites spirituelles et conférencier, il est l’auteur de plusieurs livres. Il est Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur et de l’Ordre national du Mérite.

A la recherche d’un Cahors perdu années 1920/1960

Fidèles à notre ligne éditoriale consacrée exclusivement au Quercy (personnages, lieux, événements, histoire, activités…), nous vous proposons cette nouvelle publication à partir d’un texte inédit sur le “passé” encore proche de Cahors, complété par une riche illustration.

Avec pour titre “A la recherche d’un Cahors perdu – 1920-1960”, les 120 pages très largement illustrées (plus de 150 documents : cartes postales anciennes, collections privées, photographies issues du fonds Bouzerand…) vous conduiront dans les différents lieux de la cité cadourque : foires et marchés, commerces du centre ville, cafés, hôtels-restaurants, bistrots et guinguettes, lieux ouvriers, défilés, fêtes….
N’oublions pas le Lycée Gambetta dont notre auteur Maurice Rouget (1912-2002), professeur agrégé de grammaire de 1936 à 1972, enfant de Peyrilles et d’Arcambal (hameau de Pasturat), nous décrit sa cohorte de professeurs et de “répets”.

Témoin fidèle de la vie des personnages – petits et grands – il nous fait partager leur quotidien dans des lieux que lectrices et lecteurs auront plaisir à retrouver.

Préface : Etienne Baux, professeur honoraire agrégé d’Histoire
Illustrations :
Cartes postales : Jean-Michel Rivière, Secrétaire de l’Association des Collectionneurs lotois, Président de l’Amicale des Anciens Elèves du Lycée et du Collège Gambetta.
Photographies : Jean-Louis Nespoulous qui nous fait partager le fonds Bouzerand, véritable patrimoine dont il est le gardien.

120 pages couleur. Plus de 150 illustration (cartes postales, dessins et clichés d’époque). Dos carré collé / format 21 x 30 cm.
Prix : 25 €
Frais de port : 7 € par exemplaire (autres quantités, nous consulter).

Règlement :
> par chèque en le joignant au bon de commande (téléchargement ICI)
> par carte bancaire (Paypal) – option avec et sans frais de port – en cliquant CE LIEN

A noter que cet ouvrage est également disponible en librairies et maisons de la presse (V. liste)

Le droit du sol, journal d’un vertige

 « Le droit du sol » un trajet à pied entre la Grotte du Pech Merle et le site de Bure dans la Meuse par l’auteur de l’ouvrage, Etienne Davodeau (éd. Futuropolis)

Sur les parois de la grotte de Pech Merle, il y a des milliers d’années, des sapiens ont laissé à leurs descendants des souvenirs admirables. À huit cents kilomètres de là, sous le sol de Bure, en ce moment, d’autres sapiens – et d’une certaine manière les mêmes sapiens – envisagent d’enterrer des déchets nucléaires dont certains resteront dangereux pendant des milliers d’années. 

«Je veux comprendre ce qui sépare et ce qui relie ces deux lieux, des deux dates. Ici se joue quelque chose qui en dit long sur notre rapport à cette planète et à son sol. Ce n’est rien d’autre qu’une intuition, mais c’est elle qui m’a lancé sur ces sentiers. Entre les deux, je marche pour explorer ce vertige.».

L’auteur présentera son ouvrage vendredi 5 novembre à 18 h, salle communale de Cabrerets.

Le Centre de préhistoire du Pech Merle est partenaire de Quercy net

L’aventure du déchiffrement des hiéroglyphes

 

Correspondance choisie et annotée par Karine Madrigal.
Belles Lettres, 2021, 193 p.

 

 

 

 

Destins croisés

Né à 500 m du Lot, avant de devenir élève du fameux collège de Puy-l’Evêque qui accueillait les meilleurs ou plus remuants élèves de tout le département, Hubert Delpont pour qui de Monzie restait, comme pour les amateurs d’histoire de sa génération, une sulfureuse énigme, s’est autorisé d’associer à celle de son alter ego Léon Bérard.

Il conclut à une réhabilitation partielle : non qu’ils soient exempts de tout reproches pour leur attitude entre 1938 et 1943, mais parce ni l’un ni l’autre n’a joué un rôle actif dans la collaboration. N’oublions pas la symbolique des cartes que l’auteur pourra sans doute commenter lors de sa dédicace le 28 octobre prochain chez Calligramme à Cahors

 

4e de couverture

Dolmens et Tumuli de Carennac

MONTIN Charles, 2001

Carennac. Au bord de la Dordogne, un village et son prieuré

 

Pêcheur Anne-Marie, GAUD edit.

 

 

 

 

 

Paroles paysannes II Les petits métiers

 

 

LAMIC Catherine, 2021, Tertium édit.

 

 

 

 

Contes et légendes du Quercy

 

 

LOMBARD Michel, Éditions Toute Latitude / Terres d’excellence – Contes et légendes – 15×22 cm – 144 pp. – 15 € – ISBN : 978-2-35282-057-4

La vie de saint Didier, évêque de Cahors (630-655)

A. K. BateE. CarpentierG. Pon
Introduction, édition, traduction et notes
280 p., 4 colour ill., 156 x 234 mm, 2021
ISBN: 978-2-503-59145-2
Languages: French, Latin

Merci à François Nardou pour nous avoir signalé ce nouvel ouvrage que nous enregistrons dans notre bibliothèque.

+ d’information sur le site des éditions Brepols

Espédaillac, village des Causses du Quercy

Fruit des travaux menés par la commission patrimoine accompagnée d’une titulaire “master patrimoine” et d’une doctorante en archéologie, cet ouvrage présente dans un enchaînement chronologique et d’une lecture aisée pour tous, les faits marquants d’Espédaillac tout en les incluant dans l’évocation des grandes lignes de l’Histoire de France.
Avec le travail de l’Homme, la pierre omniprésente a permis d’édifier bâtisses remarquables, murets autour des parcelles et des chemins, cabanes de pierre sèche, sans oublier les monolithes de calcaire, témoignages des dolmens qui ponctuent les Causses du Quercy
Bien qu’imperceptible, l’eau présente partout dans le sous-sol, a déterminé l’organisation spatiale du village, tout en longueur. Elle a donné lieu au creusement de lacs et aux alignements de puits et puits-caselles à la faveur d’une veine d’eau souterraine. Les deux grands lacs du village récemment restaurés, soulignent l’importance de cette ressource précieuse tant pour l’homme que pour le bétail.
Quant aux paysages de la commune, façonnés par l’élevage de la brebis à lunettes dite “la caussenarde”, ils constituent des éléments visibles du patrimoine et de l’histoire du village.

Sommaire : LES ORIGINES D’ESPEDAILLAC, LE MOYEN ÂGE, VIe – XVe siècle, L’EPOQUE MODERNE, XVIe siècle – 1789, L’EPOQUE CONTEMPORAINE, 1789 – 1914, Le XXe SIECLE, 1914 à nos jours

___

Au coeur des causses du Quercy, Espédaillac fait figure d’emblème. Le paysage villageois modelé au fil de l’histoire par des organisations sociales et des pratiques essentiellement tournées vers l’élevage témoigne de la mise en valeur d’un terroir difficile. Des formes urbaines particulières y té­moignent de l’évolution des logiques économiques ou politiques. Des sociétés rurales inventives y ont développé des savoir-faire ainsi qu’un art de bâtir et d’aménager qui forcent aujourd’hui l’admiration autant par l’élégance des architectures paysannes ou bourgeoises que par une véritable intelligence du site. A Espédaillac, ce passé est encore bien lisible, dans ses formes et ses structures encore habitées et valorisées 1

1 In situ “Le village d’Espédaillac. Une forme urbaine rurale”. Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement du Lot, 2018

Parution : juin 2021, 140 pages, photos et documents d’époque, format 16 x 24 cm, broché – (ISBN 978-2-917626-23-8)
Prix public : 25 € – Vente librairies et maisons de la presse – + d’info en cliquant CE LIEN

Le Prieuré Notre-Dame-du-Val-Paradis Histoire et guide de visite

Sa tradition d’accueil des marcheurs a fait d’Espagnac Sainte-Eulalie, une étape de référence sur le GR 651 en chemin vers Saint-Jacques de Compostelle. Son magnifique prieuré “Notre-Dame du Val-Paradis” a conservé toute sa beauté malgré les épreuves du temps et les ravages de la Guerre de Cent Ans puis des Guerres de Religion. Il invite aujourd’hui à sa découverte les visiteurs de tous pays.

Ce lieu a toujours favorisé le développement de l’habitat dès l’époque magdalénienne puis sous l’occupation romaine. Mais c’est le fil d’une l’histoire de plus de cinq siècles tissée par la présence de l’ordre de Saint-Augustin que raconte ce nouvel ouvrage. Au 18e siècle, sonne la fermeture du prieuré. Si l’exode rural au 19e se soldera par une désertification, les bâtiments ont pu être sauvés et retrouvent aujourd’hui, grâce aux efforts des élus, la place qu’ils méritent, permettant de conserver les traces de ce patrimoine millénaire inscrit aux Monuments historiques en 1906.

En ces lieux où la rivière Célé est surplombée par une impressionnante falaise calcaire, la nature s’est montrée généreuse pour conserver à ce village d’Espagnac une authenticité qui concoure à la beauté de notre département, son accueil et sa réputation du bien vivre.

Avec l’église romane de Sainte-Eulalie, l’imposante abbaye bénédictine de Marcilhac-sur-Célé et l’église fortifiée de Saint-Pierre-Toirac, ce guide de visite du prieuré d’Espagnac invite à un agréable circuit historique entre Lot et Célé.

Le Prieuré Notre-Dame-du-Val-Paradis, Espagnac-Sainte-Eulalie
Histoire et Guide de visite

Texte : Christian THIRY. Publié à l’initiative de l’Association des Amis de l’Abbaye de Marcilhac en partenariat avec la commune d’Espagnac Sainte-Eulalie

32 pages, nombreuses photographies, format 15 x 21
éditions édicausse 46090 Arcambal www.edicausse.fr

Prix 7 € – l’ouvrage est en vente au prieuré, mairie, offices de tourisme, librairies …

Contact mairie : mairie.espagnac@wanadoo.fr
Contact : association Amis de l’abbaye de Marcilhac : abbaye-marcilhac@gmx.fr

Marie-Olympe de Gouges, une humaniste à la fin du XVIIIe siècle : l’ouvrage est accès libre

éditions René Viénet

 

Nous avions en 2014, annoncé la réédition d’un livre important, sous la plume d’Olivier Blanc, pour qui s’intéresse à l’histoire des femmes pendant la Révolution : Marie-Olympe de Gouges, une humaniste à la fin du XVIIIe siècle.  lien sur notre article

 

 


Les éditions René Viénet, à l’origine de cette réédition viennent de mettre en accès libre la totalité de l’ouvrage, soit 272 pages que l’on peut consulter en cliquant CE LIEN

Regards sur la Libération

Actes du colloque placé sous la présidence de Pierre Laborie

Editions Mille Sources, Tulle, 2017, 156 p. (18 €)

Lien pour télécharger la table :  Libération colloque Tulle

Page 1 of 19

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén