Catégorie : Muséee

Pré-histoires musicales à Pech Merle

Une approche du litophone par Tony di Napoli

Cela se sait peu mais on a retrouvé dans la grotte ornée du Pech Merle un lithophone dans une galerie fréquentée par les préhistoriques. Un lithophone (litho : pierre ; et phone : son) est une pierre qui sonne lorsqu’on la percute. Celui de Pech Merle est une lame de calcite plantée au sol. Des traces de percussions attestent qu’il a été percuté au paléolithique pour produire du son. Ce n’est pas un cas unique car on connait en Quercy au moins deux autres grottes ornées qui ont ce type d’instrument : la grotte de Cougnac près de Gourdon et celle des Fieux à Miers. Ainsi on peut imaginer que les peintures préhistoriques pouvaient être accompagnées de sonorités, de musique qui ont pu s’associer à d’autres instruments et pourquoi pas à des chants.

Pour rendre hommage à cette dimension musicale de la préhistoire, et pour célébrer le centenaire de la découverte des peintures de la grotte du Pech Merle, l’ensemble musical Calliopée donnera un concert vendredi 8 juillet à 19h et 20h30 au Musée de préhistoire du Pech Merle. Organisé autour de pièces musicales mêlant lithophones, instruments archaïques avec violon alto, piano et clarinette, ce concert présentera en exclusivité un morceau spécialement écrit par le compositeur Krystof Maratka en hommage à la célèbre peinture des Chevaux ponctués. Le concert sera donc un voyage dans le temps partant des origines de la musique et s’inspirant d’anciens textes antiques jusqu’à des compositions de Debussy. Ce concert sera le premier du Festival Saint-Cirq-Lapopie Causse et Vallée qui se tiendra jusqu’au 12 juillet.

Le même jour à Pech Merle en matinée, deux ateliers découverte sont proposés, gratuits et ouverts à tous. Le premier à 10h, permettra d’approcher les lithophones de Tony Di Napoli, l’un des musiciens de Calliopée. Créé en roche calcaire, le musicien présentera les différents aspect sonore et visuels de ces instruments insolites. C’est une expérience unique à ressentir avec les oreilles mais aussi avec tout le corps. Le deuxième atelier, à 11h, et animé par Krystof Maratka fera découvrir les flûtes préhistoriques en os. Retrouvées dans différents sites archéologiques, mais pas dans le Lot, ces instruments en os d’oiseaux permettre de retrouver des sonorités paléolithiques perdues. D’autres flûtes, faites en roseau ou en bois, seront également présentées.

L’ensemble Calliopée est en résidence au Musée d’Archéologie Nationale à Saint-Germain-en-Laye depuis 2018 et se compose de Karine Lethiec, alto et direction artistique, Tony Di Napoli aux lithophones et Krystof Maratka, piano, compositeur et instruments archaïques.

Le Centre de préhistoire du Pech Merle est partenaire de Quercy net

Le Musée Pierre Andrès annonce sa réouverture pour l’Eté

« C’EST LE MUSEE POUR S’AMUSER »

Les 30 machines singulières en bois invitent petits et grands à jouer. C’est en appuyant sur des pédales, en actionnant des manettes, en tournant des manivelles que les boules glissent, roulent, grimpent, disparaissent dans un joyeux « cliquetis ».

Cliquez l’image pour agrandir

Ouverture estivale : juillet, août, septembre 2022, sur RDV au 06 74 35 35 58. 
Du 30 juillet au 15 août inclus : Ouvert tous les jours de 15h à 19h.
Tarifs : Adultes 5€ – Enfants (- 16 ans) 3€.

Le programme complet vous sera présenté dans les prochaines semaines

MUSEE SINGULIER PIERRE ANDRÈS / Lieu-dit Péjuscla, 46090, Villesèque
Site : www.pierre-andres.com / Instagram : musee.pierre.andres

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén