Mission Stéphane Bern : un 3e projet vient d’être sélectionné dans le Lot

Pour cette deuxième édition de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, 121 projets ont été choisis.
Pour notre département, c’est la maison dite Marot sur la commune de Sénaillac-Latronquière
La maison Marot est un témoin exceptionnel de la typologie architecturale et du mode de vie dans le Haut Ségala à travers les siècles. Il s’agit d’un corps de ferme renfermant des parties d’habitation et des espaces dédiés aux animaux, ainsi qu’un four à pain, aménagés dans un même volume. Elle est construite en « éléments associés » par les matériaux utilisés (grès, schiste, tuile canal) et par la mise en œuvre (bolet à pilier monolithique, faîtage à double arêtier).

L’association “Visage du Ségala” souhaite créer un “Observatoire du patrimoine du Haut Ségala » et réaliser dans ce cadre des animations sur différentes thématiques : ateliers de construction (remise en état du four à pain notamment), ateliers de cuisine au “cantou” et au four à pain, vie en autarcie (production et conservation des aliments). C’est aussi l’occasion de mettre en lumière l’histoire locale en retraçant celle du domaine seigneurial, auquel appartenait cette maison de métayer, le tout en s’appuyant sur les ouvrages de Ferdinand De Laroussilhe dont les parents en étaient les propriétaires. Ces animations pourront être conçues en collaboration avec différentes institutions locales : l’écomusée de Cuzals, le service Pays d’Art et d’Histoire du Grand Figeac, l’Office de Tourisme du Grand Figeac.

Plus d’information sur ce projet en cliquant ICI

Précédent

Projet de recherche ENERPAT : l’éco-restauration du bâti ancien

Suivant

Causses du Quercy guide géologique

  1. partagé sur mon blog Le bistrot de marco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén