Christian Signol

Christian Signol est né en 1947, aux Quatre Routes, un hameau du Quercy blotti au pied des causses de Martel et de Gramat.

christianSignol

Le petit garçon mène une existence heureuse entre ses parents et ses grands-parents. Son univers s’étend de l’école communale (dont il dévore la bibliothèque) à la campagne environnante. Les moissons, les vendanges, la cueillette des champignons, les parties de pêche l’été sur la Dordogne sont autant de «bonheurs d’enfance».

A onze ans, il est mis en pension au lycée de Brive. Il vit comme un drame cet éloignement du pays natal. Il dira plus tard : Cette déchirure a fait de moi un écrivain. Après des études universitaires de lettres et de droit, Christian Signol débute dans la vie professionnelle comme rédacteur administratif à la mairie de Brive.

Christian Signol est, avec Claude Michelet, l’écrivain le plus populaire de l’Ecole de Brive. C’est en 1984 qu’il a publié son premier livre, Les Cailloux bleus. Au rythme d’un roman par an ensuite (dont la magnifique trilogie de La Rivière Espérance), il a bâti une œuvre baignée par le parfum de la terre.

Il est heureux de se dire l’héritier d’une longue ligne de gens courageux et fiers, originaire du Périgord par son père et du Quercy par sa mère. D’où des personnages d’une ampleur et d’une sincérité plus vraies que nature où le poids naturel des racines écrase les modes et le parisianisme le plus frelaté.

+ d’information sur Wikipédia

«Homme de terroir, Christian Signol anime son pays d’une vie qui doit autant à la terre elle-même, à ses couleurs, à sa lumière, au cortège charnel de ses courbes et de ses senteurs qu’aux hommes, aux familles, aux métiers dont il sait la peupler. Ce contour insuffle aux destins anonymes, une ampleur et une sincérité, une humilité, aussi, qui sont des choses rares. C’est cet art du simple et du vrai, ce poids naturel des racines qui font le charme et le succès de ses livres.»

Le Figaro

 

Précédent

La statue de Gambetta

Suivant

Françoise Sagan

  1. FOSCHI

    Je viens de finir de lire “Les enfants des Justes” et commence “Là où vivent les hommes”. J’éprouve un grand plaisir à lire les livres de M. SIGNOL et j’en ai lu un grand nombre. J’aimerais qu’il sache que tous ses livres sont pour moi très prenants et que j’y retrouve mon enfance, ma jeunesse, ma vie. Merci à lui pour tous les bons moments que je passe en lisant ses merveilleux livres et j’espère qu’il en écrira encore d’autres aussi beaux.

  2. nicole cornille

    Je viens de terminer “là où vivent les hommes”.
    J’aimerais savoir si vous avez rencontrer Christian Avesque , le dernier berger salarié du causse Méjean. Je l’ai rencontré plusieurs fois et Achile lui ressemble beaucoup

    Merci pour votre roman .

  3. Dru

    Alors là je suis déçu mettez-moi de vous dire que plus vous avancer dans dans les années plus le livre devient moins gros l’histoire est toujours enfin pour les deux derniers livres je les ai trouvés médiocre c’est peut-être un bien grand mot mais je le ressens comme ça bien que je sois fidèle lecteur de vos livres le dernier m’as déçu par contre il y a un livre que j’avais beaucoup apprécié c’était le médecin du village franchement c’est un bon bouquin ma critique un peu sévère mais j’en suis désolé

  4. marie thérèse Raynaud Var 83

    MONSIEUR, je suis une fidèle lectrice , j’ai 81 ans et j’ai tous vos livres j’attends avec
    impatience la sortie de vos romans le dernier « là où vivent les hommes » est un chef-d’œuvre une blessure et , le départ dans ce lieu des causses dans une une nature splendide et néanmoins rude pour se reconstruire , j’ai aussi eu un grand chagrin et
    mon mari m’a amener dans la forêt , personne de ce terre ne vous consolera seul la nature lorsque j’ai votre livre , je ne le laisse plus Millions de Merci j’ai l’impression d’y être sentir la pluie le vent d’être dans les Causses voir les fleurs , le vieux berger avec sa cape avec mes remerciements respectueuses salutation

  5. Cazin M.Claire

    Bonjour Monsieur Signol
    J’aimerais moi aussi avoir une adresse pour lui dire combien j’aimes ses livres, et que je regrette mon enfance,passé dans le Pas de Calais,à Hesdin l ‘Abbé, lieu dit Les Trois Fontaines, je ne passe pas une journée sans penser à tous ces endroits, mais une autoroute passe à côté de ma maison d’enfance,quand j’ai revu tout ça,j’ai pleuré,ils m’ont détruit mes endroits,mon enfance.
    Si vous avez ce mail,merci de me répondre,car je partage les mémes pensées que vous,mais je ne peux revoir ces endroits pour le moment,manque de courage,j’habite dans le Tarn, mais je me sens étrangére, les émotions n’y sont pas, ni les souvenirs.
    Merci de me lire
    M.Claire

    • Gilles Chevriau

      Désolé mais Quercy net ne connait pas l’adresse de Christian Signol. Il faut s’adresser directement à son ou ses éditeurs qui transmettront les courriers.

  6. Dominique Gautun-Lamy

    Bonjour,
    Je recherche le titre d’un livre de Christian Signol.
    L’histoire se passe dans un village où vivent une femme considérée comme demeurée et son jeune garçon. On apprend à la fin de l’intrigue que la femme a été tondue à la libération, sur dénonciation calomnieuse.
    A force de chercher, j’ai un doute : ce livre était-il de Monsieur Signol ? Il en a écrit tant !
    Merci de me renseigner à propos de cette recherche.
    Dominique Gautun-Lamy

  7. Dominique Gautun-Lamy

    Bonjour,
    Je recherche le titre d’un livre, je crois que l’auteur était Christian Signol. L’histoire d’un petit garçon dont la mère passe pour une demeurée, car murée dans le silence et la souffrance. Il apprendra que sa mère a été tondue à la libération, accusée à tort par un amoureux éconduit. Pouvez-vous me donner le titre de ce livre ?

  8. BOYER Serge

    Bonjour M. Signol
    Je me permets de vous contacter car je pense que nous avons peut-être un lien
    familial commun relativement proche.
    Si vous voulez bien me contacter je vous en serai très reconnaissant et nous pourrions échanger en toute simplicité sur le sujet.
    Très cordialement.

  9. REGEASSE

    natif de TERRASSON j’ai été au lycée Cabanis de BRIVE de 1954 à 1960. En même temps que moi il y avait 2 cousins SIGNOL (je ne me souviens pas des prénoms) : un des QUATRE ROUTE et l’autre de SARLAT . Un des 2 a joué au rugby dans l’équipe du lycée en même temps que moi; j’ai une photo de l’équipe où nous sommes tous les deux.
    j’ai pratiquement tous vos livres; dans un de vos livres vous parlez de SARLAT et surtout de la BRANDE que j’ai bien connu pour y avoir passé beaucoup de temps car mon grand-père y avait des vignes ( il habitait SARLAT) .

    • Palmira dos Santos

      Bonjour Mr Signol je reve de vous rencontrer j ai l impression que vous parlez de moi dans vous romans et de tout ce que j ai vecu c est sur je trouve dans vos romans ma vie passe et j aurai tellement a vous la raconter alors le (tresor de l enfance) ….j ai eus beaucoup de mal a le lire mais fallait connaitre la suite et la fin c est mon tresor!!!

  10. lola daprini

    Bonjour Christian Signol, Quelques lignes pour vous dire combien vos écrits sont magnifiques, j’ai lu presque tous vos livres, avec toujours les même joies ineffables! votre façon d’écrire est absolument merveilleuse! un repos et une détente de l’âme de l’esprit! Votre dernier roman “Sur La Terre Comme Au Ciel” une pure merveille, Vous savez si bien prendre le lecteur par la main et l’entraîner dans votre histoire, et lorsque l’on arrive a la fin de l’histoire, et bien on voudrait que ça continue, ne pas sortir de l’histoire! Merci beaucoup et surtout continuez à écrire , nous enchanter!
    lola

  11. MARIE

    Bonjour M Signol
    J’ai lu tous vos livres je les ai tous aimés, cette façon humble et touchante de décrire les choses et les gens m’ont touchés. j’avoue que ma préférence va vers ceux que vous avez écrit pour vos grand-parents, en autre” Pourquoi le ciel est bleu”. Quelle leçon de vie pour nous, pour qui le progrès a fait oublié les vrais valeurs de la vie. Ces gens se sont battus toute leur vie pour nous offrir un monde meilleur que nous ne savons pas apprécier a sa juste valeur. Je peux vous dire que vos grands-parents d’où ils sont, peuvent être content d’eux, car avec leur courage, leur fierté et leur travail ils ont gagné leur pari : offrir un avenir meilleur aux leurs. Ils savent pourquoi le ciel est bleu. Bravo pour cet hommage que vous leur avez rendu comme ils doivent être fiers de vous.. j’espère avoir l honneur un jour de pouvoir vous féliciter en personne peut-être lors d’une foire au livres. A quand le prochain livre …..

  12. calvi mauricette

    bonjour,
    j’ai adoré tous vos livres ils me rappellent mon enfance et mon adolescence je suis née en 1947 dans un petit village du tarn près d’albi qui s’appelle orban je s uis venue aux quatre routes lorsque j’avais 18 ans rencontrer un ami de guerre de mmon père je connais murat et lasvaux je vis maintenant au pays de giono dans les alpes de hte provence merci pour toutes ses belles histoires

  13. Florimond Jeanne

    J’AI lu presque tous les livres de Monsieur signol et avec quel bonheur a chaque ligne
    Un style parfait qui m’enchante et je m’évade de mon Finistère natal pour retrouver les plaines et les rivières de la France
    Merci monsieur puissiez vous encore longtemps nous faire rêver

  14. Florimond Jeanne

    Bonjour monsieur
    J’AI lu presque tous vos livres
    A chaque fois le même plaisir un style qui me convient j’ai l’impression a chaque page de m’évader avec bonheur
    Puissiez vous nous écrire encore pendant longtemps des lignes donc je ne me lasse pas
    Merci à vous

  15. Je viens à 78 ans, de recevoir un de vos livres “Les vrais bonheur” et dès les premières pages, j’en ai eu les larmes aux yeux. Quelle sensibilité, et vos descriptions si poétiques… tout à fait ce que j’aime.
    Quant à moi, j’ai ait de l’aquarelle durant une vingtaine d’année, et je suis une amoureuse de la nature et du ciel en particulier.
    Merci Monsieur Christian pour le bonheur que vous nous apportez.

  16. jean-claude RETHORE

    monsieur.
    fidèle lecteur depuis de nombreuses années, je m’autorise à vous adresser ce message afin de souligner ma déception au regard de vos derniers ouvrages qui ne correspondent plus du tout au style d’antan que j’appréciais fortement.
    je termine “la vie en son royaume” actuellement…. Ce livrer est un échec, un crève-coeur total.
    Comment pouvez vous accepter de signer ce bouquin?
    Ancien médecin généraliste, permettez moi de donner mon appréciation objective… ce livre est totalement sans intérêt, truffé d’erreurs psychologiques, humaines et médicales. Il ne vous ressemble aucunement…
    Peut-être avez vous besoin d’une pause littéraire?
    bien cordialement

  17. voilà bonjour à tous je m’adresse à Monsieur Signol vous inquiétez pas j’adore ses romans et je ne veux pas lui reprocher quoique ce soit mais je suis en train de lire les chemins d’étoiles et comme je sais que les noms des villages sont vrais j’ai regardé FLorac sur internet et lui parle de la Dordogne la rivière que je connais bien et sur internet ils ne disent pas que Florac se situe sur les rives de la Dordogne alors je voudrais juste une confirmation de sa part c’est tout en tout cas depuis que je lis ses romans je les adore et je m’y tiens il m’en manque encore quelques uns mais je ne vais pas tarder à les acheter et les lire voilà merci pouvez vous lui transmettre ce message et me tenir au courant d’avance je vous remercie et bonne soirée à vous ! en plus j’adore ses romans car j’ai des ancêtres corréziens et quand je lis ses livres des fois je tombe sur un endroit que je connais voilà merci beaucoup

  18. Desmartin Paulette

    Je ne connaissais pas Christian Signol. L’année dernière, en vacances au pied des Cévennes, je suis allée à un vide grenier.
    Et j’ai découvert ses livres. Depuis, je suis plongée dans toutes ses familles, cette région, et ses souvenirs tellement émouvant.
    Ma mère, 84 ans originaire de la campagne, est complètement tombé dedans aussi.
    L’écriture de Mr Signol est tellement vraie et précise. Nous sommes au milieu des champs, dans la rivière, dans ses maisons pauvres mais si riches à la fois.
    J’ai été bouleversé par les récits de la guerre de 14.18. J’étais avec tous ces jeunes qui se battaient sans savoir pourquoi et qui n’attendaient qu’une chose, rentrer au pays et revoir leurs familles. Quand ils rentraient !!!!
    Merci Mr Signol de nous faire vivre tous ces moments que l’on ne doit jamais oublier. Ils sont si beaux.
    Paulette

  19. regard bertrand

    Bonjour,
    J’aimerais savoir comment joindre Christian Signol directement, s’il était possible d’avoir une adresse mail ?
    Je suis de ses lecteurs et aimerais m’entretenir avec lui de façon “privée”.

    Je vous remercie pour votre attention. Cordialement.

  20. nicole laviolette

    Cher Monsieur Signol,
    Je suis heureuse de pouvoir vous écrire que j’ai écouté tous vos livres. Vous êtes un auteur extraordinaire. J’ai pssé de dures moments. J’ai perdu ma mère et mon frère adoré. Je peux en toute sincérité vous dire que vos livres m’aident à surmonter ces dures épreuves.
    Je vous remercie de me faire profiter de votre immense talent.

    Toute mon admiration,
    Nicole

  21. Bonjour
    Je suis un fervent admirateur de Christian Signol Je possède tous ses livres Etant originaire du Lot à Sonac et ayant le même âge me serait il possible d’avoir son adresse mail afin de le féliciter et le remercier de toute la joie qu’il me procure au travers de ses romans Pense t-il donner une suite à son dernier roman? Avec mes remerciements

    • Fanfan B

      Bonjour Monsieur ,
      Que vous dire après avoir lu tous ces compliments mérités !!!
      Je ne lisais pas ou presque pas , et depuis quelques années j’ai commencé par vos livres et depuis , je les dévore !!! quand j’en ai un , il me suis partout dans la maison jusqu’à la fin !!! Merci , j’adore la façon si vraie de vos récits merveilleux !! Je suis une enfant de la guerre : 80 ans !!
      Avec mes remerciements et respectueuses salutations .

Répondre à marie thérèse Raynaud Var 83 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén